Les malades au service de l’agenda technologique, par Olivier Rey

A LA UNE

Comment la vie en est-elle venue à prendre la place du sacré ? Comme l’a montré la crise engendrée en 2020 par l’épidémie de coronavirus, sa conservation semble bien être devenue le fondement ultime de la légitimité de nos gouvernements.

Que cela apprend-il du rapport des populations à la politique, au pouvoir ? À quelles servitudes nous disposons-nous, si nous accordons à la « vie » la position suprême ? Le mathématicien et philosophe Olivier Rey présente son ouvrage « L’idolâtrie de la vie » publié dans la collection Tracts de la maison Gallimard.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Covid-19. Professeur Raoult : « aucune différence significative » entre vaccinés et non vaccinés sur la mortalité [Vidéo]

L'année 2021, tout comme la précédente, a été marqué du sceau du Covid-19. Le directeur de l'IHU de Marseille...

L’Amérique : de la pensée biblique à la pensée unique..

La pensée unique qui ravage le monde occidental est le dernier avatar de la pensée biblique dont l’origine se...

Articles liés