Le regard d’un vétérinaire breton sur les zoonoses, les maladies qui touchent animaux et humains

A LA UNE

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

Chauve-souris, pangolin, vison… les animaux sauvages sont pointés du doigt depuis le début de la pandémie de Coronavirus. Guy Joncour, vétérinaire retraité du Centre-Bretagne, a beaucoup étudié les maladies qui se transmettent de l’animal à l’homme, et réciproquement, comme la rage ou la maladie de Lyme. Il estime qu’il serait intéressant de mieux associer les vétérinaires dans les périodes de crise comme celle du Coronavirus.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Nantes. Crêperie Le Vieux Quimper, une valeur sûre du Bouffay

« Quand je vois ce que je livre, je sais que c'est bon ». C'est aiguillé par un livreur de légumes...

Muntr Wilhem Houssin : an deorienn hag ar realder

Wilhem Houssin a zo bet peurlazhet disadorn dremenet. Bazailhet eo bet e kreiz kêr e Sant-Jakez al Lannoù, da...

1 COMMENTAIRE

  1. C’est le discours officiel : la faute aux singes ! aux rats ! aux chauve-souris ! toutes les bestioles mal famées y passent, et les gens trouvent l’histoire plus crédible !
    Sauf que… il n’y a jamais moyen de vérifier leurs dires !
    Et réfléchissons : pour qu’il y ait vraiment ‘zoonose’, il faudrait que la ‘pandémie’ chez les humains ait été autre chose qu’une re-catégorisation de maladies déjà existantes, comme c’est le cas pour la définition du Covid (grippe et pneumonie)…

    …alors prononçons le mot qu’il faut : « con-ne-ries ! »

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Un mouvement national de grève des vétérinaires, le 6 novembre prochain

01/11/2013 – 09H00 Paris (Breizh-info.com) – Les cabinets et cliniques vétérinaires garderont portes closes le 6 novembre prochain, afin de manifester leur opposition au projet de...