Pays-Bas. Les images de la violente répression policière vis à vis des manifestants anti couvre-feu

A LA UNE

Dans plusieurs pays d’Europe, des hommes libres se réveillent, et cela inquiète les autorités, qui sortent les matraques et font usage d’une violence inouïe. Aux Pays-Bas ce week end, des violences ont éclaté dans plusieurs villes alors que des manifestants descendaient dans la rue pour protester contre la mise en place , inédite, d’un couvre-feu.

La police a chargé et réprimé sans sourciller les manifestants – ce qui n’a pas provoqué d’indignation médiatique comme on a pu le voir pourtant avec des images similaires en Biélorussie il y a quelques mois – comme en témoignent les images ci-dessous. Des incidents ont été signalés notamment à Amsterdam, Eindhoven, La Haye, Breda, Arnhem, Tilbourg, Enschede, Appeldoorn, Venlo et Ruremond. Une centaine d’arrestations ont été enregistrées.

« Je pense que si on va sur ce chemin, nous nous dirigeons vers une guerre civile », a déclaré dimanche devant les caméras de télévision le maire d’Eindhoven John Jorritsma, qualifiant sans aucune retenue les personnes présentes au rassemblement de ‘lie de la société‘ et suggérant la nécessité d’une intervention de l’armée.

A noter l’incendie d’un centre de dépistage du Covid-19 dans le village d’Urk, dans le nord du pays, samedi soir.

Les Pays-Bas ont entamé samedi leur premier couvre-feu depuis la Seconde Guerre mondiale. Il est interdit de sortir de chez soi entre 21h00 et 04h30, et ce au moins jusqu’au 9 février. Tout contrevenant encourt une amende de 95 euros.

En Espagne, en Suède, mais aussi en France, des manifestations commencent à avoir lieu pour dénoncer les mesures sanitaires folles décidées par des dirigeants qui mènent une expérimentation sociale d’ampleur inédite, expérimentation dont le Covid-19 ne semble qu’un prétexte et dont les principaux acteurs, c’est vous, c’est nous.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Lannuon : 800 000€ a bellomzerioù-hezoug laeret ha yao d’an 9-3 !

E miz gouere 2020 e klaskas ur vandennad torfedourien laerañ 14 paledad a bellomzerioù-hezoug e takad greantel Pégase e...

Var. Des bénévoles des Restos du coeur démissionnent après avoir été menacés par des migrants

À Fréjus, les bénévoles de l'antenne des Restos du cœur ont collectivement quitté l'association, lassés de devoir apporter une...

Articles liés