Enseignement du breton. Diwan obtient trois heures de breton par classe

A LA UNE

Baromètre 2020 du prénom musulman : 21,7% des naissances en France, entre 5 et 12% en Bretagne

L’INSEE a publié comme chaque année les chiffres de l’État Civil relatifs aux prénoms attribués aux enfants nés en...

Nantes. La manifestation contre le pass sanitaire attaquée par l’extrême gauche [Témoignage exclusif]

À la fin de la manifestation contre le pass sanitaire samedi 31 juillet à Nantes, un groupe d'individus affiliés...

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

Nous avions évoqué le conflit né de la volonté du ministère de l’Education nationale de restreindre sérieusement l’enseignement du breton dans le secondaire qui se serait traduit dans certains collèges ou lycées par une seule heure de breton par semaine.

Suite à la mobilisation, notamment autour de Diwan, une rencontre a eu lieu, lundi 1er mars 2021, entre trois représentants de Diwan et le rectorat d’académie, afin d’évoquer les thématiques de l’enseignement immersif de la langue bretonne à la rentrée 2021

Sur Twitter, le recteur d’académie, Emmanuel Ethis, écrivait au sujet de cet échange qu’il avait « permis d’aborder l’ensemble des sujets, y compris les questions pédagogiques, essentielles, et d’élaborer des solutions pour chacun d’entre eux, dans le cadre de l’axe de notre projet académique dédié aux langues et aux cultures de Bretagne. »

De son côté, Diwan indique (pour ceux qui peuvent encore lire le compte twitter de l’organisation) : « Bonne nouvelle ! Les échanges avec le recteur ont abouti pour les trois heures de breton hebdo dans le secondaire et pour la dotation du lycée de #Vannes. Merci à toutes les personnes qui ont permis d’atteindre le but. »

La mobilisation a donc payé. Pour le moment. Reste désormais aux encadrants et au personnel de Diwan à faire en sorte que ses écoles ne versent pas dans le sectarisme idéologique, elles qui sont tout de même sous contrat d’association avec l’État et qui comptent en leur sein, notamment de nombreux parents d’élèves lecteurs de Breizh-info…

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Rassemblement contre le Pass Sanitaire à Vannes, Jeudi 5 Août 18h00

Dans le cadre de son opération "Été de Résistance", le Collectif Peuple Libre organisera des rassemblements contre le "Passe...

Covid-19. Pr Raoult : « Quand la corruption concerne des décisions médicales, la ca devient un problème dont la nation doit s’emparer ! »

Pr Raoult : « Quand la corruption concerne des décisions médicales, la ca devient un problème dont la nation doit...

Articles liés

Etrekeltiek An Oriant : Diwan a vo en Dibunadeg Veur

Gant diviz Kuzul ar Vonreizh da heul al lezenn Molac emañ diasur dazont Diwan, gwasoc'h eget biskoazh. Penaos e troio an traoù en distro-skol...

Pleaol : un hanter-bost divyezhek dilemet er skol gatolik

Setu danvez labour evit Kristian Troadeg, ar c'huzulier e-karg eus yezhoù Breizh er c'huzul rannvro nevez ! Dilemet e vo un hanter-bost divyezhek er skol...

Morlaix : Pas d’enseignement du breton à Tristan Corbière

Il en était question depuis un moment : une seconde bilingue breton-français était en projet au lycée Tristan Corbière de Morlaix. Une réunion d'information avait...

D’ar 27/07, Aran a redo evit he yezh !

A-benn ar fin ha daoust d'an epidemiezh en he uhelañ e Katalonia eo bet dalc'het ar redadeg evit an okitaneg eus ar Val d'Aran...