Enseignement du breton. Diwan obtient trois heures de breton par classe

Nous avions évoqué le conflit né de la volonté du ministère de l’Education nationale de restreindre sérieusement l’enseignement du breton dans le secondaire qui se serait traduit dans certains collèges ou lycées par une seule heure de breton par semaine.

Suite à la mobilisation, notamment autour de Diwan, une rencontre a eu lieu, lundi 1er mars 2021, entre trois représentants de Diwan et le rectorat d’académie, afin d’évoquer les thématiques de l’enseignement immersif de la langue bretonne à la rentrée 2021

Sur Twitter, le recteur d’académie, Emmanuel Ethis, écrivait au sujet de cet échange qu’il avait « permis d’aborder l’ensemble des sujets, y compris les questions pédagogiques, essentielles, et d’élaborer des solutions pour chacun d’entre eux, dans le cadre de l’axe de notre projet académique dédié aux langues et aux cultures de Bretagne. »

De son côté, Diwan indique (pour ceux qui peuvent encore lire le compte twitter de l’organisation) : « Bonne nouvelle ! Les échanges avec le recteur ont abouti pour les trois heures de breton hebdo dans le secondaire et pour la dotation du lycée de #Vannes. Merci à toutes les personnes qui ont permis d’atteindre le but. »

La mobilisation a donc payé. Pour le moment. Reste désormais aux encadrants et au personnel de Diwan à faire en sorte que ses écoles ne versent pas dans le sectarisme idéologique, elles qui sont tout de même sous contrat d’association avec l’État et qui comptent en leur sein, notamment de nombreux parents d’élèves lecteurs de Breizh-info…

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

ARTICLES LIÉS

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !