Langue bretonne. La plateforme de rencontres bev.bzh permet de trouver des brittophones

A LA UNE

Nico Prat – Benjamin Durand : « La victoire d’Oasis se situe dans un soft power mainstream par delà les classes sociales et les...

Les éditions Playlist society viennent de sortir un bouquin que tous les amateurs de rock doivent posséder. Avec Oasis...

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

Gens du voyage. Des occupations illégales de terrains qui exaspèrent maires et propriétaires

Phénomène récurrent en France, les occupations illégales de terrains par des gens du voyage, nombreuses ces derniers jours, exaspèrent...

Cyclisme. Tour de France 2021. Le parcours détaillé étape par étape [Analyse]

Le Tour de France 2021 se rapproche à grands pas. Après vous avoir présenté les 4 étapes bretonnes dans...

Alain de Benoist : « Mieux cerner la personne du Jésus de l’histoire et l’état actuel de la recherche » [Interview]

Alain de Benoist vient de sortir L'homme qui n'avait pas de père. Le dossier Jésus, livre enquête sur Jésus,...

Avis aux Brittophones ! Bev.bzh, une plateforme destinée à favoriser les rencontres et les échanges entre les locuteurs du breton, a été lancée récemment. Présentation.

Bev.bzh, le réseau social des brittophones

Si maîtriser le breton est une chose, avoir la possibilité de le parler régulièrement en est une autre, pas toujours simple, notamment lorsque l’on réside dans des zones peu prolifiques en brittophones. C’est donc pour palier à cette difficulté que la plateforme bev.bzh a été lancée à la fin du mois de septembre 2020.

Le site, qui se présente comme étant la « première plateforme d’échanges 100 % bretonne et gratuite pour pratiquer le breton », permet donc de parler la langue « à l’occasion de séjours chez l’habitant, de repas entre brittophones ou d’autres activités […] tout en passant un moment convivial. » Un moyen pratique et utile de faire la promotion de la pratique du breton.

bev.bzh
Capture d’écran bev.bzh

Une plateforme initiée par l’association Roued

À l’origine de ce projet de plateforme communautaire visant à favoriser les rencontres et les échanges entre brittophones et par ailleurs cofinancée par Ar Redadeg, on retrouve l’association Roued. Présidée par David Le Roux (enseignant en traduction à l’université de Rennes 2), cette dernière s’est donnée pour objectif principal de permettre aux locuteurs du breton de faire usage de leur langue au quotidien et en toutes circonstances, aussi bien professionnelles que privées.

Parmi ses autres projets, l’association Roued indique qu’elle envisage aussi de proposer des formations à des métiers linguistiques, à la communication et à des méthodes de communication, à l’usage des outils qu’elle aura développés, mais également de mener des enquêtes sociolinguistiques et des études de marché, suivant les besoins.

Enfin, autre ambition, beaucoup moins utile et nécessaire que la version bretonne : celle de mettre en ligne une plateforme de rencontres en gallo…

Bev.bzh : conjurer l’isolement des locuteurs du breton

Si la plateforme BEV n’en est qu’à ses débuts, elle vient toutefois répondre à une demande cruciale : celles des brittophones de pouvoir parlé la langue régulièrement, dans diverses circonstances. Et plus seulement dans les lieux clichés, à savoir les festoù-noz ou dans les rendez-vous du petit monde associatif de l’Emsav. L’initiative pourrait donc s’avérer salutaire pour tous ceux ayant appris la langue bretonne mais perdant progressivement leurs acquis et leur motivation faute d’avoir l’occasion de la parler.

Compte tenu de la mobilité géographique des Bretons et de la solitude à laquelle est parfois confronté le nouvel arrivant, de surcroît dans les villes, bev.bzh permet ainsi de sortir de cet isolement linguistique.

Crédit photo : Capture d’écran bev.bzh
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Rennes. Le député Mustapha Laabid (LREM) définitivement condamné pour abus de confiance

Le député de la première circonscription d'Ille-et-Vilaine Mustapha Laabid (LREM) a été définitivement condamné par la Cour de cassation....

Non, Alice Coffin n’a pas été agressée : la preuve en vidéo

La conférence d’Alice Coffin à la Friche Lucien, à Rouen, mercredi soir 16 juin 2021, a été animée :...

Articles liés

Manifestadeg Gwengamp, fulor ar Vretoned

Kuzul ar Vonreizh he deus korbellet al lezenn Molac votet e miz Ebrel. Ar brezhoneg, e-lec’h mont war-raok, en deus graet meur a gammed...

Ur Redadeg evit ar c’horseg

Goude degouezh ar Redadeg e Gwengamp e c'hello ar rederien kenderc'hel gant o c'hoant da c'haloupat e Bro-gKorsika. « A Currilingua » a loc'ho eus Borgu...

Langue bretonne. 50 ans de combat. An Alc’hwez Aour

Er barzhoneg-mañ e kont Anjela Duval ez eus bet taolet un alc'hwez aour en traoñ ar mor. Ur rummad tud nevez a rank adkavet...

Réunification de la Bretagne, défense du Breton et du Gallo, statut de résident : pour quoi faire ? [L’Agora]

Ainsi donc, la société bretonne serait unanime. Élus, associations, politiques se précipitent à quelques semaines des élections régionales et départementales pour clamer leur amour...