Guémené-Penfao, commune pilote…

A LA UNE

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Yves Chauvel (La Bretagne en héritage) : « L’argent de la Région doit aller en priorité voire intégralement aux associations qui promeuvent la Bretagne...

Alors que Le Télégramme publiait récemment les résultats d'un sondage sur les élections régionales à venir, nous n'y avons...

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Les Bretonnes et Bretons furent probablement celles et ceux qui furent les plus migrants il y a...

Alors qu'un sondage Odoxa-Le Télégramme donne la liste Nous la Bretagne de Thierry Burlot, investit par LREM, en tête...
Grâce à Joséphine Baker et à Isabelle Barathon-Bazelle, Guémené-Penfao est sans doute la première commune de Bretagne à « bien faire les choses ». Le nouveau maire mérite une récompense : du bleu ou du rouge ?

Emmanuel Macron avait été clair : « Le 4 décembre, lors de son interview à Brut,il annonçait avoir demandé au gouvernement d’identifier, d’ici à mars, « 300 à 500 noms » de personnalités issues des quartiers, de l’immigration ou de l’outre-mer pour baptiser les rues, les stades ou les édifices » (Aujourd’hui en France, dimanche 13 décembre 2020).

Aussitôt dit, aussitôt fait, Isabelle Barathon-Bazelle, nouveau maire de Guémené-Penfao (près de Redon), passe à l’action. Femme obéissante et pas compliquée, capable d’avaler la potion macroniste sans effort, elle fait baptiser par son conseil municipal le groupe scolaire formé par l’école maternelle La Fontaine et l’école élémentaire Louis Pergaud, Joséphine Baker. « J’aurais aimé que le choix de notre école soit juste un peu plus local », regrette un conseiller municipal (Ouest-France, Redon, 12 – 13 décembre 2020). Qu’il se console en pensant que Guémené-Penfao est sans doute la première commune de Bretagne à avoir suivi les consignes élyséennes. Évidemment la population aurait certainement préféré un nom appartenant à la culture locale ou bretonne pour ce groupe scolaire… Mais on ne peut pas demander au nouveau maire de penser à tout ! La musique « officielle » diffusée par les médias suffit à son bonheur.

Comme elle est la première en Bretagne à avoir « compris » le message d’Emmanuel Macron, son mérite est grand. Le ruban bleu lui ferait le plus grand plaisir : chevalier dans l’ordre national du Mérite. Dans un élan de générosité, Macron pourrait même songer au ruban rouge : chevalier dans l’ordre de la Légion d’honneur. Pour l’ordre de l’Hermine, ce sera une autre fois !

Bernard Morvan

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

« Homos ou hétéros, on porte tous le même maillot ». Le nouveau clip de propagande de la Ligue de Football Professionnel

Après les clips gouvernementaux ou d'associations subventionnées contre le harcèlement de rue mettant en scène uniquement d'horribles harceleurs blancs,...

Bruno Attal : « Si mon collègue avait tué cette ordure, il serait où, là, Eric Masson ? En garde à vue, mis en...

Pour le syndicaliste policier Bruno Attal (Touche pas à mon flic) : « Si mon collègue avait tué cette...

Articles liés

Jean-Marc Ayrault peine à faire valoir le thème de l’esclavage

En confiant les clés de Nantes à Johanna Rolland en 2014, Jean-Marc Ayrault imaginait-il qu’il allait si vite devenir un has been ? Débarqué de...

Les « Gaulois réfractaires » ont-ils renoncé à lutter contre Macron ?

Par Michel Geoffroy, auteur de La Super-classe mondiale contre les peuples et La Nouvelle guerre des mondes ♦ Il est courant, dans les allées...

Loi sur le séparatisme et dictature idéologique. Emmanuel Macron veut interdire l’instruction à domicile et augmenter l’enseignement de l’arabe à l’école

De même que les attentats islamistes en Europe et dans le monde ont entrainé l'instauration de lois liberticides et sécuritaires sans précédent dans nos...

Assemblée nationale. 32 députés bretons appartiennent à la majorité

Le scrutin public qui a suivi la déclaration de politique générale du nouveau Premier ministre a permis d’y voir clair. 32 députés bretons soutiennent...