Canada. Un nombre record de migrants conviés pour « relancer l’économie »

A LA UNE

Rennes. Une femme de 74 ans mortellement agressée au Blosne : des mineurs déjà connus de la justice arrêtés

Des mineurs âgés de 13 à 15 ans ont été placés en détention provisoire Rennes pour des faits de...

La plus ancienne représentation du roi Arthur se trouve-t-elle à Perros-Guirec ?

Perros-Guirec, la station des bords de Manche serait en possession d'une première mondiale : la première image connue du...

Flingues, rap afro-américain et saccage d’un château à Poligné (35). Le témoignage de la propriétaire

Le 10 juillet dernier, la location d'un château du sud de Rennes à ce qui devait être un groupe...

Tyrannie sanitaire. « Macron, Castex, Véran et toute leur clique, ont brisé mon engagement de pompier volontaire ». Témoignage

Notre rédaction compte un journaliste qui était pompier volontaire jusqu’au début de l’année 2021. Il ne l’est plus. Il...

Le Canada envisage de faire venir sur son sol un nombre très important de migrants entre 2021 et 2023. Pour favoriser la « reprise économique » selon les autorités. Une politique plébiscitée par la population ?

Plus d’un million de migrants souhaités par le Canada

Les portes de l’immigration vont être grandes ouvertes au Canada. Et ce, par l’intermédiaire d’un plan déposé à la fin du mois d’octobre dernier au Parlement canadien par le ministre de l’Immigration Marco Mendicino. Dans un communiqué de presse émanant du même ministère en date du 30 octobre 2020, le pays fait savoir qu’il compte attirer 401 000 résidents permanents en 2021, 411 000 en 2022 et 421 000 en 2023. Pour un total avoisinant les 1,2 million d’individus en l’espace de trois ans.

Un tel nombre d’arrivées sur le territoire canadien, par ailleurs supérieur de près de 200 000 personnes aux seuils fixés avant la pandémie, constituerait un « sommet historique » selon certains titres de la presse canadienne. En effet, il faut remonter à 1913, année où le Canada avait accueilli 401 000 migrants en 12 mois, pour retrouver le franchissement de ce seuil des 400 000 arrivées.

Des francophones et des demandeurs d’asile…

D’autre part, sans donner de précisions sur les objectifs pour les différentes catégories d’immigration, ces nouvelles mesures prévoient aussi d’accorder la résidence permanente à des travailleurs temporaires, des demandeurs d’asile ainsi qu’à des étudiants étrangers se trouvant déjà au Canada.

Immigration : la raison économique invoquée au Canada

Cette révision à la hausse des seuils de l’immigration au Canada s’explique par plusieurs facteurs, à commencer par la chute de 40 % des arrivées entre janvier et août 2020 par rapport à la même période en 2019. De son côté, le ministre canadien de l’Immigration a déclaré que « l’immigration est essentielle pour nous permettre de traverser la pandémie, mais aussi pour notre reprise économique à court terme et notre croissance économique à long terme ».

Enfin, autre explication avancée de cette politique incitative, le nombre de résidents permanents au Canada pourrait être réduit de moitié cette année en raison du confinement mondial.

Par ailleurs, phénomène plutôt rare lorsque l’on traite des questions d’immigration dans les pays occidentaux, l’opposition « conservatrice » canadienne a critiqué les chiffres avancés par le gouvernement de Justin Trudeau au motif… qu’ils relèveraient de la « pure fantaisie », selon les mots de la responsable des dossiers de l’immigration de la dite opposition. Des conservateurs qui déplorent donc que les 401 000 migrants ne puissent effectivement être atteints au Canada en 2021.

Des Canadiens très favorables à l’immigration ?

Dans ces conditions, on peut donc se demander comment la société canadienne perçoit l’arrivée de populations sur son territoire. Un sondage réalisé au mois de septembre dernier auprès de 2000 Canadiens indique que seulement 27 % considèrent qu’il y a trop d’immigrés dans le pays. Une proportion en baisse de sept points par rapport à une précédente étude menée un an auparavant.

Dans le même temps, la part des Canadiens favorables à l’immigration a atteint « des niveaux jamais enregistrés » en 40 ans puisque 84 % d’entre eux déclarent que ces nouveaux migrants contribuent à l’économie nationale. Sans surprise donc, le nombre de sondés affirmant qu’« il y a trop d’immigrants qui viennent dans ce pays qui n’adoptent pas les valeurs canadiennes » passe quant à lui sous la barre des 50 %. Là aussi, c’est un seuil historique qui est franchi en 40 ans sondage…

Un angélisme vis-à-vis de l’immigration que l’on constate aussi au sujet des demandeurs d’asile : si, voilà 30 ans, environ les trois quarts des Canadiens jugeaient alors illégitime l’arrivée de ces clandestins, la dernière enquête d’opinion révèle que seulement un tiers des interrogés déclarent que « les réfugiés ne sont pas de véritables réfugiés ».

AK

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Football. Ligue 1, Ligue 2 : le point sur la rentrée des clubs bretons

La Ligue 2 vient de débuter, avec notamment le match entre Le Havre et Guingamp, et un beau match...

Onoda, un film tranchant comme un coup de sabre

Encore un film tiré d’« une histoire vraie », mais l’avertissement est ici nécessaire afin d’attester la véracité d’un...

2 Commentaires

  1. pourquoi forcément des arabes ou des noirs ? pourquoi pas ce qu’a toujours fait le canada ou les usa de faire venir des européens notament des français vu le nombre de chomeurs causer par la maffia au pouvoir ? curieux voir etrange cette manie des gauchos devenu islamophiles

  2. Ce que l’article n’écrit pas c’est le niveau professionnel obligatoire exigé par le Canada! A ma connaissance, un minimum de formation ou de diplômes sont requis pour envisager immigrer au Canada, contrairement à la France où la racaille est reçue à bras ouverts…..

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Amin et Ali, deux « prodiges de la République »

Le prodige Marlène Schiappa, ministre déléguée auprès du ministre de l'Intérieur, chargée de la Citoyenneté a lancé en décembre 2020, l'opération des « Prodiges de...

40 repuad o kampiñ e Roazhon

Partiet eo ! 40 repuad o deus savet ur seurt kêriadenn a deltennoù e park an Hautes-Ourmes e Roazhon d'ar meurzh 13 a viz gouere....

Migrants. « Guing’emploi et compétences », le retour !

Entre décembre 2019 et septembre 2020, un dispositif expérimental pour l’intégration de quatorze migrants baptisé "Guing'emploi et compétences" avait été mis en oeuvre dans...

Espagne. Les arrivées de migrants se poursuivent à Melilla, des policiers blessés par des clandestins [Vidéo]

Melilla, enclave espagnole située sur le continent africain, a connu un nouvel assaut de migrants à sa frontière. Plus de 100 clandestins sont parvenus...