Minecraft, un jeu vidéo à plus de 200 milliards de vues sur Youtube

A LA UNE

C’est un succès fou pour un jeu vidéo qui pourtant, de prime abord, n’est pas ce qu’on peut appeler un beau jeu, graphiquement parlant.

Dans une récente publication sur Twitter, YouTube Creator qui, dévoilait le classement des jeux vidéo les plus visionnés sur YouTube en 2020, a révélé que le jeu Minecraft, développé à l’origine par Notch a généré pas moins de 200 milliards de vues sur YouTube au cours de l’année 2020.

Un score qui place le jeu en première position de ce classement, 10 ans après sa sortie sur PC, avant son rachat en 2014 par Microsoft (il était au préalable la propriété de Mojan Studios) pour plusieurs milliards de dollars.

Aujourd’hui, Minecraft, peut être joué sur quasiment toutes les plateformes de jeu, et sur tous les terminaux, Macos, Linux, PC, sur tablettes, sur consoles, sur mobile. C’est devenu un véritable phénomène de société et il existe même de nombreux sites qui proposent un serveur Minecraft dédié.

Minecraft, qu’est ce que c’est ?

Initialement, il s’agissait d’un jeu de type survival dans un monde gigantesque et ouvert, dans lequel votre mission consistait à survivre. Il vous fallait donc pour cela récolter les ressources nécessaires, les combiner, en faire des secondaires, tout construire en quelque sorte, dans un monde peuple d’autres créatures vous voulant parfois du mal.

Là où le jeu a séduit cette masse folle d’internautes, c’est parce que les créateurs du jeu ont laissé une totale liberté aux joueurs pour construire et pour développer toutes les aptitudes nécessaires à leur survie dans le monde virtuel. Puis est venue la possibilité de fabriquer des choses aussi folles que le château d’Harry Potter, une mine d’or, l’île de vos rêves…tant que vous avez de la ressource, vous pouvez faire ce que vous voulez.

Enfin, les développeurs du jeu ont ensuite proposé un nouveau mode de jeu, avec accès illimité aux ressources et fin des menaces potentielles qui pèsent sur votre personnage : autrement dit, c’est un mode qui est fait uniquement pour laisser libre court à sa créativité, et cela a amené de nouvelles vagues d’utilisateurs. Pour résumer, imaginez que vous ayez un accès illimité à des Lego, et que vous puissiez faire ce que vous voulez avec. C’est un peu le concept de Minecraft.

Les développeurs l’ont bien compris, si le côté survie séduit énormément, c’est principalement le penchant créatif qui fait la force du jeu. Ils ont donc choisi de concevoir un mode dans lequel vous avez un accès illimité aux ressources et vous n’avez pas à être inquiété par les monstres qui font simplement partie du décor. Armé de votre imagination débordante et d’une infinité de moyens, vous voilà désormais en mesure de construire tout ce que vous désirez. Un peu comme si vous jouiez aux Lego, avec une quantité illimitée de briques et surtout, pour des constructions qui ne prennent pas toute la place dans votre chambre. Aucune limite ne vous retient, c’est la liberté absolue.

Minecraft, le paradis des créateurs

La planète virtuelle regorge de créateurs. Et Minecraft leur permet de faire des choses totalement assez dingues. Ainsi, Tim Desmet, jeune français qui consacre quotidiennement au moins une heure à vouloir reproduire la ville d’Aix-les-Bains dans le jeu.

Le résultat est assez frappant.

Pour la Bretagne, qui n’est pas en reste, regardez ci-dessous la reproduction de la ville de Quimper.

Il existe même des Youtubeurs qui présentent Minecraft en breton !

En solo, ou en multijoueur via la gigantesque communauté qui existe à travers le monde, le jeu peut devenir complètement addictif. Mais l’aventure Minecraft, qui ne cesse de progresser à travers la planète virtuelle, ne devrait pas s’arrêter d’ici un bon moment, tant les possibilités en terme de création sont quasi infinies.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Comment vivre hors de la République française totalitaire ? Par Yann Vallerie

Yann Vallerie est journaliste, fondateur et rédacteur en chef pour Breizh-info.com. Cet été, il intervenait lors de l'Université d'été...

Kalifornia : rannoù « nann-jeneret » evit ar vugale er gourmarc’hadoù lakaet ret

Votet eo bet al lezenn AB 1084 ar sizhun-mañ e Kalifornia hag e 2024 e vo lakaet e pleustr...

Articles liés