Avec Railcoop, une ligne Rennes-Toulouse sans passer par Paris en 2023 ?

A LA UNE

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

Toutes les initiatives qui visent à ne plus passer, en matière de transport, par Paris et son giron, méritent d’être saluées et soutenues. C’est le cas avec l’initiative de la coopérative RailCoop fondée en 2019 à Figeac (Lot), qui vient de dépasser les 5 000, portant le capital au-delà du seuil exigé par l’État pour délivrer une licence d’opérateur ferroviaire.

Et qui après l’ouverture d’une ligne de fret en 2021, d’une ligne Bordeaux-Lyon en 2022, évoque une ligne Rennes-Toulouse en 2023.

Concrètement, une fois les barrières administratives levées et la licence ferroviaire obtenue, la coopérative pourra acheter des trains (des TER d’occasion vraisemblablement), recruter et mettre en branle des salariés, et activer la première ligne passager entre Bordeaux et Lyon. Trois allers-retours quotidiens seront proposés, à partir de juin 2022, au prix de 38 € le trajet.

Puis dans la foulée, en 2023, Railcoop veut mettre en service une ligne entre Rennes et Toulouse à raison de deux allers-retours par jour, ligne qui desservira Laval, Le Mans, Tours, Poitiers, Limoges, Brive-la-Gaillarde, Cahors. Durée du trajet : environ 8 heures avec un tarif défiant toute concurrence, basé sur le prix du covoiturage.

Pour les lecteurs intéressés par ce projet Railcoop, qui entend remettre des trains là où il n y en a plus, la SNCF ayant abandonné depuis longtemps certaines lignes (un tiers des 6 442 gares de France ne sont plus desservies) qui permettaient de voyager à travers toute la France, y compris de nuit, et à son rythme, il est possible de souscrire à des parts sociales de la coopérative, à partir de 100€.

Une démarche plutôt localiste, écologique, à contre courant du jacobinisme français y compris en matière de transport. L’avenir ?

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Nantes. Crêperie Le Vieux Quimper, une valeur sûre du Bouffay

« Quand je vois ce que je livre, je sais que c'est bon ». C'est aiguillé par un livreur de légumes...

Muntr Wilhem Houssin : an deorienn hag ar realder

Wilhem Houssin a zo bet peurlazhet disadorn dremenet. Bazailhet eo bet e kreiz kêr e Sant-Jakez al Lannoù, da...

3 Commentaires

  1. magnifique, fabuleux, il y a quand même des Français intelligents et çà fait plaisir.
    le problème de la SNCF est la disparité de ses tarifs qui favorise l’aérien au coût / temps, même si elle a fait quelques efforts sur certaines lignes.
    encourageons de telles initiatives.

  2. Superbe!
    J’aimerais bien aussi un train AVEC RESERVATION pour faire Rennes-Angers. Et un Rennes-Lyon
    On ne veut plus passer par Paris !

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Tourisme en Bretagne, pourquoi partir avec le train ?

La Bretagne est l’une des destinations touristiques parmi les plus prisées. On peut y accéder par divers moyens de transport comme l’avion, le train,...

Irlande. Des individus poussent une jeune fille sous un train à l’arrêt

La Gardai, la police irlandaise, a déclaré avoir ouvert une enquête pour agression après qu'une femme ait été blessée lors d'un incident à la...

En Chine, des trains bientôt plus rapides que les avions ? [Vidéo]

Le Japon et la Chine se livrent bataille sur le terrain de l'industrie ferroviaire. Une Chine qui vient ainsi de lancer un projet de...

Agressés au couteau pour avoir demandé de ne pas fumer dans le wagon : l’ensauvagement de la France va bon train

Si des habitants de Palavas-les-Flots viennent de manifester contre la délinquance, les retours de vacances depuis la côte du Roussillon sont parfois tout aussi...