Paris. Retour sur le succès de la manifestation de Génération identitaire

A LA UNE

Bernard Kron : « Il y a trop de personnel technico-administratif dans les hôpitaux en France » [Interview]

Les éditions Max Milo publient demain mardi 9 mars un livre qui devrait faire du bruit : « Blouses...

Yann Le Bohec : « L’armée romaine a fonctionné, depuis sa naissance jusqu’au début du IVe siècle, sur un principe simple : la qualité...

Les éditions Tallandier viennent de publier dans la collection Texto « Les guerres romaines », livre signé Yann Le...

Dominique Lormier : « Il est important de rendre hommage aux 290 000 soldats français tués ou blessés en mai-juin 1940 » [Interview]

Les éditions La Mécanique Générale (Ring) publient « Comme des Lions », livre de l'historien et écrivain Dominique Lormier,...

Yves Mervin (Saint-Marcel, 1944) : « La Résistance en Bretagne raconte l’histoire qui lui convient » [Interview]

Nous avons évoqué il y a quelques semaines la sortie d'un livre remarqué, signé Yves Mervin, véritable empêcheur de...

Dissolution de Génération Identitaire. Le décret démoli point par point par un avocat

La dissolution de Génération Identitaire a été validée en conseil des ministres cette semaine. Les services juridiques de l'ONG...

La défense de l’identité, et le combat culturel, en Bretagne comme à Paris.

Alors que des milliers de personnes défilaient pour défendre Diwan et la langue bretonne samedi 20 février 2021 à Brest, le même jour à Paris, plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées, dont des Bretons, sur la place Denfert-Rochereau, pour protester contre la dissolution annoncée de l’ONG anti islamisation et immigration Génération identitaire.

Dans une bonne ambiance, malgré la forte présence policière et les tentatives de militants antifascistes d’attaquer des manifestants, de nombreux orateurs ont pris la parole, parmi lesquels,Jean-Yves Le Gallou, Jean-Frédéric Poisson, Jean Messiha, Florian Philippot, ou encore les responsables de l’ONG, Thaïs d’Escufon en tête.

Les manifestants ont ensuite lancé quelques slogans, de « On est chez nous », à « Génération identitaire » puis se sont dispersés au bout de deux heures, à la demande des organisateurs en fin de rassemblement. A noter que par deux fois, quelques échauffourées ont eu lieu, tandis que quelques militants « antifas » tentèrent d’attaquer la manifestation avant d’être repoussé par le service d’ordre puis par la police.

Désormais, le sort de Génération identitaire est entre les mains du Gouvernement, puis éventuellement du Conseil d’État. Une chose est sûre, les défenseurs de l’identité eux, ne pourront pas être effacés.

A noter l’absence de Marine Le Pen et des cadres du Rassemblement national, qui avaient pour consigne, une fois de plus, de fuir la rue. En prévision de la prochaine convention pour la sauvegarde des chats ?

Illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine.

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

Larmor-Plage : Seabird invente un filet de pêche biodégradable et compostable

Un filet de pêche biodégradable en mer et compostable, voilà une une innovation technologique qui fait beaucoup parler d'elle. La...

Des scènes de liesse à Belfast et à Glasgow pour célébrer le titre des Rangers

Des milliers de fans des Glasgow Rangers se sont rassemblés, bravant les mesures de tyrannie sanitaire, dans les rues...
- Publicité -

3 Commentaires

  1. Nouvelle preuve que c’est belle et bien l’extrême gauche qui en permanence cherche a déstabiliser une manifestation quel quel soit, c’est personnes veulent imposer de force l’anarchie pour pouvoir mettre en place ensuite un régime communiste Trotskiste, on a vue ce qui c’est passer après 1917 en Russie ou le simple fait d’avoir un bien personnel pouvait vous entrainez vers la prison voir le cimetière…….
    Ces personnes ne sont que des parasites vivant sur le dos des honnêtes citoyens , il faut que les pouvoirs en place quelque soit le pays, les mettes hors d’état d’exister le plus rapidement possible.

  2. La lutte entre l’oligarchie mondialo progressiste et les peuples est à présent parfaitement engagée
    Les peuples finissent toujours par avoir le dernier mot
    Soutien total à GI , l’honneur et la fierté de la vrai France.

  3. Ce qui ne me tue pas, me rend plus fort.
    Concernant Génération Identitaire, je pense que Mr. le Ministre de l’intérieur, avant de s’attaquer à une association « sans peur et sans reproche », aurait été plus inspiré de méditer sur la citation de Friedrich Nietzsche ce qui lui aurait évité de se ridiculiser en s’acharnant à vouloir absolument la réduire au silence.
    Suivant que vous soyez pour ou contre sa dissolution, on ne peut que s’étonner et pleurer ou s’amuser et rire en découvrant chaque jour, depuis plus d’un mois, la publicité inespérée, à grands renforts de débats politiques et de tapage médiatique, faîte à cette association de jeunes patriotes qui, passant de l’ombre à la lumière, est maintenant connue du grand public dans toute l’Europe.
    Je n’irais pas jusqu’à remercier Mr. Darmanin mais il ne fait aucun doute que, grâce à lui, quoi qu’en décide prochainement le pouvoir en place, au regard de la démonstration de force, du samedi 20 février à Paris, et de la détermination de plus de 2000 adhérents et sympathisants galvanisés par les excellents discours enflammés de Jean-Yves Le Gallou, Jean Frédéric Poisson, de Jean Messiha et de Thais d’Escufon, et largement médiatisée à travers toute l’Europe, Génération Identitaire survivra à cette épreuve, continuera sous une forme ou une autre son juste combat pour la défense de nos valeurs françaises, de nos frontières, et se renforcera même par l’arrivée massive de nouveaux admirateurs attirés par le mouvement que beaucoup ne connaissaient pas auparavant.
    Mr.le Ministre, avec tout mon respect, permettez-moi de vous dire que non seulement vous perdez votre temps à vous tromper d’ennemis mais en plus vous vous plantez lamentablement à vouloir abattre cette belle jeunesse française dont la volonté de vaincre et de triompher n’a en rien été entamée par vos attaques et, bien au contraire, en sortira renforcée ! A cet effet, je lui souhaite bon courage et lui dédie cette autre citation :

    « La force la plus grande se trouve dans l’incomparable joie de vivre que réalise celui qui sacrifie tout de lui à quelque chose de plus grand que lui-même. »

    Luc Tacher
    Vice-président de l’Aser, Alliances des Souverainistes de l’Estuaire de la Rance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici