« Ici je forme un apprenti » : un petit macaron pour mettre en valeur l’apprentissage dans l’artisanat.

A LA UNE

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Yves Chauvel (La Bretagne en héritage) : « L’argent de la Région doit aller en priorité voire intégralement aux associations qui promeuvent la Bretagne...

Alors que Le Télégramme publiait récemment les résultats d'un sondage sur les élections régionales à venir, nous n'y avons...

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Les Bretonnes et Bretons furent probablement celles et ceux qui furent les plus migrants il y a...

Alors qu'un sondage Odoxa-Le Télégramme donne la liste Nous la Bretagne de Thierry Burlot, investit par LREM, en tête...

Renaud Camus : « Il n’y a d’issue sérieuse que la remigration, la décolonisation, le retour chez lui, contractuel ou forcé, de l’occupant »...

Notre quotidien occidental en est la preuve : Le Grand Remplacement n’est ni une théorie ni un complot. C’est...

Loi Molac : Jean-Michel Blanquer est un mauvais perdant

Il faut se méfier de ce que raconte Jean-Michel Blanquer. En paroles, il est favorable à la langue bretonne....

Joël Fourny, président de CMA France (chambre des métiers et de l’artisanat), lançait vendredi dernier à Nantes, aux côtés de Vincent Guerlais, artisan chocolatier de renommée internationale, très impliqué dans la formation des jeunes, la campagne nationale « Ici je forme un apprenti » : une opération d’adhésion d’envergure, créée par le réseau des chambres de métiers et de l’artisanat, qui s’inscrit dans la poursuite des actions menées pour la valorisation de l’apprentissage et de la relance économique des entreprises artisanales.

« Je forme un apprenti ? Je l’affiche et je le fais savoir ! Les artisans communiquent désormais avec fierté leur engagement en faveur de l’apprentissage sur leurs vitrines avec le macaron « Ici je forme un apprenti ». Ambassadeurs des valeurs de la transmission et de leur savoir-faire, ces chefs d’entreprises, ces maîtres d’apprentissage, partout en France, informent ainsi les consommateurs sur leur acte d’achat citoyen et incitent les jeunes à taper à leurs portes pour valider un apprentissage » indiquent les communicants autour de l’initiative.

« L’artisanat est plus que jamais un secteur résilient, pilier essentiel de la relance de l’économie en France via sa proximité avec les Français, le partage des valeurs de la qualité du travail fait, de la transmission et son implantation dans tous les territoires. Dans ce contexte si particulier, plus que jamais former la nouvelle génération, les aider dans leur apprentissage, et l’afficher sur sa vitrine, prend tout son sens. »  explique Joël Fourny, président de CMA France

L’apprentissage est un sujet majeur pour la relance économique en cette période de crise sanitaire et a fortiori de crise économique. L’ensemble des CMA forme grâce à ses 112 CFA, 100 00 jeunes tous les ans

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Capitaine de gendarmerie (r) Alexandre JUVING-BRUNET : « Notre armée est infiltrée »

Voici un document, extrait du site place d'armes, rédigé par le Capitaine de gendarmerie (r) Alexandre JUVING-BRUNET, témoignage de...

Auray (56). Retour sur la manifestation contre la tyrannie sanitaire [Vidéo]

Une centaine de personnes se sont rassemblées  samedi 8 mai 2021 sur la place de la République, à Auray (Morbihan)....

1 COMMENTAIRE

  1. Formidable !!! le papier ne refusant pas l’encre, Messieurs, libellez et apposez donc partout où c’est possible, un texte du genre  »ici on garde ses apprentis » , question de vécu intensif, quand on sait que les contrats  »s’enquillent » dans des entreprises dites formatrices, mais qui n’en gardent que peu, voire aucun et recommencent sans vergogne ni vérification ! Et ,ne parlons pas de la qualification des maîtres, vaste sujet !

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Entreprises de proximité : les artisans du bâtiment retrouvent le sourire, les restaurateurs toujours pessimistes

Les entreprises de proximité aperçoivent-elles enfin le bout du tunnel après les tumultes de l'année 2020 ? Leur activité s'est en effet améliorée au...

Graine de Capucine, où l’art de la porcelaine porté au plus haut

Céramiste nantaise autodidacte, Graine de Capucine travaille la porcelaine, terre pure et délicate. Une proposition de pièces uniques et originales en bijou ou en...

Artisanat en Bretagne. 66% des entreprises situées dans des zones de moins de 20 000 habitants

En Bretagne administrative, l'activité artisanale est majoritairement située dans les petites et moyennes zones urbaines. C'est ce qu'il ressort du baromètre ISM-MAAF de l’artisanat...

Brest, Rennes, Trégueux. Les apprentis des Compagnons du Devoir font découvrir leurs métiers les 8 et 9 mars

Les apprentis des Compagnons du Devoir font découvrir leurs métiers les 8 et 9 mars prochains, notamment à Brest, Rennes ou encore Trégueux. 3 maisons ouvertes...