L’appel à l’aide des hôpitaux des Cotes d’Armor

L’hôpital Yves Le Foll de Saint-Brieuc et l’hôpital privé des Côtes d’Armor tente de relever le défi de gérer à la fois l’augmentation des hospitalisations liées à la Covid et toutes les autres urgences médicales.

Jour après jour, les défaillances de l’Etat, la casse du service public hospitalier depuis plusieurs décennies, se fait ressentir, les autorités se contentant aujourd’hui de culpabiliser les citoyens, pourtant pas responsables de la situation.

Illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine 

ARTICLES LIÉS

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

3 réponses

  1. On espère juste que l’hôpital Yves Le Foll a remédié aux dysfonctionnements (absentéisme excessif, avancements accélérés, jours fériés supplémentaires, etc.) relevés par la chambre régionale des comptes en 2014 et dont vous aviez rendu compte à l’époque (http://www.breizh-info.com/2014/06/24/13708/centre-hospitalier-saint-brieuc-rectifier-gestion-personnels/). Si ce n’était pas le cas, qu’il commence par balayer devant sa porte.

  2. Les Gt qui se sont succédés depuis Miteux, nous ont ponctionnés, nous contribuables, comme jamais et ont dilapidé notre argent.
    OÙ EST PASSÉ NOTRE POGNON ???

  3. Un État dirigé par des fonctionnaires irresponsables donc incapables et corrompus cela donne la crise actuelle des hôpitaux : on nous prend notre argent de force pour en faire ce que nous ne voulons pas, tout en en captant une bonne partie en passant. On appelle ça « redistribution » mais toujours en faveur d’une ponction publique – pardon d’une fonction publique – seulement préoccupée de garder son pouvoir de médiocres et qui, surtout, ne se remettra jamais en question en dépit de l’avalanche de reproches qu’on lui fait, à commencer par Macron, fonctionnaire énarque élu personne n’a compris comment.

Les commentaires sont fermés.

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !