La Chapelle Basse Mer : et la lumière fut à Saint-Pierre aux Liens !

A LA UNE

A la rencontre d’Estelle Redpill, « l’influenceuse » qui fait fantasmer une certaine presse de gauche [Interview]

Les réseaux sociaux regorgent de jeunes et moins jeunes qui parviennent, après quelques vidéos tournés sur un sujet en...

Il y a Zemmour et Naulleau, mais aussi « Zemmour et Bolloré »

Passer d’une chaîne d’information (Cnews) à une station généraliste (Europe 1), voilà l’une des tâches auxquelles Vincent Bolloré s’attaque...

Napoléon : « Ma vie est un roman »

Ce mot, peut-être apocryphe, ne manque pas, de toute façon, de justesse. C’est d’ailleurs pourquoi Napoléon Bonaparte a autant...

Brest. Une semaine « brûlante » dans les quartiers « sensibles » de Pontanézen et Bellevue

Brest a été le théâtre de plusieurs épisodes de violence urbaine, dans les quartiers de Pontanézen et de Bellevue,...

Il y a 100 ans était fondée l’Irlande du Nord. Quelle histoire ? Quel avenir ? Explications et sondage.

Ce 3 mai 2021, l'Irlande du Nord fête les 100 ans de sa création. Entité britannique, la province britannique...

Fiat lux. Ce lundi 14 décembre, cinq ans après le dépôt de la première demande d’électrification et deux ans après sa réception par EDF, la chapelle Saint-Pierre aux Liens, rénovée depuis 1993 par des jeunes sous la houlette de l’historien de la Vendée Reynald Sécher, a enfin été raccordée au réseau électrique national et électrifiée. Située 22 km à l’est de Nantes, le chantier de la chapelle, flanquée de bâtiments appelés à devenir un musée des guerres de Vendée, tire à sa fin.

« Je voudrais remercier M. et Mme Terrien qui nous ont prêté l’électricité pendant 28 ans », démarre, ému, Reynald Sécher, éclairé par quelques lumignons, ce soir de décembre, entouré d’amis et de quelques jeunes présents sur le chantier. « Chaque année, on le déroulait puis on le roulait, sur des dizaines de mètres, il nous a été volé trois fois ».

Reynald Sécher se livre à divers remerciements, notamment à sa sœur – qui vit à la Chapelle Basse Mer, « qui nous a toujours accueillis à des horaires aberrants, dans un éternel tournis ». Ou encore Jeanjean, pilier du chantier, « le gars qui est arrivé le 1er jour et ne nous a jamais quitté, le roi de la bricole ».

« Près de 2000 personnes sont passées sur ce chantier, qui a nécessité beaucoup d’énergie, d’intelligence, d’apports financiers et manuels. Chacun de vous avez pris part localement à cet immense travail », qui s’inscrit dans la foulée de plusieurs restaurations, au XVIe, en 1656, puis en 1794. « Tout ça, c’est le fruit du travail individuel de chacun, nous n’avons pas eu un sou de la collectivité ».

« On a voulu un éclairage très spécifique – lorsque le prêtre élève l’hostie, toutes les lumières s’éteignent et l’hostie est baignée de lumière. De même pour l’élévation du calice », continue l’historien, au milieu d’une chapelle qui est encore un peu un chantier – une échelle traîne, une des statues est juchée sur un baril en fer, des tables et des bancs sont appuyés contre les murs, mais il y a déjà un bel autel bleu et blanc, des bancs et un chasublier.

« En août 2020, ce bâtiment sera terminé, petit à petit arrivent les statues, les fresques sont faites, mais pour les installer il y a encore du travail de préparation. Puis nous allons dédier notre crypte, l’une des plus grandes d’Europe, en hommage au duc et à la duchesse de Bretagne ». Située à la Chapelle Basse Mer, aux confins de la Bretagne, de la Vendée et de l’Anjou, la chapelle Saint-Pierre aux Liens et son musée rendront pleinement hommage à l’histoire et l’identité bretonnes de la Loire-Atlantique.

Louis-Benoît Greffe

Crédit photo : Breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Eric Zemmour : « La pratique de l’islam n’est pas compatible avec la France. Deux civilisations ne peuvent pas vivre sur le même sol...

Eric Zemmour : « La pratique de l’islam n’est pas compatible avec la France. Deux civilisations ne peuvent pas...

Rennes. Un individu fonce en voiture sur un policier

Dans la nuit du 5 au 6 mai à Rennes, du côté de la Prévalaye, quatre policiers qui réalisaient...

Articles liés

Reynald Secher : La Vendée, matrice du totalitarisme.

Conférence de Reynald Secher : La Vendée, matrice du totalitarisme. https://www.youtube.com/watch?v=gj34XFm53BE Crédit photo : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de...

Reynald Secher éditions. Notre sélection de 5 livres à offrir pour Noël

Nous poursuivons notre tour d’horizon des éditeurs, des librairies, des initiatives qui méritent d’être soutenues financièrement alors que la tyrannie sanitaire en place profite...

Pardon des Martyrs du Vignoble nantais : à La Chapelle-Basse-Mer (44) le 5 septembre 2020 ! [Vidéo]

Un Pardon des Martyrs du Vignoble nantais aura lieu le 5 septembre prochain à la Chapelle-Basse-Mer à l'initiative de l'association Bevan Breizh. Un appel...

Mémoire et histoire. Vers un pardon des martyrs du Vignoble nantais ?

La Chapelle Saint-Pierre-ès-lien, au sud de la Bretagne historique, a vu périr par le feu 850 martyrs de la Révolution, lors de la répression de 1793. En...