4 000 villageois karens en fuite. Urgence humanitaire en Birmanie

A LA UNE

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Yves Chauvel (La Bretagne en héritage) : « L’argent de la Région doit aller en priorité voire intégralement aux associations qui promeuvent la Bretagne...

Alors que Le Télégramme publiait récemment les résultats d'un sondage sur les élections régionales à venir, nous n'y avons...

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Les Bretonnes et Bretons furent probablement celles et ceux qui furent les plus migrants il y a...

Alors qu'un sondage Odoxa-Le Télégramme donne la liste Nous la Bretagne de Thierry Burlot, investit par LREM, en tête...

Renaud Camus : « Il n’y a d’issue sérieuse que la remigration, la décolonisation, le retour chez lui, contractuel ou forcé, de l’occupant »...

Notre quotidien occidental en est la preuve : Le Grand Remplacement n’est ni une théorie ni un complot. C’est...

Loi Molac : Jean-Michel Blanquer est un mauvais perdant

Il faut se méfier de ce que raconte Jean-Michel Blanquer. En paroles, il est favorable à la langue bretonne....

La tension monte en Birmanie alors que d’importantes manifestations ont lieu à travers le pays contre le coup d’Etat du 1er février.

Des tensions qui ne sont pas sans conséquence notamment sur les minorités autochtones de ce pays.

Ils sont ainsi plus de 4 000 villageois karens en fuite face aux bombardements et aux attaques des militaires birmans sur leurs villages. Profitant de l’instabilité liée à la crise sanitaire et désormais du coup d’Etat de la junte, l’armée birmane n’a plus de garde-fou dans son combat contre les peuples autochtones.

Depuis des semaines, ces milliers de femmes, vieillards, bébés, enfants se cachent dans la jungle pour survivre dans cette région isolée et en guerre. Aucune organisation internationale n’est en mesure de leur venir en aide.

L’ONG Village Karenni, qui bénéficie d’un réseau assez étendu et d’une connaissance suffisante de cette région, va leur prêter main forte directement. Un personnel de l’association est sur place et des dizaines de membres indigènes sont en action.

« Ces 4 000 karens sont en situation de survie, menacés par les militaires birmans. Ils ont dû fuir dans la jungle en abandonnant tout derrière eux. En leur acheminant de la nourriture, des médicaments, du matériel de cuisine, des outils, des couvertures et des moustiquaires, nous pouvons permettre à ces hommes et ces femmes combatifs de s’en sortir dans une jungle hostile mais qu’ils connaissent bien ! Avec 10 €, une famille peut recevoir le nécessaire pour une semaine. Une semaine pour lui permettre de s’organiser et trouver une solution pour aller de l’avant » indique Olivier Frèrejacques, le Président de Village Karenni

Pour les aider, c’est ici

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Capitaine de gendarmerie (r) Alexandre JUVING-BRUNET : « Notre armée est infiltrée »

Voici un document, extrait du site place d'armes, rédigé par le Capitaine de gendarmerie (r) Alexandre JUVING-BRUNET, témoignage de...

Auray (56). Retour sur la manifestation contre la tyrannie sanitaire [Vidéo]

Une centaine de personnes se sont rassemblées  samedi 8 mai 2021 sur la place de la République, à Auray (Morbihan)....

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Olivier FrèreJacques (Village Karenni) : « Il y’a urgence humanitaire en Birmanie » [Interview]

Nous avons évoqué à plusieurs reprises la situation en Birmanie, de plus en plus tendue du fait du Coup d'Etat orchestrée par l'armée birmane...

Birmanie. Village Karenni alerte sur « la répression sauvage par les forces armées birmanes sur la population »

Dans une lettre adressée à ses sympathisants, les animateurs de l'ONG Village Karenni dénoncent le coup d'Etat en Birmanie et appellent à faire lumière,...

Birmanie : des épidémies et des guerres

Quotidiennement, TV Libertés vous propose dès cette semaine de faire un tour du côté de l’Asie du sud-est, pour faire le point sur l’épidémie de...

Dans l’indifférence, la guerre fait rage en Birmanie

La presse mainstream l'évoque très peu. En Birmanie, la guerre fait rage. Voici des informations transmises par l'association Village Karenni qui poursuit un programme...