13 mai 2022. Inauguration de la chapelle Saint-Pierre-ès-Liens à la Chapelle-Basse-Mer

Le monde catholique de l’Ouest suivait son élévation depuis de nombreuses années, il peut enfin la contempler à l’original : la chapelle de Saint-Pierre-ès-Liens de la Chapelle-Basse-Mer (Loire-Atlantique) est enfin restaurée et va être inaugurée le 13 mai prochain en la présence de nombreuses personnalités.

Comme l’annonce la brochure présentant le programme de la journée organisée par l’association Mémoire du futur, il s’agit d’un “Hommage aux 2000 jeunes qui pendant 30 ans ont œuvré à cette restauration”.

En 1993, Reynald Secher, historien qui s’était fait remarquer par la publication controversée d’une thèse favorable à l’idée d’un génocide vendéen (Le génocide franco-français : La Vendée-Vengé, 1985), fonde l’association Mémoire du futur de l’Europe. Cette thèse s’appuie sur une précédente portant sur l’étude de son village natal, La Chapelle-Basse-mer, pendant la Révolution, et notamment lors du passage des colonnes infernales en 1793. Dès lors, l’historien s’est dévoué corps et âme pour la reconnaissance d’un génocide de la population vendéenne ; et afin de manifester le retour de la mémoire des guerres de Vendée, il décide de rebâtir par le moyen de son association la chapelle Saint-Pierre-ès-Lien, qui avait été mise à feu par les révolutionnaires. C’est ainsi, que depuis 1993, la commune de 5000 habitants a vu défiler chaque été des dizaines de jeunes bénévoles consacrant leurs vacances à la restauration de la chapelle, afin de lui rendre sa dignité et faire revivre l’histoire à travers elle, comme le dit le chant de la Chapelle. Eté après été, la première génération de (re)bâtisseurs a laissé sa place à la suivante, qui a eu enfin la satisfaction d’admirer la plus vieille église de la Chapelle-Basse-Mer comme à l’origine. 

Pour fêter cela comme il se doit, une petite centaine de personnes s’était déjà réunie en juillet dernier. Pour marquer le coup, cette année, une journée a été organisée le 13 mai autour de l’inauguration de l’église Saint-Pierre. La messe sera tout d’abord célébrée à 15h par le chanoine abbé Emmanuel de Lagrasse, connu pour ne pas avoir la langue dans sa poche. A 16h30, Philippe de Villiers, désormais considéré comme le pilier du renouveau de la mémoire vendéenne, fera le discours d’inauguration, avec la verve et la force d’âme qui le caractérisent si bien. Enfin, pour clore la journée après un dîner ouvert à tous, un spectacle animé par les jeunes bénévoles verra se produire un des frères Martineau, eux aussi ardents protagonistes du renouveau de la mémoire des Guerres de Vendée. Pour couronner le tout , les personnes présentes se verront gratifier de la présence du prince et de la princesse de Bourbon-Parme, représentants symboliques de la famille royale, dont la Vendée militaire ainsi que certains Chouans avaient été les derniers défenseurs. 

Le programme devrait faire venir du monde et notamment des familles. Inscriptions auprès de Mémoire du Futur avant le 30 avril 2022.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS