Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Brest. Il avait incité aux émeutes pour Nahel : un « influenceur » centrafricain écope d’une peine avec sursis

« Quel avenir pour les influenceurs ? », s’interrogeait un article de Breizh-Info il y a quelques jours…

En Bretagne, « magie » de l’immigration d’origine extra-européenne oblige, l’avenir d’un « influenceur » TikTok de nationalité centrafricaine semble soudain s’éclaircir, facilitée en cela par la mansuétude du tribunal correctionnel de Brest.

Jugé le 19 février, l’homme âgé de 20 ans a été reconnu coupable d’avoir incité à commettre des émeutes à Brest en juin 2023 suite au décès de Nahel Merzouk.

Le Centrafricain appelait à « faire du sale »

À l’époque, le Centrafricain, dont le titre de séjour expire le 17 mars 2024 , arborant masque et lunettes de soleil, avait appelé à une mobilisation violente à l’encontre des forces de l’ordre via des vidéos diffusées sur Snapchat et Telegram. Un réseau sur lequel il gérait une boucle intitulée « Emeutes Brest ». Avec un langage sans équivoque : « Appel à tous les frères. Ce soir, on se rassemble tous. On va faire du sale à tous ces fils de p…. de keufs. »

Outre ces différents appels, l’homme était également suspecté par les policiers brestois d’avoir eu un rôle de coordinateur vis-à-vis des émeutiers ayant sévi dans la ville finistérienne.

Se présentant à la barre du tribunal brestois comme un « créateur de contenu », l’Africain a tenté de justifier : « Les vidéos, je les ai faites parce qu’on m’a demandé de les faire ».

2 ans de prison ferme… transformés en 5 mois de sursis

À Brest, les divers appels à la mobilisation des émeutiers ne demeuraient pas sans conséquence puisque, dans la nuit du 29 au 30 juin 2023, des bâtiments publics furent saccagés et des magasins pillés après qu’un rassemblement hétéroclite de racailles de cité et d’extrémistes de gauche ait eu lieu place de la Liberté.

Par ailleurs, l’influenceur centrafricain avait également relayé un appel invitant à constituer « une cagnotte pour s’équiper et combattre la République ! ».

Interpellé deux mois après les émeutes à la suite d’une enquête d’identification, l’Africain devait donc répondre devant la justice du délit de « provocation directe suivie d’effet à un attroupement armé ».

Lors de sa garde à vue, il avait notamment expliqué aux policiers que son objectif était de provoquer des affrontements avec ces derniers en utilisant des mortiers, mais sans participer au pillage. Problème : l’influenceur TikTok a été identifié par des images de vidéosurveillance alors qu’il entrait dans un supermarché pillé lors d’une nuit d’émeutes…

Tandis que le procureur de la République, reprochant au prévenu de « cracher sur les policiers, sur la République », a requis deux ans de prison ferme à son encontre, le Centrafricain, « ayant fui son pays en guerre civile à l’âge de 9 ans », est finalement ressorti du tribunal de Brest avec une peine de douze mois de prison avec sursis assortie de 200 heures de travaux d’intérêt général. De quoi attendre plus sereinement le renouvellement de son titre de séjour…

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

9 réponses à “Brest. Il avait incité aux émeutes pour Nahel : un « influenceur » centrafricain écope d’une peine avec sursis”

  1. VORONINE dit :

    UNE PEINE SEVERE par la justice macronieene : ” du sursis FERME “!

  2. kdf-bzh dit :

    On n’attend même pas la fin de son visa, on le vire de suite avec interdiction de revenir sur le territoire national. Il n’y a aucun danger en centrafrique donc pas de pb. En plus Banguy est très joli la nuit !!!

  3. kaélig dit :

    Certainement un intellectuel révolutionnaire !

  4. Bran Ruz dit :

    Go home !! Retour Bangui.

  5. JP VARESE dit :

    C’est navrant. Je ne comprends pas la justice “ferme” des hommes politiques macroniens. Veulent-ils une France réduite au chaos (d’où la “stratégie du chaos”)? Un chaos pour quoi faire? On ne va pas lui donner une médaille quand même.
    Et je pense à ces innombrables victimes des violences, qui se multiplient, alors que la gauche ferme les yeux courageusement.

  6. gaudete dit :

    Il n’y a rien à attendre de ce gouvernement de charlots, j’en ai fait mon deuil

  7. Maquintoche dit :

    « Appel à tous les frères. On va faire du sale à tous ces fils de p…. de keufs. »
    Les juges rouges ont répondu : “Touche pas à mon pote.”

  8. patphil dit :

    il ne sera ni expulsé ni même condamné à de la prison ferme! “on m’a forcé” : belle excuse, qui “on”? une voix ? un diable ?

  9. Poulbot dit :

    Dommage que la peine de mort est été abolie dans ce pays , sinon Monsieur de Paris aurait du boulot en permanence.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Economie

Instagram est plus populaire que TikTok et Facebook ; 16,5 % des internautes l’ont désigné comme leur plateforme de médias sociaux numéro un en 2023

Découvrir l'article

Immigration, International, Sociétal, Vidéo

Royaume-Uni. Rémunérer des influenceurs TikTok pour dissuader les clandestins ? [Vidéo]

Découvrir l'article

Ensauvagement, Immigration, International, Sociétal

Pays-Bas. Incendies, policiers blessés : des groupes d’Africains sèment le chaos à La Haye [Vidéo]

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

Violences lors du Réveillon 2024 : la carte des voitures brûlées

Découvrir l'article

International, Société

Le gouvernement anglais envisage de limiter l’accès des réseaux sociaux aux moins de 16 ans

Découvrir l'article

BREST, Dinan, Ensauvagement, Justice, LORIENT, ST-MALO

Ensauvagement en Bretagne. Véhicules incendiés, émeutes à Brest et trafic de drogue

Découvrir l'article

International

Retour sur les émeutes de Dublin, leurs causes et leurs conséquences : « Demain nous serons tous d’extrême droite »

Découvrir l'article

International

Oligarchie contre les peuples. En Irlande, le gouvernement détourne l’attention autour de l’immigration pour se concentrer sur l’extrême droite

Découvrir l'article

Ensauvagement, Justice, Local, Société, ST-NAZAIRE

Saint-Nazaire : une affaire Nahel évitée de p(n)eu !

Découvrir l'article

Ensauvagement, Immigration, International, Religion

Allemagne multiculturelle. La police de Berlin débordée par les manifestants pro-palestiniens [Vidéo]

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky