Charlotte d’Ornellas face à Amine El Khatmi sur l’agression de Yuriy, Génération identitaire, etc.

A LA UNE

Dominique Lormier : « Il est important de rendre hommage aux 290 000 soldats français tués ou blessés en mai-juin 1940 » [Interview]

Les éditions La Mécanique Générale (Ring) publient « Comme des Lions », livre de l'historien et écrivain Dominique Lormier,...

Yves Mervin (Saint-Marcel, 1944) : « La Résistance en Bretagne raconte l’histoire qui lui convient » [Interview]

Nous avons évoqué il y a quelques semaines la sortie d'un livre remarqué, signé Yves Mervin, véritable empêcheur de...

Dissolution de Génération Identitaire. Le décret démoli point par point par un avocat

La dissolution de Génération Identitaire a été validée en conseil des ministres cette semaine. Les services juridiques de l'ONG...

Protocole sur le Brexit. Les accords du Vendredi Saint menacés en Irlande du Nord, l’UE met le feu aux poudres

La tension est à son comble en Irlande du Nord, et l’Union européenne est en train de mettre de...

Refaire un peuple. Julien Langella : « Pas de liberté sans communauté » [Interview]

Julien Langella, essayiste, co-fondateur de Génération identitaire et porte-parole d'Academia Christiana, vient de sortir un nouveau livre aux éditions...

Charlotte d’Ornellas face à Amine El Khatmi sur l’agression de Yuriy, Génération identitaire, etc.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

Seule la proportionnelle peut sauver Sarah El Haïry…

Labourer une circonscription, Sarah El Haïry ne sait pas ce que cela signifie. Mais si François Bayrou parvient à...

Saint Piran. Des hongrois ont célébré le saint patron de Cornouailles

Voici une histoire insolite : à l'occasion de la Saint-Piran, que l'on fête le 5 mars, des Hongrois passionnés...
- Publicité -

3 Commentaires

  1. pourquoi perdre le temps des policiers et l’argent public pour rechercher ces voyous puisqu’ils ne risquent rien.
    tous les délinquants mineurs savent qu’ils n’auront qu’un rappel à la LOI et le permis de recommencer.
    il est plus qu’urgent que la responsabilité judiciaire soit ramenée à l’âge de dix ans et que la famille de ces délinquants assume financièrement la réparation de leur méfaits.
    dans famille j’entends les parents, les frères et sœurs, les grands parents ainsi que les oncles et tantes.
    avec un tel couperet au dessus de la tête, la famille assumera probablement l’éducation de leur progéniture au regard du risque financier ou de expulsion de toute cette famille si elle n’est pas Française.
    il est vrai qu’en France, la justice est à plusieurs étages, il est plus facile de condamner un automobiliste qui dépasse la vitesse de dix Km/h qu’un salopard de 17 ans qui agresse une petite vieille, alors pourquoi se gêner.

  2. Autrefois il existait les « maisons de correction » pour les adolescents un peu trop rebelles , et si ça n’en faisait pas des anges ça les calmait momentanément tout en les sortant du circuit jusqu’à leur remise en liberté . Mais le degré de décadence actuel les a supprimées et nos loubards devenus de vrais fauves s’en donnent à coeur joie sachant ne rien risquer.. sauf une balle d’une bande adverse comme au Far West … !

Comments are closed.