Canada. Justin Trudeau : 221 millions de dollars pour les entrepreneurs noirs contre le « racisme systémique »

A LA UNE

Au Canada, le gouvernement de Justine Trudeau vient de créer un programme d’aides financières destinées aux chefs d’entreprises noirs. Les 221 millions de dollars attribués proviennent en partie de l’État.

Justin Trudeau : 221 millions de dollars contre le « racisme systémique »

Non, il n’y a pas qu’en France que l’ethnomasochisme atteint des proportions encore jamais vues. Toujours à la pointe en matière d’« avancées sociétales », le Canada et plus particulièrement son Premier ministre Justin Trudeau viennent de réussir avec succès un grand exercice de soumission au politiquement correct.

Justin Trudeau a en effet annoncé le 9 septembre dernier la mise en place d’un nouveau « Programme pour l’entrepreneuriat des communautés noires du Canada » pour aider les Canadiens noirs à obtenir des prêts commerciaux auprès des banques nationales et a déclaré que son gouvernement envisageait des mesures pour lutter contre le « racisme systémique » au Canada.

Précisément, ce sont 221 millions de dollars qui vont être octroyés à ce plan au cours des quatre prochaines années, dont environ 93 millions de dollars de la part du gouvernement fédéral et 128 millions de dollars en provenance de huit institutions financières.

À genou après la mort de Georges Floyd

Sur la somme d’argent public déboursée par le gouvernement, 53 millions de dollars seront alloués à la conception d’un nouveau « Fonds pour l’écosystème national ». Un montant qui sera donc mis à disposition de commerces dirigés par des chefs d’entreprise noirs. Par ailleurs, un autre fonds de 33,3 millions de dollars servira à offrir des prêts compris entre 25 000 et 250 000 dollars à ces mêmes patrons, noirs, faut-il encore le préciser.

Mais ce « combat » du Premier ministre canadien contre ce « racisme systémique » ne va pas se limiter au champ entrepreneurial, Justine Trudeau affirmant : « On va avoir plus à dire sur notre système de justice et les réformes qu’il faut amener. On va avoir plus à dire sur le besoin de travailler avec nos corps policiers pour lutter contre le racisme systémique ».

Durant l’épisode « Black Lives Matter » au mois de juin dernier, Justin Trudeau, fidèle à lui-même, n’avait pas manqué de se faire remarquer en mettant un genou à terre pendant huit minutes au cours d’une manifestation BLM à Ottawa à la suite de la mort de l’Afro-Américain George Floyd.

Interrogé sur sa politique très offensive en faveur des Noirs canadiens, le Premier ministre a déclaré : « Nous avons entendu très clairement de la part de la communauté noire que l’autonomisation économique est une étape essentielle pour faire tomber ces barrières et créer un véritable succès, non seulement pour la communauté noire mais aussi pour notre pays ». Un succès que Justin Trudeau compte donc (sans garantie de réussite) dessiner avec la contribution financière de l’ensemble des Canadiens…

Si le Premier ministre voit dans son nouveau programme un moyen de lutter contre un prétendu « racisme systémique », d’autres y verront surtout une forme de racisme inversé et une atteinte à l’égalité des chances dans la volonté d’entreprendre.

Crédit photo : Wikimedia Commons (CC/ Justin Trudeau – Prime Minister of Canada)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

USA. Un juge américain porte un coup d’arrêt à l’obligation vaccinale des soignants dans plusieurs Etats

Aux #EtatsUnis, #JoeBiden essuie un nouveau revers dans sa volonté d’imposer la #vaccination à des millions d’Américains. Un juge...

Radar tourelle en Ille-et-Vilaine. « Une situation piégeuse pour les usagers »

La presse a rapporté ces derniers jours l'histoire aberrante de ce radar-tourelle breton situé à Miniac-Morvan, petite commune d'Ille-et-Vilaine,...

2 Commentaires

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés