Des associations vont planter 200 arbres à Rennes pour lutter contre l’urbanisation démente

A LA UNE

Baromètre 2020 du prénom musulman : 21,7% des naissances en France, entre 5 et 12% en Bretagne

L’INSEE a publié comme chaque année les chiffres de l’État Civil relatifs aux prénoms attribués aux enfants nés en...

Nantes. La manifestation contre le pass sanitaire attaquée par l’extrême gauche [Témoignage exclusif]

À la fin de la manifestation contre le pass sanitaire samedi 31 juillet à Nantes, un groupe d'individus affiliés...

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

Quiconque se rend dans les métropoles de Bretagne constate qu’elles sont en construction et en extension permanente. Des travaux partout, une urbanisation agressive, des projets immobiliers à foison, et des espaces naturels qui se réduisent comme peau de chagrin.

C’est pour faire face, symboliquement, à cette urbanisation démente permise par la municipalité rennaise (qu’elle est loin l’écologie dont se revendique pourtant les verts pastèques d’EELV qui siègent au sein de la majorité) , que plusieurs associations annoncent mener une action, dimanche 31 janvier, dans le quartier de la Prévalaye.

200 arbres vont être plantés, pour faire barrage aux projets d’aménagements urbains et d’extension du Stade Rennais. Parmi les collectifs et associations mobilisés, on retrouve Extinction Rebellion, la Nature en Ville ou encore le Collectif de Sauvegarde de la Prévalaye.

Les arbres eux, sont offerts par l’association Forêts en Devenir.

Le collectif indique : « La Prévalaye est aujourd’hui menacée par des aménagements urbains et par le projet d’extension du Stade Rennais sur des terres agricoles qui doit être présenté publiquement le 2 février. Nous voulons réaffirmer la vocation agrinaturelle de la Prévalaye et montrer notre opposition à l’artificialisation des terres . Venez avec vos bottes, si possible avec votre pelle ou votre pioche, et avec votre masque ! Les diverses espèces d’arbres qui seront plantées (chênes, saules, frênes…) ont été données par l’association Forêts en devenir. Pour faire un don à cette association qui a pour but de créer de nouveaux espaces boisés diversifiés de manière collaborative et solidaire : https://bit.ly/3qTnNlZ »

Depuis plusieurs mois, le Collectif de Sauvegarde de la Prévalaye, notamment, se bat contre le projet d’extension du Stade Rennais à la Piverdière. A l’étroit dans son centre de formation actuel, le club prévoit de tout reconstruire sur 8 hectares supplémentaires, en plus des 12 dont il dispose déjà.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

En Bretagne, des cafés et bistrots entrent en résistance contre le pass sanitaire et la tyrannie

Il y a des en France et en Bretagne des millions de personnes qui ne se rendront pas face...

Gétigné (44). Un migrant interpellé après qu’un homme ait été poignardé dans le dos

Un migrant a été interpellé après qu'un homme ait été poignardé dans le dos à Gétigné, en Loire-Atlantique. Au...

1 COMMENTAIRE

  1. A Rennes comme à Nantes, des maires « de gauche » favorisent l’immobilier à tout va parce que « il faut bien construire parce que les gens ont besoin de se loger ». C’est-à-dire le raisonnement même du libéralisme débridé ! Il faut bien des voitures parce que les gens ont besoin de se déplacer ! Il faut bien des pesticides parce que les gens ont besoin de se nourrir ! Et MMmes Appéré, Rolland et autres viendront ensuite parler de volontarisme municipal…

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Rennes. Wilhem Houssin, un père de famille tabassé à mort par une « une bande de jeunes »

Wilhem Houssin était un père de famille de 49 ans. Il a été tué lors d'une agression gratuite par une bande, à Saint-Jacques-de-la-Lande en Ille-et-Vilaine...

Tyrannie sanitaire et refus de vaccination. L’épouse d’un pompier d’Ille-et-Vilaine annonce le licenciement probable de son mari

Le journal Média Presse Info a reçu le message d’une épouse dont le mari, pompier professionnel à Rennes, refuse de céder à la dictature...

Rennes : des ateliers « vélos queers en non-mixité »

Alors que les sénateurs ont adopté en avril un « amendement UNEF » demandant la dissolution des associations organisant des « réunion non-mixtes » où sont généralement interdits...

Rennes : Un quartier pour islamistes radicalisées ouvert à la prison des femmes

La célèbre prison des femmes inaugurera prochainement un nouvel outil pénitentiaire : un quartier de prise en charge des femmes radicalisées (=islamistes). Le chantier débuté depuis...