De plus en plus de Français déclarent ne pas vouloir se faire vacciner contre le Covid-19

A LA UNE

Yann Le Bohec : « L’armée romaine a fonctionné, depuis sa naissance jusqu’au début du IVe siècle, sur un principe simple : la qualité...

Les éditions Tallandier viennent de publier dans la collection Texto « Les guerres romaines », livre signé Yann Le...

Dominique Lormier : « Il est important de rendre hommage aux 290 000 soldats français tués ou blessés en mai-juin 1940 » [Interview]

Les éditions La Mécanique Générale (Ring) publient « Comme des Lions », livre de l'historien et écrivain Dominique Lormier,...

Yves Mervin (Saint-Marcel, 1944) : « La Résistance en Bretagne raconte l’histoire qui lui convient » [Interview]

Nous avons évoqué il y a quelques semaines la sortie d'un livre remarqué, signé Yves Mervin, véritable empêcheur de...

Dissolution de Génération Identitaire. Le décret démoli point par point par un avocat

La dissolution de Génération Identitaire a été validée en conseil des ministres cette semaine. Les services juridiques de l'ONG...

Protocole sur le Brexit. Les accords du Vendredi Saint menacés en Irlande du Nord, l’UE met le feu aux poudres

La tension est à son comble en Irlande du Nord, et l’Union européenne est en train de mettre de...

Dans son dernier point épidémiologique publié le 24 décembre, Santé Publique France a révélé une baisse considérable de l’intention de vaccination des Français contre le Covid-19. Seuls 40% d’entre eux ont en effet déclaré « vouloir certainement ou probablement se faire vacciner » en décembre contre 53% en novembre.

74% des Français se disaient pour le vaccin en juillet

Alors que la première phase de vaccination contre le Covid-19 a débuté en France ce dimanche 27 décembre, Santé Publique France a dévoilé jeudi dernier les résultats d’un sondage sur les intentions de vaccination de la population. Et comme le révèle ce sondage, les intentions de vaccination des français sont depuis le mois de juillet en chute libre.

« En vague 19 (de l’enquête CoviPrev réalisée entre le 14 et 16 décembre), moins de la moitié des personnes interrogées (40%) répondait vouloir certainement ou probablement se faire vacciner contre la Covid-19 alors que 53% disaient avoir l’intention de le faire en vague 17 (enquête réalisée entre le 4 et 6 novembre). »

Dans son dernier « point épidémiologique », Santé Publique France révèle sans ambages la défiance croissante des Français envers la vaccination contre le Covid-19.

Une adhésion en baisse chez les personnes âgées

Car si en l’espace d’un mois seulement, 13% des Français ont changé leur fusil d’épaule, boudant une vaccination à laquelle ils se disaient pourtant favorables au moins de novembre, rappelons qu’au mois de juillet le taux de Français se déclarant « vouloir certainement ou probablement se faire vacciner » était de 64%.

Selon Santé Publique France, l’adhésion est notamment en baisse chez les personnes âgées de 65 ans et plus, pourtant cibles prioritaires de la campagne de vaccination qui a commencé ce dimanche 27 décembre. Tout en restant majoritaires, ils sont 61% à vouloir se faire vacciner, alors qu’ils étaient 72% il y a près de deux mois.

La baisse est en outre plus forte chez les femmes (44% en vague 17 vs 29% en vague 19), les hommes, les CSP+ et les personnes les plus âgées restant les plus enclins à se faire vacciner.

« Les nouveaux vaccins ne sont pas sûrs »

Parmi les 1 194 personnes (60%) qui ne souhaitaient pas être vaccinées, les raisons citées le plus souvent pour ne pas le faire étaient : « les nouveaux vaccins ne sont pas sûrs » (82%), révèle en outre Santé publique France.

26% de ceux qui ne souhaitent pas se faire vacciner contre le Covid-19 indiquent également « préférer d’autres moyens de prévention comme les gestes barrières ». Enfin, 16% d’entre eux ont également indiqués « être contre la vaccination en général ».

En comparaison avec les réponses données en juillet, la sûreté du vaccin a été plus largement mise en avant comme une raison de non-vaccination (82% vs 67%).

Crédit photo : Pixabay (Pixabay License/fernandozhiminaicela) (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

Terrorisme : « Il faut s’attendre à des attaques de type militaire ou guérilla », selon Me de Montbrial

Rétablir l’autorité pour restaurer l’unité de la nation: c’est le pari que veut faire l’avocat Thibault de Montbrial, président...

Ivan Rioufol sans tabou sur la vaccination et les responsables de la situation sanitaire

Ivan Rioufol sans tabou sur la vaccination et les responsables de la situation sanitaire. https://www.youtube.com/watch?v=-kbxQGW-NGs Crédit photo : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches...
- Publicité -

1 COMMENTAIRE

  1. Après avoir regarder cette vidéo beaucoup vont encore changer d’avis.
    Les vaccins par ARNmessager ou par ADNmessager ne sont pas fiable du fait qu’ils modifient l’ARN ou l’ADN que vous avez en vous.
    La vidéo est plus explicite.
    Le mieux est d’attendre le vaccin Sanofi-Pasteur qui utilise une méthode éprouver si nous devons nous faire vacciner pour ne pas être mis au banc de la société
    , ficher comme de vulgaire criminel pédophile , interdit de distractions, café, restaurants….
    La dictature du bien pensant a la solde des mondialistes est en route.

Comments are closed.