Elle organise un faux kidnapping pour une vidéo TikTok, son ami la tue par accident

TikTok

Une jeune femme mexicaine âgée de 21 ans, notamment connue pour ses vidéos à la signature glauque et violente, est décédée le 2 octobre dernier lors du tournage d’un faux kidnapping qu’elle avait elle-même organisée pour les besoins d’une vidéo TikTok. Selon la police locale, c’est un de ses amis présents sur le tournage qui l’aurait tuée accidentellement.

Faux kidnapping : une balle dans le crâne accidentelle…

C’est une appétence pour la violence de spectacle… qui lui a couté la vie. Areline Martinez, une jeune influenceuse mexicaine de 21 ans, est décédée en octobre dernier lors du tournage d’un faux kidnapping, destiné, selon le média mexicain SIPSE, à être publié sur le réseau social TikTok.

Selon les premiers éléments de l’enquête menée par la police locale, c’est un des amis de la jeune fille qui lui aurait tiré accidentellement une balle dans le crâne, ignorant probablement que l’arme était chargée.

Une enquête toujours en cours

« Il y a plusieurs faits à examiner : la mort malheureuse de la jeune femme, l’origine de cette arme et comment elle est arrivée sur la scène. » Deux mois après le drame, César Augusto Peniche Espejel, procureur général de l’État de Chihuahua, n’est toujours pas parvenu à faire toute la lumière sur cette affaire qui a bouleversé de nombreux jeunes sur les réseaux sociaux.

Car les images filmées le 2 octobre dernier au Mexique, dans la vie de Juárez, aux derniers instants avant la mort d’Areline Martinez, ont bel et bien fuité sur la toile et continuent d’ailleurs toujours de circuler sur le web.

Dans une des vidéos, on aperçoit ainsi la jeune influenceuse de 21 ans, coutumière des séquences filmées de faux kidnapping sur TikTok, bandeau sur les yeux, pieds et mains liés, braqués par des hommes qui l’entourent. C’est dans la foulée de cette séquence qu’un des faux ravisseurs auraient alors accidentellement tuer la jeune femme d’une balle dans le crâne, à l’aide d’un pistolet de calibre 45.

Les suspects en fuite

Récupérées par les autorités, les vidéos sont aujourd’hui utilisées à des fins d’enquête. Objectif : retrouver l’homme à l’origine de la mort de la jeune femme. Car si les hommes présents lors du tournage de la vidéo ont bel et bien été identifiés, reste que la police n’a toujours pas réussi à mettre la main dessus.

Selon le média mexicain SIPSE, les deux hommes impliqués dans la mort de la jeune femme sont en effet parvenus à fuir à bord d’une Jeep Cherokee. « Si quelqu’un a une respon­sa­bi­lité pénale, il devra y répondre », a insisté César Augusto Peniche Espejel.

Maman d’un petit garçon âgé d’un an, Areline Martinez a été enterrée le lundi 14 décembre.

Crédit photo : Pixabay (Pixabay License/amrothman) (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS