Pakistan. Un musulman viole et séquestre une fillette chrétienne de 12 ans pour la marier de force

A LA UNE

Il y a Zemmour et Naulleau, mais aussi « Zemmour et Bolloré »

Passer d’une chaîne d’information (Cnews) à une station généraliste (Europe 1), voilà l’une des tâches auxquelles Vincent Bolloré s’attaque...

Napoléon : « Ma vie est un roman »

Ce mot, peut-être apocryphe, ne manque pas, de toute façon, de justesse. C’est d’ailleurs pourquoi Napoléon Bonaparte a autant...

Brest. Une semaine « brûlante » dans les quartiers « sensibles » de Pontanézen et Bellevue

Brest a été le théâtre de plusieurs épisodes de violence urbaine, dans les quartiers de Pontanézen et de Bellevue,...

Il y a 100 ans était fondée l’Irlande du Nord. Quelle histoire ? Quel avenir ? Explications et sondage.

Ce 3 mai 2021, l'Irlande du Nord fête les 100 ans de sa création. Entité britannique, la province britannique...

La Bretagne, région française la plus impliquée dans la traite des Noirs ?

Des Bretons ont joué un rôle massif dans le commerce des esclaves, un business florissant de l'époque des Lumières....

Il ne fait pas bon être chrétien au Pakistan, où une enfant de 12 ans a été enlevée, séquestrée et violée par un musulman pendant cinq mois, voulant la contraindre au mariage.

Une chrétienne de 12 ans violée et séquestrée

Dans un Pakistan où les musulmans représentent plus de 96 % de la population, devant les hindous (1,8 %) et les chrétiens (1,6 %), une jeune fille chrétienne de 12 ans qui a été enlevée, violée et forcée à épouser un homme âgé de 45 ans qui l’a maintenue en captivité durant cinq mois a finalement pu être sauvée. Une énième persécution contre la communauté chrétienne dans ce pays coutumier du fait, puisque 307 chrétiens y sont morts au cours de la seule année 2020 en raison de leur foi.

D’après l’ONG chrétienne Aid to the Church in Need, la fillette aurait été enlevée le 12 juin 2020, et malgré plusieurs sollicitations de la part de sa famille, la police pakistanaise n’est parvenue à la délivrer qu’au mois de décembre dernier, soit au terme d’un long calvaire. Elle était retenue à Faisalabad, dans une ferme où son tortionnaire l’avait forcée à nettoyer des excréments des animaux dans sa ferme. Une vie d’esclave où la jeune fille chrétienne était contrainte de travailler toute la journée, sans répit, attachée à une chaîne.

Après avoir retrouvé sa fille dans un état de santé déplorable, le père de cette dernière aurait, toujours selon l’ONG, fait état de remarques christianophobes de la part de certains policiers à l’égard de sa propre famille. Autre signe du peu de considération des autorités pakistanaises pour les chrétiens, un rapport médical réclamé par la justice pakistanaise affirmerait que la jeune adolescente serait âgée de 17 ou 18 ans tandis que les documents de l’état civil atteste clairement de ses 12 ans…

Pakistan : des mariages forcés parfois légalisés

Par ailleurs, le père de la victime a également confié, comme le précise le quotidien britannique The telegraph, que des policiers l’aurait menacé de l’accuser de blasphème. Un blasphème qui est, rappelons-le, sanctionné par la peine de mort depuis 1986 au Pakistan.

Depuis, la fillette a été placée dans un refuge pour femmes pour la durée de l’enquête. Dans ce pays, de nombreuses jeunes adolescentes sont mariées de force tandis que la persécution des chrétiens est symbolisé par le cas d’Asia Bibi, une femme chrétienne condamnée à mort en blasphème envers l’islam puis emprisonnée pendant près de dix ans pour simplement avoir puisé l’eau d’un puits et l’avoir bue. Grâce à une médiatisation internationale de son cas, elle a finalement été innocentée puis a quitté le Pakistan pour le Canada.

Des mariages forcés entre de très jeunes filles de confession chrétienne et des hommes musulmans qui sont parfois validés par la justice pakistanaise, comme ce fut le cas en février 2020, lorsque une adolescente chrétienne d’à peine 14 ans, enlevée et mariée de force par un homme musulman, avait été abandonné par la Haute Cour de Karachi qui, s’appuyant sur la charia, avait rendu légale cette union avec son ravisseur.

Crédit photo : Capture YouTube
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

L’envers des affaires : Karl Zéro balance tout sur Alègre, Fourniret et les réseaux pédocriminels…

Le journaliste Karl Zéro lance un magazine trimestriel d'enquêtes au long cours qui nous plonge dans l’Envers des affaires....

Super Thursday. On vote ce jeudi en Angleterre, en Ecosse et au Pays de Galles lors d’élections cruciales

Le Royaume-Uni vote ce jeudi 6 mai. Tout le Royaume-Uni ? Non, car l'Irlande du Nord ne participe pas...

Articles liés

Bénéficiant d’une libération anticipée en raison du Covid-19, l’homme viole une adolescente

En mars 2020, la ministre de la Justice Nicole Belloubet décidait de faire libérer des milliers de détenus en raison de la potentielle propagation...

Rochdale (Royaume-Uni) : Un pakistanais, chef d’un gang de pédophiles condamné pour viols de mineurs, toujours pas expulsé

Le chef d’un gang de pédophiles, condamné par la justice, fait du shopping dans la ville où il a violé plusieurs enfants, alors qu’il...

Dinard. Un migrant tunisien condamné pour agression sexuelle sur une Colombienne

Un migrant tunisien a été reconnu coupable d'agression sexuelle commise sur une femme colombienne à Dinard en juin 2020. Arrivé en France en 2016,...

Viols, pédophilie : Bienvenue à Paris

Viols, pédophilie : Bienvenue à Paris. Retrouvez le JT TV Libertés du mercredi 10 février 2021. Sommaire : Les scandales sexuels n’en finissent plus de défrayer...