Eoliennes gelées au Texas. Des millions de foyers privés d’électricité : le point de vue de Fabien Bouglé

A LA UNE

Bernard Kron : « Il y a trop de personnel technico-administratif dans les hôpitaux en France » [Interview]

Les éditions Max Milo publient demain mardi 9 mars un livre qui devrait faire du bruit : « Blouses...

Yann Le Bohec : « L’armée romaine a fonctionné, depuis sa naissance jusqu’au début du IVe siècle, sur un principe simple : la qualité...

Les éditions Tallandier viennent de publier dans la collection Texto « Les guerres romaines », livre signé Yann Le...

Dominique Lormier : « Il est important de rendre hommage aux 290 000 soldats français tués ou blessés en mai-juin 1940 » [Interview]

Les éditions La Mécanique Générale (Ring) publient « Comme des Lions », livre de l'historien et écrivain Dominique Lormier,...

Yves Mervin (Saint-Marcel, 1944) : « La Résistance en Bretagne raconte l’histoire qui lui convient » [Interview]

Nous avons évoqué il y a quelques semaines la sortie d'un livre remarqué, signé Yves Mervin, véritable empêcheur de...

Dissolution de Génération Identitaire. Le décret démoli point par point par un avocat

La dissolution de Génération Identitaire a été validée en conseil des ministres cette semaine. Les services juridiques de l'ONG...

Les conséquences directes d’une société qui entend faire de l’éolien l’alpha et l’omega de l’énergie ? Au Texas, plus de 4 millions de foyers sont sans électricité, dont 1,4 million dans la région de Houston et donc privés de chauffage à cause des températures glaciales.

Les températures sont descendues ces dernières heures jusqu’à -18 °C, dans un État peu habitué aux hivers rigoureux. Un Etat qui a fait de l’éolienne une ressource énergétique majeure, et qui en paie aujourd’hui les conséquences : bloquées par le gel, les éoliennes ne peuvent plus tourner.

Deuxième source d’énergie de l’Etat derrière le gaz (15,9% seulement en 2018), l’éolien n’est pas seul en cause :  le froid perturbe aussi l’approvisionnement des centrales au gaz naturel (principales alimentations du réseau), les forçant à s’arrêter. Un réacteur nucléaire a également cessé de fonctionner à l’issue du gel d’un système externe. Le gestionnaire du réseau texan, Ercot, a donc dû mettre en place des coupures tournantes de courant pour la totalité des clients, sauf services vitaux comme les hôpitaux.

A noter que lundi matin, plus de 30.000 mégawatts (MW) de capacités de production électriques, l’équivalent environ 30 réacteurs nucléaires, étaient hors service. Enfin, sur les 6 000 MW d’éolien attendus, seuls 1 600 ont été disponibles à cette occasion.

En 2019, les États-Unis se classaient au 2e rang mondial derrière la Chine pour la production éolienne avec 21,2 % du total mondial, et au 2e rang également pour la puissance installée éolienne ; les éoliennes ont produit 7,3 % de l’électricité du pays en 2019.

Le Texas est de loin le premier État producteur d’énergie éolienne du pays, avec 27 946 MW installés fin 2019, soit 27 % de la puissance installée éolienne du pays et une production de 84 429 GWh, soit 28,1 % du total nationa ; la part de l’éolien dans sa production d’électricité atteignait 15,9 % en 2018.

Pour faire le point sur les conséquences de la multiplication de l’éolien dans nos sociétés, sans qu’il ne parvienne à assurer notre autonomie énergétique, nous avons interrogé Fabien Bouglé auteur du livre Eoliennes : la face noire de la transition écologique

Crédit photo : wikipedia (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

GPA. La Manif Pour Tous demande la démission d’Elisabeth Moreno

Invitée au Grand Jury à l'occasion du 8 mars, Journée Internationale des Droits des Femmes, Elisabeth Moreno, ministre déléguée...

Larmor-Plage : Seabird invente un filet de pêche biodégradable et compostable

Un filet de pêche biodégradable en mer et compostable, voilà une une innovation technologique qui fait beaucoup parler d'elle. La...
- Publicité -

8 Commentaires

  1. Ces éoliennes sont une grosse merde. Un exemple caractéristique : le 07 janvier 2021, les 8500 éoliennes actuellement en service sur terre et sur mer ont fourni très exactement 1% (un pour cent) de toute l’électricité dont la France avait besoin. Les écolos ont gravé dans le marbre que les énergies intermittentes doivent remplacer le nucléaire et sauver la planète du vilain CO2.

  2. comment peut on dire autant de stupidite avec un titre trompeur, le probleme du manque de courant venait de l’eolien MAIS aussi du gaz et du NUCLEAIRE, cher a notre lobby français, dont la majorite des producteurs electriques MAIS seul l’eolien est critiqué comme d’habitude, quand l’année derniere le portugal a produit 105 % D’ELECTRICITÉ en une journée avec les eoliennes donc importation de 5 % en trop, le lobby du nucleaire on ne l’entend pas et quand la californie construit une centrale de stockage pour energie renouvelable de 900 MW la n’on plus on ne les entends plus, sauf a dire que le negatif et tres souvent des conneries….

    • Les éoliennes ont une production liée à l’irrégularité naturelle du vent et la puissance produite varie avec le cube de la vitesse, avec une limite haute de 25m/s (90km/h) à ne pas excéder sous peine de destruction de la machine et aucune production en-dessous de 3m/s (14km/h).
      Les exploitants de ces « fermes d’éoliennes vont même jusqu’à faire fonctionner une éolienne en moteur, lorsqu’il n’ya pas de vent, pour donner l’illusion d’une production d »électricité.
      Visible lorsqu’il n’y a qu’une éolienne qui tourne sur le parc où toutes devraient tourner…
      Les éoliennes sont anti-écologiques avec l’obligation de la mise en service de centrales à charbon ou à gaz pour compenser les variations dans les pays qui ne disposent pas du nucléaire (émissions zéro carbone)
      La production de ces éoliennes est, en France, achetée au prix fort par EDF (taxe CSP sur vos factures à plus de 30%) même quand elle est totalement inutile.
      Dans les périodes de grand froid, anticycloniques, la production est nulle et c’est justement le seul moment où une production d’appoint serait utile et non quand quand on a déjà une capacité de production à coût réduit par le nucléaire et l’hydraulique.
      De plus, la durée de vie de ces machines est limitée à 15/25ans et le recyclage pose de gros problèmes, en particulier avec les pales en composite (> 50.000tonnes en déchet), mais également avec le coût exhorbitant de destruction des socles bétons, à la charge des propriétaires de sites et non des exploitants.
      Se rappeler également que le raccordement au réseau RTE de sources dispersées est très coûteux.
      Donc arnaque scandaleuse et pollution sur toute la ligne, ce moyen est totalement indéfendable comme source d’énergie électrique en production de masse,
      sauf du côté des margoulins politico/financiers et, sûrement, avec l’assentiment de la caste bobo-branchouillée ainsi que des adeptes de symbolique à trois point(e)s…

  3. L’éolien est un non sense; il détruit le paysage, il est responsable de tonnes de béton ancré sous terre et de nombre de fils électriques. L’éolien n’est profitable qu’aux multinationales. Nous n’avons pas besoin d’éoliennes, nous avons les centrales nucléaires qui nous permettent de consommer de l’électricité à moindre prix.
    Je suis en accord complet avec Fabien Bouglé.

  4. @REBELLE 18/02/2021 14:56 At 14 h 56 min
    Sauf que la fabrication des batteries est extrêmement polluant , que ces dernières demandes l’utilisation de beaucoup de métaux rare et que l’on ne sait pas faire encore le recyclage de ce type de batterie , qui en plus coute une fortune a faire .
    De plus l’installation des systèmes de productions d’énergie renouvelable ne peux ce faire n’importe ou ; les déserts de l’ouest américains sont très peux peuplé tant par l’homme que par la faune local, résultat peux de nuisance ; idem pour les déserts Africains, Asiatique ou Russe , il faut également un très bonne ensoleillement pour les panneaux ou un vent constant sur toute l’année pour l’éolien , l’entretient demande également beaucoup d’argent que ce soit pour changer les vitres de protection des panneau qui s’érode avec les vents de sables ou l’entretien des éoliennes.

  5. Rebelle, Moustic ne dis pas de bêtise, et je pense que pour Toi, il vaudrait mieux que tu laisses planer un doute sur ton incompétence plutôt que de la prouver en écrivant ces lignes. Je pourrais te faire des démonstrations pendant des heures sur le scandale de l’éolien, qu’il soit terrestre ou offshore. Une journée au Portugal, n’est pas une année en Europe car l’électricité se gère au niveau de l’Europe…
    Avec la libéralisation du marché, on prend 6% d’augmentation tous les ans. En 2032 ta facture d’électricité représentera 40% du SMIC… Depuis l’ouverture en 2007, le prix du KWh a été multiplié par 2.25… Quant aux éoliennes, as-tu la notion de leur facteur de charge? De leur influence sur la stabilité du réseau? Des effets de Fliker qu’elles génèrent? Des millions de m3 de béton et des tonnes de carbone qu’il faut pour les construire?

    • facteur de charge ? disons +/- 18% du potentiel à l’intérieur des territoires et 25% en off shore. Imaginons les milliers de tonnes de béton et de ferraille + les km de câbles électriques mis sur les précieux fonds marins !! + les infrasons, les vibrations et parfois le gîtage en mer. Que de milliards investis pour des durées de vie si limitées d’une vingtaine d’années. Et après ? on recommence à bétonner ? On va même jusqu’à bétonner en forêt, disons 1ha par moulin en ajoutant les chemins d’accès pour les lourds charrois qui enfoncent les sols. On ne sait pas trop ce qu’il se passerait en cas d’incendie en période de canicule, Comment feront les pompiers pour éteindre le feu dans les cabines à 150 ou 200 m du sol ?? qui a anticipé le problème ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici