Nantes. Manifestation contre la précarité ce jeudi, contre le nouveau CHU samedi

A LA UNE

Rennes. Une femme de 74 ans mortellement agressée au Blosne : des mineurs déjà connus de la justice arrêtés

Des mineurs âgés de 13 à 15 ans ont été placés en détention provisoire Rennes pour des faits de...

La plus ancienne représentation du roi Arthur se trouve-t-elle à Perros-Guirec ?

Perros-Guirec, la station des bords de Manche serait en possession d'une première mondiale : la première image connue du...

Flingues, rap afro-américain et saccage d’un château à Poligné (35). Le témoignage de la propriétaire

Le 10 juillet dernier, la location d'un château du sud de Rennes à ce qui devait être un groupe...

Tyrannie sanitaire. « Macron, Castex, Véran et toute leur clique, ont brisé mon engagement de pompier volontaire ». Témoignage

Notre rédaction compte un journaliste qui était pompier volontaire jusqu’au début de l’année 2021. Il ne l’est plus. Il...

Ce jeudi matin, à l’appel des syndicats, pas moins de 2000 personnes (1750 selon la Préfecture, 3000 selon les syndicats) ont manifesté à Nantes et 500 à Saint-Nazaire contre la précarité, pour l’emploi et la défense des services publics. Une autre manifestation est prévue ce samedi contre le nouveau CHU sur l’île de Nantes. En fin de manifestation, les professionnels de la culture – quelques centaines de personnes – se sont dirigées vers la place Graslin, où ils sont restés jusqu’en milieu d’après-midi.

Par ailleurs une cinquantaine de salariés de l’aérien sont venus manifester devant l’aéroport Nantes Atlantique et distribuer des tracts à 7h30, pour alerter de la situation du secteur – ce dernier, qui compte de nombreux sous-traitants en Loire-Atlantique, ne retrouvera pas sa forme de 2019 avant 2023, au mieux, et se prépare à supprimer encore des milliers de postes.

Le nouveau CHU : hors de prix et des lits en moins…

Par ailleurs ce samedi 6 février une nouvelle manifestation unitaire est prévue contre le projet de nouveau CHU sur l’île de Nantes – cet hôpital hors de prix, situé sur un site exigu et mal accessible réussit aussi le tour de force d’avoir moins de lits que l’actuel CHU Hôtel-Dieu et l’hôpital Laënnec qu’il est censé remplacer – au moins 202 lits en moins. Il a en effet été conçu pour la médecine ambulatoire, une conception certes rentable de la médecine hospitalière, mais battue en brèche par le Covid qui a rappelé la nécessiter de disposer de nombreux lits, et de place pour en équiper rapidement d’autres, pendant plusieurs semaines.

Héritage encombrant de Jean-Marc Ayrault, le nouveau CHU partage ce sous-dimensionnement… avec l’ex-futur aéroport de Notre-Dame des Landes qui lui aussi devait être plus petit que l’aéroport Nantes-Atlantique « sous-dimensionné » qu’il était censé remplacer. Depuis, avec la crise de l’aérien et le Covid, plus personne ne parle d’agrandir l’aéroport, et il est même prévu de le relier au centre-ville de Nantes par le train et un bus à haut niveau de service.

Alors qu’une bombe était désamorcée ce matin sur le site du futur CHU, le collectif à l’origine de l’appel à manifester – le 6 février prochain à 14h devant le CHU Hôtel-Dieu – veut y voir un rappel de la « bombe sanitaire à retardement » que constitue le nouveau CHU.

Louis Moulin

Crédit photo : DR
[cc] BREIZH-INFO.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Football. Ligue 1, Ligue 2 : le point sur la rentrée des clubs bretons

La Ligue 2 vient de débuter, avec notamment le match entre Le Havre et Guingamp, et un beau match...

Onoda, un film tranchant comme un coup de sabre

Encore un film tiré d’« une histoire vraie », mais l’avertissement est ici nécessaire afin d’attester la véracité d’un...

Articles liés

Bro-Skos : deiziadur ar manifestadegoù evit an dizalc’hiezh

E Bro-Skos ez eus un emsav anvet « Holl Under One Banner ». Gant ar strollad e vez aozet tolpadegoù ha manifestadegoù evit an dizalc'hiezh, a-benn...

Pays-Bas : violentes contestations contre le couvre-feu

Retrouvez désormais chaque jour sur Breizh-info l’éditorial du jour du quotidien Présent (pour vous abonner ou commander un numéro c’est ici) Aux Pays-Bas, le couvre-feu...

Le variant sud-africain du covid-19 moins dangereux à Nantes qu’à Paris ou à Mayotte ?

Le gouvernement veut-il favoriser un développement du covid-19 dans la région « déficitaire » qu’est la Bretagne ? La question rend un son complotiste. Pourtant, on ne...

Ne pas manifester, « plus dangereux que le covid-19 » aux États-Unis !

Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, a envoyé sa police traquer, à 135 euros l’infraction, les individus dangereux qui se promenaient dans les forêts ou...