Brest. Un ingénieur du ministère des Armées condamné pour détention d’images pédo-pornographiques

A LA UNE

Un ingénieur civil du ministère des Armées âgé de 60 ans a été jugé à Brest ce 20 octobre pour détention d’images pédo-pornographiques. Dénoncé par sa femme en novembre 2017 suite à son départ du domicile conjugal avec ses enfants, il avait fait l’objet d’une procédure après qu’elle ait remis aux forces de l’ordre plusieurs CD et disques durs externes avec des vidéos et des images pédo-pornographiques et de torture sexuelle.

L’individu, décrit par l’expertise psychiatrique comme « centré sur lui-même, sans aucun sentiment de culpabilité et doué d’un haut potentiel », a été condamné à 18 mois de prison ferme, deux ans de sursis probatoire et une inscription au FIJAIS, le fichier automatisé des auteurs d’infractions sexuelles.

Toujours à Brest, un soudeur qui organisait des soirées sexuelles avec notamment sa compagne dépressive et une personne sous curatelle, et qui faisait payer aux hommes qui y participaient de 50 à 100 euros, a été condamné ces jours-ci à un an de prison ferme et deux fois 2000 euros d’indemnités à verser aux victimes.

Toujours à Brest, deux hommes ont été jugés ce 19 octobre pour tentative de cambriolage le 11 septembre dernier – ils tentent de pénétrer dans un restaurant à plusieurs reprises, et portent sur eux marteaux et brise-vitres, ainsi que recel de chèques restaurants volés dans un autre restaurant. L’un d’eux a 25 mentions à son casier (vols aggravés, usage de stupéfiant, détention de stupéfiants, infractions routières…) et est condamné à un an de prison ferme, l’autre à six mois avec sursis.

Enfin le 16 octobre vers 16h, rue Dévéria dans le très « sensible » quartier de Pontanezen, un homme masqué a braqué les guichetières de la Poste, avec un pistolet automatique, et s’est fait remettre 300 € en espèces avant de prendre la fuite à pied.

Louis Moulin

Photo d’illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Catalogne. Les services secrets espagnols impliqués dans les attentats de Barcelone en 2017 ? [Vidéo]

Les accusations sont lourdes. Un ex-commissaire espagnol actuellement jugé à Madrid a déclaré lors de son procès que les...

En Bretagne administrative, plus de la moitié des jeunes vivent dans une commune rurale

En Bretagne, plus de la moitié des jeunes vivent dans une commune rurale selon une nouvelle étude publiée ce...

3 Commentaires

  1. Le problème des déviances sexuelles est qu’elles concernent le cerveau reptilien, alors que le reste de la personnalité et des performances intellectuelles peuvent être tout a fait exceptionnelles. Ce genre d’article ne présente pas vraiment d’intérêt sur votre site.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés