Nantes. Deux ravitailleurs interpellés aux Dervallières où le deal a pignon sur rue

A LA UNE

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Yves Chauvel (La Bretagne en héritage) : « L’argent de la Région doit aller en priorité voire intégralement aux associations qui promeuvent la Bretagne...

Alors que Le Télégramme publiait récemment les résultats d'un sondage sur les élections régionales à venir, nous n'y avons...

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Les Bretonnes et Bretons furent probablement celles et ceux qui furent les plus migrants il y a...

Alors qu'un sondage Odoxa-Le Télégramme donne la liste Nous la Bretagne de Thierry Burlot, investit par LREM, en tête...

Depuis l’interpellation mardi dernier d’un homme d’une quarantaine d’années, soupçonné d’être la « nourrice » du trafic de drogue du 12, rue Edmond Bertreux, aux Dervallières, le deal a déserté la cage d’escalier près de laquelle ont eu lieu quatre fusillades, dont une mortelle. Cependant le deal continue de gangrener le quartier.

Tandis que la nourrice présumée a écopé de trois mois de prison d’office pour outrage, une peine qui n’avait jusque alors pas été exécutée, et doit être jugée ultérieurement pour les motifs de son arrestation, ainsi que d’autres faits de violences, le deal a investi d’autres cages d’escalier de l’immeuble, notamment le 38 (derrière), le 16 et le 10.

Surtout, d’autres immeubles du quartier continuent depuis des années à être investis par les dealers – même si la police arrive à faire tomber les réseaux de temps à autre. Nous avons identifié au moins 7 autres adresses dans le quartier, sur une demi-douzaine de voies différentes. Presque à chaque fois, les dealers occupent une cage d’escalier, parfois une cave.

Autant de deal nécessite des ravitaillements – ces derniers se font en voiture pour les quantités importantes, une à deux fois par jour. Le réassort de plus petites quantités se fait par des complices en scooter ou en vélo.

Le 19 janvier peu après le couvre-feu, les policiers rue de la Contrie contrôlent deux cyclistes ; le premier, 21 ans, refuse de donner son identité. Sur lui, pas moins de 10 sachets d’herbe de cannabis  [34 grammes, soit 400 € à la revente au détail] et 10 sachets de résine de cannabis  [39 grammes, soit 250 € à la revente au détail], mais aussi 1930 € en liquide. Le second, âgé de 18 ans, était armé d’un couteau à cran d’arrêt.


Louis Moulin

Photo d’illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

« Homos ou hétéros, on porte tous le même maillot ». Le nouveau clip de propagande de la Ligue de Football Professionnel

Après les clips gouvernementaux ou d'associations subventionnées contre le harcèlement de rue mettant en scène uniquement d'horribles harceleurs blancs,...

Bruno Attal : « Si mon collègue avait tué cette ordure, il serait où, là, Eric Masson ? En garde à vue, mis en...

Pour le syndicaliste policier Bruno Attal (Touche pas à mon flic) : « Si mon collègue avait tué cette...

Articles liés

PME de la drogue : un business juteux

La lutte contre le trafic de drogue tient une place majeure dans l'engrenage qui a mené à la mort du policier Eric Masson à...

Rennes. Un réseau de dealers devant les juges, un autre démantelé

Le deal de stupéfiants en grande quantité n'est pas seulement un problème nantais – il existe aussi dans d'autres agglomérations bretonnes (Vannes, Brest, Rennes...)...

Lannion. 2 dealers dormiront en prison ce soir

Mardi 30 mars à Lannion et Rospez, une opération de gendarmerie a été menée par la compagnie de Guingamp, avec pour finalité l'interpellation de quatre personnes...

Le père d’Hamzat Labazanov, tué par balles à Rennes, raconte comment tout cela s’est passé

Témoignage du père du jeune Hamzat Labazanov qui a été tué à Rennes le 17/03/2021 dans le quartier de Cleunay par des dealers de...