Le Croisic. 3 000 € de stupéfiants chez lui : le dealer prétend stocker… en vue du confinement

Le 16 janvier dernier, un peintre en bâtiment domicilié au Croisic, la trentaine, se rend avec un ami pour chercher un canapé dans un box de stockage qu’il loue à Saint-Herblain. Peu après avoir récupéré le meuble, il revient car il a oublié la sacoche. Mais la police le cueille – la sacoche contenait 30 grammes d’ectasy, cocaïne, cannabis en petits conditionnements.

Chez lui, les policiers découvrent pour 3 000 € de stupéfiants divers, des sachets de conditionnement, une balance, une comptabilité qui mentionne 42 personnes, un couteau qui porte des traces de résine de cannabis… L’homme affirme que ces stupéfiants qu’il a achetés dans le quartier « sensible » de Bellevue servaient à sa consommation personnelle et qu’il a fait des « provisions dans la crainte du confinement ».

Plus c’est gros… un peu trop pour le procureur ce 10 février, qui requiert trois ans ferme. Mais la mansuétude judiciaire nantaise passe par là : ce sera six mois ferme seulement, avec maintien en détention.

Un autre dealer présumé a été arrêté non sans mal ce 5 février à la Chapelle-sur-Erdre, après qu’il ait tenté de serrer les motards de la police contre les barrières de sécurité avec sa voiture. Connu des services de police pour infractions liées aux stupéfiants, le conducteur transportait de la MDMA, de l’herbe de cannabis, de la résine de cannabis et de la cocaïne.

Louis Moulin

Crédit photo d’illustration : tanjila ahmed from Miami, FL, USA/Wikimedia (cc)
[cc] BREIZH-INFO.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !