Dublin. Nouvelle manifestation contre les mesures sanitaires – Attaque des antifas

A LA UNE

Nantes. Le MIN, un marché magnifique, mais couteux et plein de malfaçons ?

Nouveau ventre de Nantes achevé dans la précipitation avant les municipales pour accueillir ses 100 entreprises et 800 salariés,...

Michel Maffesoli : « Le transhumanisme est l’aboutissement de la paranoïa moderne » [Interview]

Au dernier colloque de l’Institut Iliade, en date du 19 septembre 2020, dont le thème était « La nature comme...

Enquête : ces Tchétchènes déjà arrêtés pour terrorisme

Après la décapitation du professeur d’histoire de Conflans, Samuel Paty, par un jeune Tchétchène radicalisé d’Evreux, Abdullakh Anzorov, le...

État d’urgence sanitaire. Que dit le projet de loi présenté en conseil des ministres ce matin ?

Après avoir laissé planer un couvre-feu à 19h dans les grandes villes, ou généralisé à tout le territoire, dans...

Document : le texte de la décision qui a accordé le droit d’asile à la famille du terroriste islamiste

D’abord déboutée de l’asile à cause d’un « récit stéréotypé » par l’Office français pour la protection des réfugiés...

La contestation contre les mesures sanitaires prises par les autorités irlandaises en raison de la pandémie de coronavirus ne faiblit pas.

Samedi 10 octobre, malgré les menaces de groupes « antifas » qui entendaient en découdre, des manifestants se sont rassemblés, devant le Parlement (Leinster House) à Dublin, pour réclamer l’assouplissement de ces mesures, qui sont en train de tuer l’économie irlandaise, de provoquer d’énormes dégâts à venir en matière de paupérisation, mais également d’instaurer petit à petit une société de contrôle total de la population.

Nous vous laissons découvrir le discours de Justin Barrett, leader du parti nationaliste.

À l’origine de la manifestation, The National Party, qui dénonçait les restrictions liées au Covid-19 sous la bannière « Let Ireland Live » (« Laissez l’Irlande respirer/vivre »). Face à eux, une centaine d’antifas (Action Antifascite), idiots utiles du système, ont chargé une partie de la manifestation avant d’être repoussés par les manifestants et les services de police. Deux personnes ont été interpellées.

En Irlande, selon la loi d’exception sur le Covid-19, organiser un rassemblement en plein air de plus de 15 personnes est un délit et les auteurs sont passibles d’une amende pouvant atteindre 2 500 euros et de six mois d’emprisonnement. Des mesures qui sont de moins en moins bien tolérées par une partie de la population, des manifestations se déroulant désormais quasi hebdomadairement à Dublin notamment, tandis que dans des régions plus rurales, mais aussi traditionnellement plus rebelles, on vit beaucoup comme on l’entend.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les derniers articles

Le vent tourne en Amérique latine : Les élections boliviennes et le plébiscite chilien

Deux événements, l’un en cours, les élections en Bolivie, l’autre imminent, le plébiscite chilien, nous permettent de penser que...

États-Unis. Les Blancs minoritaires en 2026 : défaite assurée pour les républicains à moyen terme ?

L'avenir politique des États-Unis est étroitement liée à la question démographique. Certaines prévisions indiquent que les Blancs seront minoritaires...

Rennes. Trois clandestins en instance d’expulsion dégradent, incendient et outragent au CRA

Trois clandestins en instance d’expulsion, âgés de 18 à 29 ans et détenus actuellement au centre de rétention administrative (CRA) de Rennes – Saint-Jacques...

Les bras d’Odin, Mon poing sur les i « être de droite et le revendiquer » : à la découverte de Philippe Olagnier

Philippe Olagnier est déjà l'auteur de plusieurs livres à la thématique différente, sur le marketing : Brèves de managements, sur la politique : Lettres à Marianne, ainsi qu'un roman : Quand tous...

Armes à feu. Peut-on se cacher derrière une voiture dans une fusillade ?

Dans les films américains – et français – les voitures sont souvent présentées comme des abris fiables, en cas de fusillade. La firme russe...

Interdiction à venir de l’école à la maison. Elle écrit à Emmanuel Macron

L'interdiction annoncée de l'école à la maison par Emmanuel Macron sous le faux prétexte de lutter contre le séparatisme islamiste (alors qu'aucun des terroristes...

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Autres articles

- Pour nous soutenir -