Bataille culturelle. Ventes d’albums, streaming : la domination de plus en plus forte du rap en France [Vidéo]

A LA UNE

A la rencontre d’Estelle Redpill, « l’influenceuse » qui fait fantasmer une certaine presse de gauche [Interview]

Les réseaux sociaux regorgent de jeunes et moins jeunes qui parviennent, après quelques vidéos tournés sur un sujet en...

Il y a Zemmour et Naulleau, mais aussi « Zemmour et Bolloré »

Passer d’une chaîne d’information (Cnews) à une station généraliste (Europe 1), voilà l’une des tâches auxquelles Vincent Bolloré s’attaque...

Napoléon : « Ma vie est un roman »

Ce mot, peut-être apocryphe, ne manque pas, de toute façon, de justesse. C’est d’ailleurs pourquoi Napoléon Bonaparte a autant...

Brest. Une semaine « brûlante » dans les quartiers « sensibles » de Pontanézen et Bellevue

Brest a été le théâtre de plusieurs épisodes de violence urbaine, dans les quartiers de Pontanézen et de Bellevue,...

Il y a 100 ans était fondée l’Irlande du Nord. Quelle histoire ? Quel avenir ? Explications et sondage.

Ce 3 mai 2021, l'Irlande du Nord fête les 100 ans de sa création. Entité britannique, la province britannique...

Le classement annuel des meilleures ventes d’albums en France, récemment dévoilé, fait état d’une domination sans partage du rap sur l’industrie musicale dans le pays.

Toujours plus de ventes pour le rap français

En prenant connaissance du classement des meilleures ventes d’albums en France en 2020 dévoilé par le SNEP (Syndicat national de l’édition phonographique) le 11 janvier, nous constatons que le rap marque une nouvelle fois son emprise sur l’Hexagone. Cette musique trouvant ses racines dans les communautés afro-américaines des USA a depuis largement inondé le marché musical français, tout en ayant proposé une déclinaison nationale, communément appelé « rap français », où islam de banlieue, culte de l’argent sale, apologie de la violence et complaintes post-coloniales s’entremêlent.

Mais les rappeurs français, dont l’un des principaux arguments de vente depuis des lustres est de feindre une mise au ban de la part de l’industrie musicale, ont désormais du mal à se poser en victimes : non seulement le rap est la musique la plus écoutée en France mais la France serait aussi le deuxième plus grand consommateur de rap au monde.

Un classement largement dominé par des rappeurs

Le classement des meilleures ventes d’albums en France en 2020 voit ainsi sa première place occupée par VersuS, de Vitaa et Slimane avec 416 940 ventes.

Arrive en deuxième position le rappeur, Ninho, avec son album M.I.L.S 3 et ses 296 134 ventes. Le podium est complété par Maes, un autre rappeur, dont l’album Les Derniers Salopards a atteint les 275 776 ventes.

La suite du classement est à l’avenant avec quelques exceptions, où quelques gros artistes « vendeurs » parviennent malgré tout à rester à flots : Francis Cabrel, AC/DC, Indochine ou encore Julien Doré apparaissent dans le top 20. Mais, de Hatik à PNL en passant par Nekfeu et Ninho (encore lui), c’est bien le rap qui s’octroie la part belle de ces ventes d’albums en 2020.
À noter que le rappeur marseillais Jul, très prolifique et dont nous avons traité du succès record de son titre « Bande organisée » récemment, voit trois de ses albums présents dans le top 30.

Une Victoire de la musique pour Gradur

Autre consécration pour le rap en France, le rappeur roubaisien Gradur a été primé aux Victoires de la musique avec « Ne reviens pas », dans la catégorie « titre le plus streamé » en 2020 puisqu’il a été écouté plus de 100 millions de fois. Il sera prochainement récompensé lors de ce rendez-vous qui se déroulera le 12 février pour sa 36e édition à La Seine Musicale, à Boulogne-Billancourt.

Pour rappel, ce même titre avait déjà été la chanson la plus écoutée en France lors du réveillon du 31 décembre 2019…

Crédit photo : Capture YouTube (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Lettre ouverte des anciens militaires. Au 7 avril, le « quarteron » s’élève à… 25 251 signataires

C’est désormais un « quarteron » (???) de 25 251 anciens militaires (contraints, pour la quasi-totalité, d’abandonner  leurs chère...

Mouvement contre le BTS et le bac : lycées bloqués à Nantes, police attaquée à Saint-Nazaire

Depuis le début de la semaine, des syndicats lycéens d’extrême-gauche mènent une agitation aussi numériquement faible que violente. A...

Articles liés

Bataille culturelle. Booba, France Culture et le « Grand Remplacement » par le rap…

La radio France Culture déplore une chute drastique de son audience depuis quelques mois. La faute au Covid-19 selon certains, la faute à l'absence...

Hongrie. Viktor Orbán veut soutenir rock et pop patriotes pour en faire un « ciment d’identité »

En Hongrie, le gouvernement de Victor Orbán a décidé de soutenir financièrement le rock et la pop hongrois afin de promouvoir la culture nationale...

Succès record pour le rappeur Jul : la nouvelle exception culturelle française ? [Vidéo]

Le rap français continue de battre des records, notamment via le marseillais Jul. La montée en puissance de ce style musical souligne un autre...

Entre les rappeurs français et Eric Zemmour, Decathlon a choisi ! [Vidéo]

Pour mieux comprendre la décision de Decathlon de ne plus diffuser de publicités sur CNews en raison de la ligne éditoriale de la chaîne,...