Dublin. Des Irlandais défilent contre la tyrannie sanitaire.

A LA UNE

L’Irlande insoumise se serait-elle réveillée samedi 22 août à Dublin ?

Une foule importante s’est en effet rassemblée pour protester contre la tyrannie sanitaire, qui consiste, sur l’île, au port du masque obligatoire, au confinement, mais également à la fermeture des pubs, entre autres, avec également une volonté manifeste des autorités d’imposer la vaccination à tous les Irlandais une fois un vaccin contre le Covid-19 trouvé, pour le plus grand bonheur de l’industrie pharmaceutique…

Une tyrannie sanitaire que les Français commencent eux aussi à connaitre, et qui est en passe de provoquer une crise économique sans précédent dans une Irlande déjà frappée par une pauvreté importante.

Les manifestants ont entamé The Foggy Dew, chant nationaliste et révolutionnaire irlandais traditionnel.

Ce rassemblement été organisé par Health Freedom Ireland avec le soutien de Yellow Vest Ireland (les Gilets jaunes locaux) .

Parmi les manifestants, on retrouvait notamment le professeur Dolores Cahill, récemment démis de ses fonctions de vice-président du comité scientifique sur les nouveaux médicaments, en raison de déclarations dénonçants la politique sanitaire liée au Covid-19.

Parmi les manifestants toujours, Jim Corr, qui a formé le groupe musical The Corrs avec ses sœurs Sharon, Andrea et Caroline en 1990, et qui n’hésite pas à dénoncer la tyrannie sanitaire via les réseaux sociaux.

En marge de cette manifestation, et un peu comme des chiens de garde au service du système, des militants antifas ont tenté d’attaquer les participants, mais ont été repoussés avec toute la détermination nécessaire par les manifestants, avant que la police n’établisse ensuite un cordon de sécurité.

AU total, 4 personnes ont été arrêtées suite à ces incidents.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Covid : variant Omicron, l’argument de Macron

Au programme ce soir, le dernier né du Covid-19, le variant Omicron… Comme un pied de nez au président...

Crise sociale. 28% des Français ont dû emprunter pour payer leurs factures

28% des Français ont dû emprunter pour payer leurs factures. C'est un des chiffres préoccupants dévoilé dans un sondage...

Articles liés