Entreprises de proximité : les artisans du bâtiment retrouvent le sourire, les restaurateurs toujours pessimistes

A LA UNE

Les entreprises de proximité aperçoivent-elles enfin le bout du tunnel après les tumultes de l’année 2020 ? Leur activité s’est en effet améliorée au cours du premier trimestre 2021, à l’exception notable des hôtels-cafés-restaurants.

Entreprises de proximité : des disparités selon les secteurs d’activité

Sans tomber dans l’enthousiasme excessif, les derniers chiffres publiés le 21 avril par l’U2P (Union des entreprises de proximité), l’une des trois grandes organisations patronales françaises représentant 2,3 millions d’entreprises dans les secteurs de l’artisanat, du commerce de proximité et des professions libérales, sont tout de même encourageants.

Avant de rentrer dans les détails, il faut rappeler que l’activité économique française a rebondi au cours du premier trimestre 2021 avec une progression du PIB (produit intérieur brut) de 3,1 %. Quant à l’activité des 3 millions d’entreprises de proximité, elle a évolué très différemment d’un secteur à l’autre, de sorte que l’évolution globale est restée négative (–3 %) et que la tendance sur les 12 derniers mois s’est stabilisée à –12 %.

Cependant, l’analyse par secteurs fait état de grandes disparités. Parmi les locomotives économiques, les artisans (+ 4 %) et plus particulièrement les artisans du bâtiment (+10,9 %) ont vu leur chiffre d’affaires repartir à la hausse. Une reprise, plus fébrile toutefois, a aussi été observée chez les professionnels libéraux (+1,5 %) durant ces trois premiers mois de l’année.

En revanche, et c’est ce qui explique les -3 % de l’évolution globale de l’activité des entreprises de proximité au premier trimestre 2021, l’activité du commerce alimentaire de proximité et des hôtels-cafés-restaurants (HCR) a poursuivi sa chute (–53 %) dans des proportions extrêmement fortes pour ce dernier secteur (–84 %), conséquence des mesures sanitaires imposées aux restaurateurs avec les fermetures que l’on connaît.

Le graphique ci-dessous représentant l’évolution du chiffre d’affaires par secteur d’activité au cours des cinq derniers trimestres est éloquent :

Entreprises de proximité
Source : Union des entreprises de proximité

Sur les 12 derniers mois, l’évolution en tendance du chiffre d’affaires est en chute libre pour le commerce alimentaire de proximité et les hôtels-cafés-restaurants (–42 %) tandis que l’artisanat et les professions libérales ont commencé à redresser la barre sans pour autant retrouver une croissance positive.

Optimisme concernant la trésorerie et le niveau d’activité

Par ailleurs, le ressenti des chefs d’entreprise de proximité s’améliore. Ainsi, ils ne sont plus que 21 % à constater une détérioration de leur trésorerie contre 17 % qui font état d’un mieux. Une amélioration que certains attribuent au maintien des aides de l’État, quand d’autres chefs d’entreprise évoquent plutôt la prise de bonnes décisions de leur part.

Entreprises de proximité Autre indice d’optimisme, seulement 26 % des artisans, commerçants et professionnels libéraux craignent une baisse d’activité au cours du 2e trimestre, résultat le plus bas depuis le 2e trimestre 2020.

Entreprises de proximité

Malheureusement les commerces alimentaires de proximité et les hôteliers, cafetiers, restaurateurs, continuent d’anticiper une baisse d’activité entre avril et juin 2021, preuve que ces chefs d’entreprise, conscients que d’importantes restrictions demeureront d’ici l’été, reportent à plus tard leurs espoirs d’une rentabilité retrouvée.

Dominique Métayer, le Président de l’U2P, commentant ces chiffres : « Bien que les perspectives d’une reprise d’activité se rapprochent, le niveau d’inquiétude est encore très élevé. D’où l’impérieuse nécessité, d’une part de préparer une reprise d’activité adaptée aux différentes branches professionnelles, et d’autre part de maintenir les aides gouvernementales tant que la rentabilité n’est pas de retour. »

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

« Sacrée surprise ». Eric Zemmour devrait annoncer sa candidature à l’élection présidentielle ce mardi midi

Ce n'est une surprise pour personne et pourtant, la presse ne parle que de cela : l'annonce de la...

Fougères. Des jumeaux âgés de six mois découverts morts dans leur lit

L'horreur absolue à Fougères. ​Deux bébés de 6 mois, des jumeaux, sont décédés dans la nuit du dimanche 28...

1 COMMENTAIRE

  1. pas de restos, pas de boutiques de petites culottes, pas de remontées mécaniques, pas de petit bonheur, merci les gouvernants, toujours pas de pétrole en france, mais des idées de plus en plus liberticides

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés