Repentance. Lettre ouverte à monsieur Macron, par le général de corps d’armée (2s) Michel Franceschi

A LA UNE

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

4e vague de Covid-19 à l’hôpital ? « Un mensonge d’État » selon le fondateur de la Société Française de Virologie [Vidéo]

La vidéo de l'intervention de Jean-Michel Claverie, fondateur de la Société Française de Virologie dimanche 25 juillet sur BFMTV...

Ancien inspecteur des Troupes de Marine, héritières des Troupes Coloniales, j’ai l’impérieux devoir de prendre es qualité leur défense morale, en réaction à votre diabolisation de la colonisation. Ma carrière d’officier colonial épanoui, à la charnière de la colonisation et de la décolonisation de l’Afrique, me confère le double caractère d’acteur de terrain et de témoin privilégié. Je me sens donc parfaitement qualifié pour vous administrer une salutaire leçon d’histoire que vous n’aurez pas volée.

Tout d’abord, je dois vous rappeler que la conception de l’épopée coloniale de la France fut l’œuvre de grands Républicains appartenant au Panthéon de votre obédience politique. N’est-ce pas Jules Ferry qui a voulu « porter la civilisation aux races inférieures » ? Albert Sarraut a défini notre « politique indigène comme étant la Déclaration des Droits de l’Homme interprétée par Saint Vincent de Paul » (sic). De son côté, Léon Blum a déclaré en 1925 à la tribune du Palais Bourbon « il est du devoir des races supérieures de venir en aide aux races inférieures ». Et honni soit qui mal y pense de ce vocabulaire !!!

Les prestigieux artisans de cette grande œuvre humaniste s’appelèrent Gallieni, Lyautey, Savorgnan de Brazza, Auguste Pavie, Charles de Foucauld et autre docteur Schweitzer, figures de proue d’une nombreuse cohorte de valeureux exécutants plus humbles. Résumons leur œuvre à l’essentiel. Ils ont d’abord libéré les populations autochtones du joug sanguinaire de ce que l’on a appelé les « rois nègres », à la source de l’immonde chaîne de l’esclavage qu’ils ont aboli. Ils ont mis un terme aux perpétuelles guerres tribales qui saignaient à blanc le continent africain, apportant un siècle de « paix française ». A défaut d’une totale liberté qui n’était pas l’aspiration prioritaire, ils ont apporté l’Ordre et la Justice de nos admirables administrateurs coloniaux. Ils ont éradiqué les épidémies qui anéantissaient des tribus entières. Ils ont fait disparaître les endémiques famines qui aggravaient la dépopulation.

Libre à vous, monsieur Macron, de penser que les conquêtes de la Liberté, de la Paix et de la Santé sont des crimes contre l’humanité !

Il est de notre devoir de Français d’honorer la mémoire de tous ceux qui ont laissé leur vie dans cette grandiose aventure humaine dont nous devons être fiers. J’ai pu me recueillir sur bon nombre de leurs sépultures, qui jalonnent notre épopée coloniale. J’ai fait tout ce qui était en mon pouvoir pour remédier à leur état lamentable, jusqu’à m’attirer les foudres d’une administration lointaine. En ces lieux émouvants, cadres et simples soldats côtoient leurs frères d’armes du service de santé, particulièrement éprouvés par leur place en première ligne des épidémies. Ces Français de condition modeste avaient votre âge, monsieur Macron. Ils avaient quitté courageusement le cocon métropolitain pour servir la France au loin sans esprit de lucre et au mépris des dangers encourus. Alors, de grâce, daignez leur accorder un minimum de respect.

Voilà, monsieur Macron, ce que j’ai eu à cœur de vous dire. Au Tribunal de l’Histoire devant lequel je vous ai fait comparaître, je laisse à votre conscience et au suffrage universel le soin de prononcer le verdict.

Général de corps d’armée (2s) Michel Franceschi
Précision : les points de vue exposés n’engagent que l’auteur de ce texte et nullement notre rédaction. Média alternatif, Breizh-info.com est avant tout attaché à la liberté d’expression. Ce qui implique tout naturellement que des opinions diverses, voire opposées, puissent y trouver leur place.
Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine
.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Ur gwaz aet da vaouez a glask bezañ anavezet evel ur tad

Biskoazh luzietañ ! C. a zimezas gant N. e 1999. D'ar mare-se e oa ur gwaz. E 2011 e cheñchas...

Loudéac. Du rap, des Roumains, des Mahorais… et un climat d’insécurité.

Certains habitants de Loudéac ne se sentent plus en sécurité du fait d'incidents à répétition dans la petite ville...

9 Commentaires

  1. question de repentance, qui a jeté la première pierre, ne seraient-ce pas les Maures qui avaient envahis l’Europe et qui y seraient toujours s’ils n’avaient trouvé un Charles Martel sur leur chemin.
    l’Algérie n’était-elle pas un pays riche avant 1962 ?
    qu’est-elle devenue maintenant au point que ses anciens regrettent amèrement notre départ ?
    alors la repentance, ce n’est surement pas pour moi.

  2. Environ 33 500 000 résultats (0,60 secondes)
    COMMENT LES BRETONS SONT DEVENUS FRANCAIS : PIRE QUE DAESH : massacres, noyades, décapitations, viols, écrasements sous des pressoirs, tueries d’enfants devant leurs mères, êtres vivants jetés dans des puits : une vraie joie pour le peuple breton . … Les « journalystes » français les ont reçus.25 mai 2015

    COMMENT LES BRETONS SONT DEVENUS FRANCAIS …blog-louis-melennec.fr › 2015/05/25 › comment-les-breto..

    A tonton Milliau, qui nous a fait perdre des années
    (LES AUTRES AUSSI !)

  3. Mon général; quoique que corse et moi breton, j’ai tout compris et ne peux qu’approuver.
    Macron finira dans les détritus où il se complet habituellement.
    Je crois que je pourrai voter pour vous en 2022.
    Lt Cl Paul Pegeaud

  4. Chers Amis,
    Dans l’après midi d’hier (09/02/2021) , j’ai reçu la lettre ouverte du Général FRANCESCHI…
    Ci-après ma réponse à l’émetteur :
    Merci pour ce document que je trouve assez extraordinaire tant au fond que dans la forme.
    N’étant pas un lecteur assidu des articles publiés par l’ASAF, je n’avais pas pris connaissance de ce document publié en février 2017.
    Le fichier joint (copie de l’article publié par l’ASAF) est une reprise de la Lettre ouverte, il a été réalisé le 08/02/2021, donc hier. Il faut espérer que ceci a été fait par le Général ou, à tout le moins, avec son accord. Le contraire serait dommage.

    A noter aussi que le 18/02/2017 le Général PIQUEMAL avait adressé une lettre ouverte à Macron. Et que ces lettres ouvertes ont été publiées trois mois environ avant que Macron ne soit « adoubé » ! Ce qui pourrait expliquer qu’il n’y ait pas eu de réaction à l’époque!

  5. Remise au point du « petit poudré » qui, soit disant « chef des Armées » (par la Constitution) se permet de faire des leçons de démocratie à la Terre entière. Alors qu’il ne sait même pas ce que c’est que la démocratie ni la couleur d’un fusil.
    macron est la honte suprême de la France ! On devrait le destituer, sans solde ni retraite … et qu’il soit traduit devant le TPI pour tout le Mal qu’il fait !

  6. Vous vous adressez à un béotien mon général. Ce blan bec, non seulement n’a pas même fait de service militaire mais surtout il ne connaît pas l’histoire dont les quelques bribes qui lui viennent peut être des émissions de Stéphane Bern, sont réinterprétées au prisme de son idéologie européo-mondialiste, libérale-libertaire. Une leçon est inutile, ce m’as tu vu à besoin d’une véritable réintialisation, d’un parcours initiatique, que j’aimerai bien qu’il s’administre hors des murs de l’Elysée.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

« Fusillez-les ! » Chronique du temps imparfait

Il y a eu, jadis, au siècle des sanguinaires terribles (Hitler, Staline et j’en passe), des conducteurs de gouvernement qui n’hésitaient jamais quand il...

Afrique. Quand Arte apporte sa pierre à l’escroquerie historique de la « légende noire » de la colonisation

La chaîne Arte vient de se surpasser dans le commerce de l’insupportable escroquerie historique qu’est la « légende noire » de la colonisation. Or,...

Au cœur des Ténèbres, de Joseph Conrad (littérature)

Les errements de l'aventure coloniale et sa mythologie trompeuse n'ont pas été épargnés par la littérature, de quelque nationalité qu'elle soit. La contribution anglaise...