Entretien avec le chef de file des élus du Vlaams Belang au sein du Parlement flamand Chris Janssens.

A LA UNE

Nico Prat – Benjamin Durand : « La victoire d’Oasis se situe dans un soft power mainstream par delà les classes sociales et les...

Les éditions Playlist society viennent de sortir un bouquin que tous les amateurs de rock doivent posséder. Avec Oasis...

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

Gens du voyage. Des occupations illégales de terrains qui exaspèrent maires et propriétaires

Phénomène récurrent en France, les occupations illégales de terrains par des gens du voyage, nombreuses ces derniers jours, exaspèrent...

Cyclisme. Tour de France 2021. Le parcours détaillé étape par étape [Analyse]

Le Tour de France 2021 se rapproche à grands pas. Après vous avoir présenté les 4 étapes bretonnes dans...

Alain de Benoist : « Mieux cerner la personne du Jésus de l’histoire et l’état actuel de la recherche » [Interview]

Alain de Benoist vient de sortir L'homme qui n'avait pas de père. Le dossier Jésus, livre enquête sur Jésus,...

Chris Janssens est député du parti nationaliste flamand de Belgique Vlaams Belang au sein du Parlement flamand, chef de file du groupe des élus de cette formation politique au sein de cette assemblée et vice-président de son parti.

Le Vlaams Belang est donné, au sein des sondages actuels, premier parti de Flandre avec 27 %, suivi par l’autre parti nationaliste flamand, la N-VA, donné à 22 %. Le Vlaams Belang devant obtenir un siège au sein du Centre pour l’égalité des chances Unia, les autres partis ont décidé de le placer hors-jeu.

Lionel Baland a interrogé Chris Janssens à ce propos.

Breizh-info.com : Qu’est Unia ? Quel est le but de cette organisation ?  

Chris Janssens (Vlaams Belang) : L’ainsi dénommé Centre pour l’égalité des chances Unia se définit lui-même comme une organisation qui, en tant qu’institution indépendante publique, combat les discriminations, promeut l’égalité des chances, les droits de l’homme et se bat pour une participation inclusive et égale de chacun dans tous les domaines de la société. 

Il s’agit donc de combattre les discriminations sur la base de la loi et des ainsi dénommés 17 critères de discrimination. En pratique, Unia a évolué au fil des années en devenant une institution gauchiste qui poursuit, aux frais du contribuable, ses propres objectifs et ne se sent pas soumis aux résultats des élections démocratiques. De plus, Unia ne s’occupe pas du Flamand moyen dans les problématiques qu’Unia traite, mais conduit sans aucune retenue son propre agenda de gauche.

Breizh-info.com :  Le Vlaams Belang doit obtenir un siège au sein du Conseil d’administration d’Unia, qui est composé de 21 membres, et qui, entre-autres, sont désignés par les parlements de notre pays. Le Parlement flamand peut choisir quatre membres de ce conseil, sur base des résultats des élections. En conséquence, grâce à sa victoire électorale lors des élections précédentes, le Vlaams Belang peut désormais désigner un membre du Conseil d’administration. Pourquoi le Vlaams Belang ne reçoit-il pas ce siège ? 

Chris Janssens (Vlaams Belang) : À la suite du fait qu’il est apparu que sur base des résultats électoraux de 2019, le Vlaams Belang a droit à un siège au sein du Conseil d’administration d’Unia, Els Keytsman, le directeur d’Unia et ancien politicien écologiste, a envoyé une lettre au Parlement flamand afin d’appeler à empêcher le Vlaams Belang d’obtenir une place au sein du Conseil d’administration.

Ainsi, les partis de la coalition Vivaldi [NDLR : le gouvernement belge actuel est composé de libéraux, socialistes, démocrates-chrétiens et écologistes] ont décidé, avec le soutien de la N-VA [NDLR : un parti nationaliste flamand], de ne pas réaliser de nouvelles désignations de membres du Conseil d’administration afin de placer le Vlaams Belang hors-jeu. Les autres partis changent les règles du jeu car le résultat des élections ne leur convient pas.

Breizh-info.com : Le Vlaams Belang est connu en tant que fervent opposant à Unia. Pourquoi ? 

Chris Janssens (Vlaams Belang) : Le gouvernement flamand attribue annuellement 800.000 euros à Unia, qui propage la vie multiculturelle et, sans aucune pudeur, poursuit la réalisation de son agenda gauchiste. Le Vlaams Belang a droit à un siège au sein du Conseil d’administration et doit, en conséquence, l’obtenir. Non pas parce que nous portons Unia dans notre cœur, mais bien parce que, avec le Vlaams Belang, une voix critique sera enfin représentée. La direction actuelle d’Unia témoigne toujours d’un manque manifeste de respect pour la démocratie.

Breizh-info.com : Au sein de l’accord flamand de coalition, il est prévu qu’un centre pour l’égalité des chances flamand sera mis en place. Pourquoi et quel sera la différence entre Unia et le centre flamand pour l’égalité des chances ? 

Chris Janssens (Vlaams Belang) : Avoir son propre centre pour l’égalité des chances permettrait aux Flamands d’avoir une voix plus importante dans la détermination des tenants et des aboutissants de cette institution, du moins si le Conseil d’administration était constitué sur la base du résultat des élections.

En ce moment, avec Unia, il doit être tenu compte des nombreux partis de gauche wallons qui disposent aussi d’un siège au Conseil d’administration d’Unia, organisme au sein duquel l’opinion des Flamands est nettement moins représentée. Le contribuable flamand doit enfin avoir son mot à dire dans la problématique autour de la société multiculturelle forcée.

Breizh-info.com : Unia est opposé à la discrimination sur base de l’origine. Que pense le Vlaams Belang de cela ? 

Chris Janssens (Vlaams Belang) : Pour le Vlaams Belang, les personnes qui disposent de la nationalité belge doivent toujours passer avant celles qui ne l’ont pas. Les Flamands ne doivent pas être entravés par des critères de diversité gauchistes devenant du plus en plus contraignants.

Propos recueillis par Lionel Baland

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Rennes. Le député Mustapha Laabid (LREM) définitivement condamné pour abus de confiance

Le député de la première circonscription d'Ille-et-Vilaine Mustapha Laabid (LREM) a été définitivement condamné par la Cour de cassation....

Non, Alice Coffin n’a pas été agressée : la preuve en vidéo

La conférence d’Alice Coffin à la Friche Lucien, à Rouen, mercredi soir 16 juin 2021, a été animée :...

Articles liés

Flandre. Des racailles francophones de Bruxelles sèment la terreur sur une plage de Gand [Vidéo]

Lors de la réouverture d'un domaine de loisirs à Gand, en Flandre, des « jeunes » francophones venus notamment de Bruxelles ont semé le...

Flandre. Des nationalistes du Voorpost condamnés à de la prison pour avoir dénoncé « l’islamisation » [vidéo]

Le terrorisme intellectuel n'épargne pas la Flandre. Pour avoir simplement déployé une banderole et distribué quelques tracts dénonçant « l'islamisation de la société »,...

Le Vlaams Belang a déposé une motion contre « le terrorisme turc sur le territoire européen »

La Chambre des représentants de Belgique se prononcera prochainement sur une motion de recommandation de la députée Ellen Samyn (Vlaams Belang). Cela concerne l’élaboration...

Une étude universitaire démontre la discrimination du Vlaams Belang sur la chaîne publique flamande (VRT)

Quatre professeurs de l’Universiteit Antwerpen et de la Vrije Universiteit Brussel ont publié une étude universitaire démontrant la discrimination dont fait l'objet le Vlaams...