Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Mobilisation des agriculteurs : qu’en pensent les Français ?

Comme nous l’avons annoncé le 24 janvier, la mobilisation des agriculteurs s’étend désormais à toute la Bretagne. Un secteur agricole en colère contre les autorités, les agriculteurs en ayant marre de ne pas vivre de leur métier et de ne se voir proposer que des perfusions d’aides alors qu’ils meurent sous les charges, les taxes et autres normes délirantes imposées par une bureaucratie hors-sol.

Les agriculteurs français mobilisés peuvent-ils compter sur le soutien de la population ? Oui, si l’on en croit les résultats d’une enquête d’opinion réalisée par Harris Interactive-Toluna pour le compte de la radio RTL. Après avoir questionné 1 029 personnes représentatives des Français âgés de 18 ans et plus le 23 janvier, le sondage a révélé que les Hexagonaux partagent majoritairement le constat d’agriculteurs se trouvant dans une situation difficile :

Dans ce contexte, le mouvement de manifestations et de blocages des agriculteurs recueille l’approbation de 82 % des Français, dépassant ainsi de 10 points le niveau de soutien dont bénéficiait initialement le mouvement des Gilets jaunes. Par ailleurs, 9 Français sur 10 déclarent comprendre les revendications des agriculteurs. Ce niveau d’adhésion est partagé par l’ensemble des sensibilités politiques, aussi bien chez les habitants des zones rurales que des centres-villes.

agriculteurs

Lieu d’habitation des personnes soutenant le mouvement des agriculteurs. Source : sondage Harris interactive

Colère des agriculteurs : les sympathisants RN premiers soutiens

Toutefois, en regardant de plus près ce soutien majoritaire au sein de la population, on note des disparités en fonction des affinités politiques des répondants. On observe ainsi un soutien plus marqué parmi les sympathisants du RN (88%), du PS (85%) et d’Europe-Écologie-Les Verts (84%). Quand, du côté des partisans du parti présidentiel, 69 % d’entre eux expriment leur soutien en faveur des agriculteurs. Ce soutien atteint 71 % chez les électeurs de la France Insoumise.

agriculteurs

Proximité politique des personnes soutenant le mouvement des agriculteurs. Source : sondage Harris interactive

Par ailleurs, 70% des sondés approuvent les blocages actuels sur diverses routes et autoroutes du pays. Un soutien considérable qui s’explique notamment par le fait que près de 87 % des Français perçoivent la situation des agriculteurs comme « mauvaise », avec 40% allant jusqu’à la qualifier de « très mauvaise ». En outre, 66% des Hexagonaux interrogés estiment que la situation des professionnels du monde agricole est « moins bonne que la moyenne des Français ».

agriculteurs

Une intervention des forces de l’ordre à éviter

Sans surprise, la majorité des Français (70%) s’oppose catégoriquement à toute intervention policière visant à déloger les agriculteurs installés sur les principaux axes du pays. À ce sujet, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, indiquait lundi 22 janvier qu’une évacuation des autoroutes n’était pas envisagée.

En revanche, le sondage rapporte que l’opinion des Français qui ne soutiennent pas le mouvement est radicalement différente, avec 68% des interrogés se déclarant « favorables » à une intervention des forces de l’ordre.

agriculteurs

Enfin, 83% des sondés ont estimé que le gouvernement « n’est pas à la hauteur de la situation ». Cette défiance prévaut également chez les sympathisants de Renaissance, où seulement 44% des personnes interrogées affiliées au parti présidentiel estiment que le gouvernement « est à la hauteur ». Un constat particulièrement révélateur.

Crédit photo : breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

16 réponses à “Mobilisation des agriculteurs : qu’en pensent les Français ?”

  1. Prétet Yvette dit :

    Je partage la révolte de nos agriculteurs!…Nos paysans ont toujours été méprisés par ”l’Etat français” ainsi en 1962:nos paysans vivaient encore comme au Moyen Age: ”l’eau courante” ne fut installée dans le village de mon époux, en Bourgogne, qu’en 1962 parce que les sous des impôts de nos paysans partaient chez les musulmans, dans nos colonies, au lieu de RESTER en France pour améliorer les conditions des Français…actuellement; dans nos villages: il n’y a pas de transports en commun, pas de commerce, ”on” supprime des écoles de 15 élèves obligeant des fillettes de 2 ans à se déplacer (en car) jusqu’à un autre village tandis que dans les ”quartiers sensibles”, peuplés d’immigrés d’origine étrangère, nous avons des classes de 14 élèves,etc..Les enfants de nos paysans ”n’ont pas vu la mer” (eux aussi) car ils doivent aider leurs parents, dans les champs, pendant les vacances scolaires, etc..

  2. Coupfranc dit :

    Des territoires des campagnes abandonnés par la République avec des suicides quotidiens et des salaires plus bas que les aides aux migrants illégaux ! Viandes importées de Nouvelle Zélande, Oranges d’ Afrique du sud, poulets d’élevages hors de nos frontières etc…C’est bien de soutenir nos paysans mais combien de consommateurs sont prêts à payer plus cher la QUALITE issue de nos productions françaises ? Le geste de soutien à nos agriculteurs ou autres c’est d’acheter Français et là fatalement c’est un peu plus cher mais c’est un choix personnel. “France First” plutôt que toujours le moins cher et le moins bon !

  3. louis dit :

    pour les gilets jaunes n’ont pas eu ce soutien de la population on dirait au vue de ces sondages ; pourquoi ? esperons que pour cette fois les français se réveillent c’est leur avenir qui est en jeu aujourd’hui

  4. Jézéquel dit :

    Je pratique le boycott systématique de tout ce qui ne favorise pas l’économie locale, la vie de nos concitoyens, des petits artisans, des petits commerçants, de nos instituteurs et médecins de campagne, de tous ceux qui sont là avec nous au quotidien. Tout ce qui sert la cause des mondialistes doit être boycotté sans hésitation sur tous les plans. Nos concitoyens d’abord et on verra pour le reste ensuite !!! Pour que la lutte soit efficace, il faudrait également que la démocratie soit enfin installée en France: dans une authentique démocratie, c’est le peuple qui commande et c’est l’Etat qui obéit, pas l’inverse ! Il faut donc “décoloniser les Provinces”, abolir l’étatisme jacobin et là nous pourrons voir à nouveau un ordre naturel des choses se remettre en place avec le respect élémentaire de ceux qui sont là pour assurer notre nourriture quotidienne à tous…

  5. PoB dit :

    Arnaud Rousseau, président de la FNSEA, n’est pas un agriculteur mais un rentier ! La lutte des classes est aussi présente dans le monde agricole et les vrais paysans se font décimer.
    Pour une immersion spécifique en Bretagne, lire Silence dans les champs de Nicolas Legendre.

  6. PL44 dit :

    Plutôt encourageant. Dans le Lyonnais :
    https://www.leprogres.fr/economie/2024/01/24/soutenez-vous-le-mouvement-de-protestation-des-agriculteurs
    71% des électeurs LFI soutiennent les paysans alors que le parti a refusé une minute de silence pour Alexandra. Divorce entre base et direction ? Le RN ne semble pas en avoir fait un cheval de bataille.

  7. René dit :

    Bonjour, faire ses courses chez le producteur bio le plus proche, acheter local et aller au marché chez un autre agriculteur bio ; c’est ce que nous faisons ma femme et moi depuis trois ans bien que ce soit plus cher qu’en grande surface mais tant pis ; nous sommes retraités boomers mais nous les soutenons comme nous pouvons et sommes prêts à les rejoindre sur les ronds points si nécessaire ; cela a été le thème de la vidéo d’hier de Florian PHILLIPOT président des Patriotes sur You Tube.

  8. NOEL dit :

    Je suis surpris que 84 % des électeurs EELV soutiennent les agriculteurs alors que c’est justement ce parti qui en est responsable à Bruxelles et à Paris en ce qui concerne l’écologie répressive , à moins que ce parti soit complètement déconnecté de sa base

  9. mouchet dit :

    Le Général De gaulle citait “l’Europe l’Europe” sous entendu un panier de crabes aux pinces dollars à la solde des importateurs affairistes qui gagnent des fortune. Sous l’égides des USA qui contrôlent par la dette en euros indexé au dollars les pays de l’Europe genre France sur endettée de 4’000 milliards insolvables et 85 milliards d’intérêts. L’Allemagne a qui on a supprimé le gaz naturel de Russie 5 fois moins cher, intolérable pour le USA jaloux de la Russie. Naturellement cela a des répercussions sur tout le monde agricole car les importateurs et les centrales d’achat achètent 40 à 50 % moins cher les denrées aux pays de l’Est et surtout à l’Ukraine puis surtout en Asie, Inde, Chine, Maghreb, Espagne qui a une main d’œuvre de 6 à 8 euros de l’heure avec 50v% de moins de charges taxes qu’en France. Pourquoi donc notre pays ne fait rien ? Financièrement pris à la gorge, le train de vie de notre pays, sa défense, ses fonctionnaires, trop d’élus, notre social très mal géré coûte des centaines de milliards dont personne ne veut réduire.

  10. gaudete dit :

    @ Mouchet,vous oubliez les milliards que le guignol de l’élysée distribue, il va encore donner 2 milliards à l’Ukraine, 135 millions à la Chine pour son développement, à un certains nombre de pays d’Amérique du Sud, 1 milliard à l’Afrique du Sud pour sa reconversion énergétique. Et ce taré d’où il le prend le fric toujours de la poche des mêmes et ces charlots de députés qui viennent de se voter 300 euros de pluspar mois à cause de l’inflation dont ils sont en partie responsables, 75% de fonctionnaires en moins c’est-à- dire tous les gratte-papiers des administrations, 75% des députés en moins idem pour les sénateurs. Obligation pour les ministres d’avoir créé une entreprise et de l’avoir faite tourner pendant 3 ans minimum sans déficit

  11. patphil dit :

    une pancarte sur un tracteur résume bien tout: “notre fin = votre faim”

  12. mouchet dit :

    Les manifestations agricoles auront permis aux journalistes et économistes agricoles de dire des vérités qui font froid dans le dos. Si par exemple l’Ukraine rentre dans l’Europe les agriculteurs français verront leurs revenus baisser de 20 à 30% pourcentage certifiés sur les chaines d’information 15-16 le gouvernement cite des mensonges pour calmer le jeux. Autre exemple les poulets ukrainiens congelés depuis 2 ans pour 1,5 million de volailles avec des antibiotiques et divers produits chimiques de conservation, circulent en Europe et dans nos supers marchés. Le pays nommés sont l’Espagne le Portugal l’Italie et certainement la France qui change les étiquettes de provenance et le fameux Mercantour. Le blé ukrainien subit des traitements chimiques afin qu’il se conserve bien dans les silos etc..etc. Vous comprenez donc bien la politique des USA de détruire l’agriculture de l’Europe par le biais de la guerre sous un faux prétexte. Puis vous avez le gaz de schiste des USA 5 fois plus cher qui a pris la place du gaz naturel de Russie. Guerre contre la Russie ou plutôt guerre commerciale ou les grands spéculateurs milliardaires de ces matières exercent un chantage sur 3 produits qui rapportent des centaines de milliards : gaz de schiste, armes américaines anglaises et Française disons européennes, le monde des céréales et de toute l’agriculture, y compris l’élevage. Avant nous avons eu la big pharma sur les faux vaccins. Essayez de voter intelligemment aux européennes pour virer nos affairistes européens pros américains et cessons avec cette commission européennes commissionnées par des affairistes qui se font des milliards sur notre alimentation donc notre santé

  13. Nathalie dit :

    Tandis que les agriculteurs sont en train de crever, les députés viennent de se voter une augmentation de salaire de 300 euros par mois.
    Il est urgent de se débarrasser de ce gouvernement de guignols, de ses alliés écolos et de toute la clique gauchiste.

  14. France-usa dit :

    Oui c’est jusqu’à 4 fois plus cher qu’a auchan et c’est dégueulasse mais je suis encore obliger d’acheter ces mrds dans les grandes surfaces. J’ai honte mais si ces locaux veulent que les gens du coin achètent chez eux, il faut qu’ils descendent leur prix car les seuls qui peuvent encore ce payer leur produits c’est encore les mairies et les juifs du coin. De plus. Demandez leur si c’est vraiment de ”chez eux ”, ou si ils achètent leur produits aux Halles à paris et vous payez pour leur essence ! Les marché en Lorraine, comme à Nancy et environs, se la jouent ”local” mais achetent tous leur produit à Paris. Alors faites ATTENTION !! Encore aux supercheriex pour le ”profit ” sans âme ni conscience

  15. zozo83 dit :

    Attendez, les sénateurs viennent de se voter une augmentation de 700 €…
    On marche sur la tête…mais depuis tout ce temps ne devrions-nous pas être tous chauves ?
    Et lorsque je dis tous, je parle des agriculteurs, des artisans, des taxis, etc…
    A quand une révolution…je crois que nos élites (soi-disant des gens “supérieurement” intelligents) ne comprennent que ça.

  16. nina dit :

    La dette de la france est augmentee A DESSEIN par macron et sa clique de ***** ( je ne veux pas tenir de propos anti semites). Le but est de mettre la France a genoux afin de vendre a l encan, comme en Grèce, ce qui en reste. Au copain banquier rothchild ou monsanto pour les terres ou vangard, blackrock et autres charognards a l affut. Il y aura des clients, ne vous inquietez pas. Quant aux “gueux” ils seront en guerre avec les immigrés de fraiche date pour defendre ce qui leur appartien ( encore).
    Ce chaos est organisé par l EU, succursale des USA. Meme topo aux USA.
    La chienne de bruxelle vient encore de donner un “pognon de dingue’ à zelenski qui- n -est-pas- un- nazi- car- il – est – juif. Ce qui ne l empeche pas de planquer son pognon dans des paradis fiscaux ( voir enquete The Guardian” oct/nov. 2019?)

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Culture & Patrimoine, Histoire

Le temps des paysans. Un reportage historique à découvrir

Découvrir l'article

A La Une

Agriculture. VOX demande l’interdiction des importations marocaines en Espagne

Découvrir l'article

Environnement

Jean-Marc Jancovici interroge l’agriculture et son bilan carbone

Découvrir l'article

Tribune libre

Agriculture. Éclaircissements sur le prix du lait bio [L’Agora]

Découvrir l'article

Agriculture, Animaux

Bien-être animal : un nouveau modèle d’élevage au Salon de l’agriculture

Découvrir l'article

A La Une, Economie, Immigration, Social, Sociétal

Immigration économique. Gabriel Attal va « faciliter » l’embauche de travailleurs extra-européens dans le secteur agricole

Découvrir l'article

A La Une, Environnement

Vincent Kraus (FEVE) : « Le métier d’agriculteur est un métier très difficile sur beaucoup d’aspects et qui nécessite d’avoir de multiples compétences

Découvrir l'article

Economie

Il faut soutenir les paysans bretons

Découvrir l'article

Social

Une vingtaine de fermes menacées de disparition à reprendre avec Fermes en vie (FEVE) en 2024

Découvrir l'article

International

En Irlande, les agriculteurs luttent contre les réglementations “vertes”

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky