Morlaix. Face au succès, Grain de Sail lance le projet d’un deuxième voilier-cargo [Vidéo]

A LA UNE

Laïcité, Paty, Charlie, symboles religieux : Un sondage montre la fracture croissante entre musulmans et non musulmans dans les lycées en France

La LICRA, ligue de vertu qui ne cesse d’attaquer devant les tribunaux des polémistes, écrivains, politiques qui ont le...

Ploërmel. Après leur action d’agit-prop : les jeunes nationalistes bretons s’expriment [Interview]

Dimanche 21 février, un groupe de personnes a déployé une banderole accompagnée de fumigènes à Ploërmel. Banderole sur laquelle...

Piero San Giorgio : « La Bretagne pourrait retrouver un jour une forme d’indépendance » [Interview]

Piero San Giorgio s'est entouré d'une équipe de spécialistes dans différents domaines pour ouvrir le site Autonomie & Résilience,...

Covid-19. « La pandémie semble bien désormais en voie d’extinction progressive et naturelle »

Bulletin bimensuel du Général Delawarde au sujet de la crise dite du Covid-19 Avant propos  Aujourd’hui trois sujets sont à l’ordre...

Louis Saillans (Chef de guerre) : « Apporter mon point de vue, celui d’un homme qui connaît la réalité du combat contre l’Islam radical...

Louis Saillans a été commando marine. Il a travaillé pour les opérations spéciales pendant dix ans, notamment en Afrique...

La société Grain de Sail, basée à Morlaix et s’étant fixé pour objectif de transporter du cacao et du café à bord d’un voilier-cargo, a lancé le chantier d’un second navire. Recette d’un succès original…

Un voilier-cargo pour la transatlantique

C’est en 2010 que le projet de Grain de Sail a été imaginé par ses fondateurs. Il était alors question de produire des cafés et chocolats dont les matières premières seraient transportées par un voilier de charge transatlantique, maximisant alors le respect de l’environnement. Débutera ensuite en 2013 la production de cafés avec une torréfaction située au bord de la rivière de Morlaix. Puis, début 2016, ce sera le lancement d’une chocolaterie. Ce qui permettra à Grain de Sail de connaître un bel essor avec un chiffre d’affaires en hausse de 50 % en 2020 et 650 points de vente en France.

Une assise financière qui a conduit la société à lancer la construction de son premier navire, un voilier-cargo de 72 pieds avec deux mâts en aluminium construit par le chantier naval Alumarine Shipyard, basé à Couëron, en Loire-Atlantique. Initialement prévue pour l’automne 2019, la première transatlantique aura finalement lieu à l’automne 2020.

Autre particularité de ces traversées maritimes, les navires de Grain de Sail ne quitteront jamais la Bretagne à vide : ils exporteront des produits Français et Bretons vers les USA. Une fois les marchandises livrées à New york, notamment des vins bios, le navire reprendra la route de l’Amérique latine pour y charger sa cargaison de café et de cacao avant de remettre le cap sur la Bretagne. Un périple océanique d’une durée de deux à trois mois en fonction des conditions météorologiques.

Désormais, Grain de Sail exerce plusieurs métiers : armateur (via la compagnie « Grain de Sail Shipping »), torréfacteur, chocolatier et exportateur de vins. Au quotidien Les Échos, la société confie avoir d’ores et déjà, sur les secteurs de Manhattan et de Brooklyn, « une centaine de clients, cavistes et restaurateurs ».

Grain de Sail : de Morlaix à New York

C’est à la mi-décembre 2020 que le voilier-cargo de Grain de Sail a accosté à New York pour la première fois, avec plus de 14 500 bouteilles de vin bio dans ses cales. Avant d’appareiller de nouveau pour aller chercher des fèves de cacao et grains de café aux Caraïbes. Le navire doit toucher Saint-Malo au mois de février.

Parmi les exigences des dirigeants de Grain de Sail, l’impact écologique le plus faible possible du voilier-cargo, en évitant pour cela l’utilisation d’un moteur tout en ayant recours à deux micro-éoliennes, des panneaux photovoltaïques et deux hydro-générateurs.

Face au succès rencontré par les produits Grain de Sail, la société envisage de construire un second navire, d’une longueur de 50 mètres et d’une capacité de chargement de 250 tonnes. De quoi voir plus grand.

Crédit photo : Capture YouTube (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

« Une Justice politique » – État de droit et coup d’État judiciaire

Par Eric Delcroix, juriste, essayiste et écrivain, auteur de Droit, conscience et sentiments  Régis de Castelnau, qui a été avocat du...

Claudine Glot. Quelques pas sur les traces de sainte Brigitte

Claudine Glot - Quelques pas sur les traces de sainte Brigitte https://www.youtube.com/watch?v=Fjbnz3H9jz0 Crédit photo : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie...
- Publicité -