États-Unis. Des enfants contraints par leur mère de vénérer les femmes noires [Vidéo]

A LA UNE

Bain-de-Bretagne. Un patron marocain employait 42 migrants clandestins, fraudant Urssaf et chômage partiel

Un Marocain en situation irrégulière faisait travailler des migrants clandestins dans une société de transport à Bain-de-Bretagne tout en...

Paris. Étudiante en école de journalisme, une jeune Kabyle subit la censure et la pression de sa direction et des autres élèves

Le terrorisme intellectuel et la propagande politique jusque dans les écoles de journalisme. De quoi ensuite ne pas s’étonner...

Covid-19. Janvier 2021, le pire mois de l’épidémie enregistré sur la planète ?

Avant propos Aujourd’hui, quatre sujets seront abordés : 1 – Un premier bilan social et sociétal pour la France; bilan qui...

Réunification de la Bretagne. 150 élus écrivent à E. Macron pour un référendum

Dans une tribune publiée par le « Journal du Dimanche », 150 élus dont sept députés et six sénateurs, demandent un référendum...

Reportage. Une virée à la découverte de la Basse-Normandie et des plages du Débarquement

En ce Dimanche, nous vous proposons un petit reportage touristique à la découverte de la Basse-Normandie et des plages...

Aux États-Unis, une vidéo hallucinante d’endoctrinement antiraciste et ethnomasochiste montre une mère de famille blanche obligeant ses enfants à prier pour les femmes noires.

De l’antiracisme à l’ethnomasochisme

La propagande cosmopolite fait des ravages aux États-Unis, et n’épargne pas les enfants. Une vidéo devenue virale sur l’application de partage de contenus TikTok a cumulé plus de 13 millions de vues depuis sa publication le 30 décembre dernier, avant de finalement disparaître. Elle est cependant toujours accessible via Twitter.

Elle met ainsi en scène une certaine Justine Champion, mère de famille d’origine européenne, en compagnie de ses quatre fils. Un bandeau « Me teaching my white boys how to behave » [NDLR : « Moi, j’apprends à mes garçons blancs comment se comporter »] apparaît sur l’écran, annonçant le thème…

Des enfants s’inclinant en hommage aux femmes noires

Si les images sont sidérantes pour quiconque refuse de se plier au dogme ethnomasochiste ambiant, elles sont aussi affligeantes quant au degré d’endoctrinement des enfants par leur mère. Les quatre garçons étant déjà conditionnés dans la haine d’eux-mêmes dès leur plus jeune âge.

Face à la caméra, Justine Champion déclare alors que « les femmes noires sont la raison pour laquelle Donald Trump ne sera plus notre président », tandis que trois de ses enfants, genoux au sol à l’arrière-plan, s’inclinent dans une gestuelle s’inspirant d’une pratique religieuse. Le tout accompagné de « all hail black women » [NDLR : « Gloire aux femmes noires »].

En outre, la mère de famille a indiqué que cinq prises vidéos avaient été nécessaires avant d’obtenir le résultat escompté. Mais, malgré cet excès de zèle antiraciste, certains afro-américains ont tout de même douté de la sincérité de la démarche de Justine Champion.

Une remise en cause qui a finalement conduit cette femme blanche à retirer la vidéo après plusieurs tentatives de justification, infructueuses, notamment en indiquant à ses détracteurs : « Si vous voulez aller sur ma page et voir une partie de mon contenu, vous pouvez voir certaines des choses que je fais régulièrement, les actions que je mène pour aider les communautés marginalisées aux États-Unis ». Ajoutant au passage qu’elle devait sa notoriété en ligne aux vidéos de « femmes et de personnes de couleur ayant marqué l’Histoire mais laissées de côté dans les manuels scolaires ».

Après sa suppression de la vidéo sur TikTok, Justine Champion a aussi fait un autre mea culpa sur Twitter, en déclarant qu’elle aurait dû se demander « que feraient les femmes noires ? » avant de publier les images en question.

Crédit photo : Capture YouTube
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

Faut-il encore investir dans l’immobilier ?

La situation économique mondiale liée à la crise sanitaire nous a montré à quel point l’équilibre financier pouvait être...

Eric Zemmour : « Le gouvernement français n’ose même pas imposer l’interdiction du voile islamique dans l’espace public pour les petites filles »

Eric Zemmour : « Le gouvernement français n’ose même pas imposer l’interdiction du voile islamique dans l’espace public pour...

2 Commentaires

  1. Les USA étant le pays du business est aussi un pays qui a profondément pété les plombs.

    Et bien comme y faut, vraisemblablement dans tous les détails de la réalité réelle, jusqu’à l’univers quantique inclus.

    On se demande…?

    L’exemple Omar Sy est emblématique de la destruction de la substance de l’imaginaire français :

    « Fortune: 5 millions de dollars
    Âge: 42 ans
    Date de naissance: 20 janvier 1978
    Pays d’origine: Sénégal
    Source de richesse: Acteur, producteur, humoriste.
    Dernière mise à jour: 2020 »

    Sy est un pseudo. Son vrai nom de FAMILLE est Omar Saint Quemilion-Deuxdolarre et c’est pour ça qu’il est vénéré.

    Retenez bien ce nom dynastique : Saint Quemilion-Deuxdolarre (canonisé de son vivant).

    Omar Sy est un acteur et comédien français qui vit entre Monfort-Lamaury et Los Angeles.

    Ce CITOYEN MONDIAL n’a rien à voir avec Arsène Lupin, personnage imaginé par Maurice LEBLANC.

    Même de loin.

  2. L’extrême gauche étant quasi incapable de prendre le pouvoir par les urnes,
    elle contourne le problème avec l’endoctrinement, la manipulation, dont le
    bras droit armé n’est autre que les médias, qui pour se faire passer, bien hypocritement d’ailleurs,
    pour des bienfaiteurs de l’humanité, sont entrain de détruire notre Civilisation…
    Il va falloir nettoyer la TV et dissoudre toutes ces associassions de dégénérés pro immigration.
    A situation con…Solution con!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici