Terrorisme économique. Stripe bloque les dons pour la campagne de Donald Trump

A LA UNE

Bain-de-Bretagne. Un patron marocain employait 42 migrants clandestins, fraudant Urssaf et chômage partiel

Un Marocain en situation irrégulière faisait travailler des migrants clandestins dans une société de transport à Bain-de-Bretagne tout en...

Paris. Étudiante en école de journalisme, une jeune Kabyle subit la censure et la pression de sa direction et des autres élèves

Le terrorisme intellectuel et la propagande politique jusque dans les écoles de journalisme. De quoi ensuite ne pas s’étonner...

Covid-19. Janvier 2021, le pire mois de l’épidémie enregistré sur la planète ?

Avant propos Aujourd’hui, quatre sujets seront abordés : 1 – Un premier bilan social et sociétal pour la France; bilan qui...

Réunification de la Bretagne. 150 élus écrivent à E. Macron pour un référendum

Dans une tribune publiée par le « Journal du Dimanche », 150 élus dont sept députés et six sénateurs, demandent un référendum...

Reportage. Une virée à la découverte de la Basse-Normandie et des plages du Débarquement

En ce Dimanche, nous vous proposons un petit reportage touristique à la découverte de la Basse-Normandie et des plages...

La campagne de terrorisme économique menée actuellement par les GAFA contre Donald Trump, ses partisans, et plus globalement contre la dissidence, se poursuit. Ainsi Stripe, plateforme permettant le paiement en ligne par carte bancaire, vient de bloquer les dons concernant la campagne de Donald Trump aux USA.

Cela empêche désormais les acteurs de la campagne de Donald Trump d’accepter les dons par carte de crédit.

Le Wall Street Journal rapporte que le service de traitement des paiements Stripe ne traitera plus les paiements pour le site web de la campagne du président Trump suite aux événements de la semaine dernière au Capitole. Cette entreprise de technologie financière traite les paiements par carte de crédit pour des millions de plateformes d’affaires et de commerce électronique en ligne. La campagne du président Trump a utilisé ce service pour le traitement des dons à la campagne. Stripe est une société privée évaluée à 36 milliards de dollars, fondée par les frères Patrick et John Collison, qui sont citoyens irlandais.

Stripe prétend que le président Trump a violé la politique de l’entreprise contre l’incitation à la violence« , suite aux évènements du Capitole. Stripe, dans ses conditions générales d’utilisation, demande aux utilisateurs de s’engager à ne pas accepter de paiements pour des activités « à haut risque », qui incluent toute entreprise ou groupe qui « s’engage dans, encourage, promeut ou célèbre la violence illégale ou les dommages physiques aux personnes ou aux biens ».

En 2018, l’entreprise a fermé le compte du média social Gab après que les médias d’entreprise aient rapporté qu’un homme armé qui a tué 11 personnes lors d’une attaque contre une synagogue de Pittsburgh avait posté du contenu antisémite sur la plateforme.

Outre Twitter, Facebook et d’autres réseaux sociaux, un certain nombre de sites et de services technologiques ont censuré et bloqué le président Trump à la suite des manifestations au Capitole. Breitbart News a récemment rapporté que la plateforme de commerce électronique Shopify avait interdit le site TrumpStore.com, un site web géré par la campagne et l’organisation Trump.

Shopify a déclaré dans un communiqué : « Shopify ne tolère pas les actions qui incitent à la violence. Sur la base des événements récents, nous avons déterminé que les actions du président Donald J. Trump violent notre politique d’utilisation acceptable, qui interdit la promotion ou le soutien d’organisations, de plateformes ou de personnes qui menacent ou tolèrent la violence pour faire avancer une cause. En conséquence, nous avons fermé les magasins affiliés au président Trump ».

Le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, a déclaré dans un récent post que suite aux événements survenus au Capitole et aux commentaires du Président Trump sur les réseaux sociaux à propos de la situation, Facebook interdirait « indéfiniment » l’accès du Président à la plateforme.

Il semblerait par ailleurs que du côté des partisans de Donald Trump, des manifestations soient prévues dans les prochains jours pour dénoncer ces méthodes terroristes, visant à tuer économiquement les personnes identifiées comme faisant partie de l’entourage, ou des supporteurs de Donald Trump, pour qui il faut le rappeler, 74 millions d’américains ont voté, soit plus que la population française dans son ensemble.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

Bretagne. Littoral à la rencontre de pêcheurs des îles

Littoral propose une émission entièrement consacré aux pêcheurs. François Spinec sur l'ile de Sein dans le Finistère va bientôt...

Euro 2016 : un supporter, jugé pour violences, rentre en Russie et dénonce une justice politique

Mikhaïl Ivkine, l’un des deux supporters russes condamné pour «violences ayant entraîné une infirmité» à l’encontre d’un fan de...

1 COMMENTAIRE

  1. Le coup d’état des démocrates est confirmer par l’action contre Trump des Gafa , des banques, des journaux comme Forbes qui fait du chantage aux entreprise si elles embauches un anciens du gouvernement ou un partisan de Trump.
    Tout cela du fait qu’il n’est pas de la nomenklatura politique qui ce partage habituellement le pouvoir , qu’il a fait campagne avec ses propres fond et non ceux des gafa, multinationales et autres milliardaires, qu’il n’obeï pas aux complex-militaro industriel.
    Ils ont tellement peur qu’il ce représente en 2024 , qu’ils font tout pour l’envoyer en prison.
    Ce pays est devenue une dictature communiste digne de l’époque de Staline.
    Une nouvelle guerre civile fera beaucoup de mort et mettra ce pays a genoux , ce qui profitera aux chinois qui étant détenteur d’une bonne partie de la dette américaines ; les Européens ont a ce moment la intérêt a prendre leur distance avec les EU et le monde a surtout le devoir de changer de monnaie de payement en remplacement de cette monnaie de singe qu’est le $

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici