Concert de l’ONB. Beethoven : Septuor pour cordes et vents en mi bémol majeur, op. 20 (1er mvt)

A LA UNE

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Les Bretonnes et Bretons furent probablement celles et ceux qui furent les plus migrants il y a...

Alors qu'un sondage Odoxa-Le Télégramme donne la liste Nous la Bretagne de Thierry Burlot, investit par LREM, en tête...

Renaud Camus : « Il n’y a d’issue sérieuse que la remigration, la décolonisation, le retour chez lui, contractuel ou forcé, de l’occupant »...

Notre quotidien occidental en est la preuve : Le Grand Remplacement n’est ni une théorie ni un complot. C’est...

Loi Molac : Jean-Michel Blanquer est un mauvais perdant

Il faut se méfier de ce que raconte Jean-Michel Blanquer. En paroles, il est favorable à la langue bretonne....

Covid-19. La situation s’améliore partout dans le monde, à l’exception de l’Asie de l’Ouest

Après avoir plafonné dans la semaine du 24 avril au 1er mai, les nombres hebdomadaires de contamination (-5%) et...

Irlande du Nord. 3 200 meurtres liés aux Troubles pourraient être prescrits judiciairement

Le gouvernement britannique envisage de modifier un élément de la législation de l'Accord du Vendredi Saint afin de protéger...

L’ONB (Orchestre National de Bretagne) vous propose un moment musical de Ludwig van Beethoven : le 1er mouvement de Septuor pour cordes et vents en mi bémol majeur, op. 20.

Le Septuor pour cordes et vents en mi bémol majeur, opus 20, de Ludwig van Beethoven, est un septuor pour violon, alto, violoncelle, contrebasse, clarinette, cor et basson. Il est composé entre 1799 et 1800 et publié en 1802 avec une dédicace à l’impératrice Marie-Thérèse d’Autriche. L’œuvre est donnée en public le , mais avait probablement déjà été interprétée dans une soirée privée chez le prince Charles Philippe de Schwarzenberg. En 1802, Beethoven réalise un arrangement pour trio avec piano, dédié au docteur Schmidt.

Contemporain exact de la Première Symphonie, le Septuor eut un succès considérable du vivant de son auteur et reçut les éloges de la critique. Œuvre de la fin de la première période créatrice de Beethoven, il est d’une facture classique et quelque peu « facile ». Beethoven jugeant son septuor plusieurs années plus tard déclara : « Il y a là beaucoup d’imagination mais peu d’art ».

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Isabelle Le Callennec (LR) : « Jersey, Saint-Brieuc… ou l’échec de la méthode »

Isabelle Le Callennec, tête de liste Les Républicains à l'occasion des élections régionales de juin 2021, vient d'adresser à...

François Boulo : « Il y aura une révolution en France ! »

François Boulo : « Il y aura une révolution en France ! ». François Boulo, né en 1986, est...

Articles liés

Concert de l’ONB – « Légende pour violoncelle » de Jean Cras

L'ONB (Orchestre National de Bretagne) vous propose de découvrir et d'écouter "Légende pour violoncelle", de Jean Cras par Henri Demarquette et l’ONB, sous la...

ONB. Concerto pour deux violons BWV 1043 de Jean-Sébastien Bach

Découvrez le le Concerto pour deux violons de Jean-Sébastien Bach, proposé par l'ONB. https://www.youtube.com/watch?v=qQoFQB0ofXI Le Concerto pour 2 violons en ré mineur (BWV 1043), aussi connu sous le nom...

Concert de l’ONB? « Quintette pour clarinette et cordes », op. 115 de Johannes Brahms (1er mvt)

L'ONB (Orchestre National de Bretagne) propose de découvrir le 1er mouvement "Quintette pour clarinette et cordes", op. 115 de Brahms. https://www.youtube.com/watch?v=W6X3Voew2_U Le Quintette pour clarinette et cordes...