Terrorisme économique et médiatique. Twitter suspend le compte du parti identitaire Vox

A LA UNE

Les GAFAM usent, médiatiquement et économiquement, de méthodes terroristes vis à vis de tous ceux qui ne conviennent pas à la promotion de la société « inclusive » qu’ils appellent de leurs voeux. Le parti espagnol identitaire Vox vient d’en faire les frais, après avoir vu son compte Twitter suspendu, en raison du lancement d’une campagne contre l’islamisation de l’Espagne.

Twitter reproche à Vox d’avoir enfreint certaines des règles qui régissent ce réseau social, dont celle «qui interdit les comportements haineux». La formation d’extrême droite avait lancé une campagne en réseaux avec le slogan «Stop à l’islamisation» tout en montrant du doigt des groupes criminels maghrébins qui séviraient aux îles Canaries et en Catalogne notamment. Une Catalogne dans laquelle la campagne électorale débute, nous y reviendrons.

Santiago Abascal, et d’autres dirigeants du parti ont annoncé qu’ils allaient intenter une action en justice contre Twitter, tout en qualifiant la décision de «censure». “Twitter fait aujourd’hui le jeu des personnes violentes (…) Alors que certains nous lapident littéralement, d’autres nous diabolisent, d’autres nous manipulent,Twitter nous fait taire pour que nous n’ayons aucune défense”, a déploré Abascal dans plusieurs messages publiés sur le net. .

«D’ailleurs, le tweet qui a motivé la censure donne des chiffres sur les violences subies par les Espagnols … en Catalogne ou aux Canaries. Les millionnaires de twitter ne veulent pas connaître les conséquences de l’invasion migratoire qu’ils promeuvent avec certains gouvernements » conclut-il, comme le rapporte le journal El Diaro

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Nouvelle Vague #9 avec Jean-Yves Le Gallou et Daniel Conversano

Ce mardi 19 octobre à 20h, Nicolas Faure reçoit Jean-Yves Le Gallou et Daniel Conversano. Une émission en direct...

Philadelphie (USA). Une femme violée par un homme noir de 35 ans dans un train, personne ne réagit

La police du comté de Delaware a arrêté un suspect lié à un viol qui se serait produit dans...

1 COMMENTAIRE

  1. il faut que les associations de tous les pays, victimes de ces GAFA, s’unissent pour les attaquer en justice pour atteinte à la liberté d’expression.
    si rien n’est fait maintenant, demain ce seront les juges qui seront réduits au silence puis les gouvernements, qui aujourd’hui soutiennent ces GAFA, seront muselés également.
    il est urgent de chercher d’où vient l’argent qui alimente ces faiseurs d’opinion qui supportent ouvertement l’islamisation de la planète.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés