Refaire un peuple. Julien Langella : « Pas de liberté sans communauté » [Interview]

A LA UNE

Algues vertes. Mise en lumière d’un « très mauvais usage de l’argent public » avant les élections régionales ?

Tandis que la Cour des Comptes doit publier un rapport sur l'efficacité des mesures prises contre les algues vertes...

Scandale en forêt de Lanouée. Le conseil d’Etat autorise la construction d’éoliennes

C'est un véritable scandale validé par le conseil d'Etat, et qui concerne la forêt de Lanouée, dans le Morbihan. Le...

Bernard Rio (Un dieu sauvage) : « Le monde occidental est désenchanté et même déprimant si on ne prend pas un peu de recul...

Bernard Rio mène une double carrière d’écrivain et de journaliste. Il est l’auteur d’une soixantaine de livres, et a...

Immigration 2019. Seuls 15% des immigrés sous le coup d’une Obligation de Quitter le Territoire (OQTF) sont expulsés

C'est un scandale important révélé par la Cour des Comptes dans son rapport intitulé L’entrée, le séjour et le...

Jacques Attali : « Il n y a pas de solution à la pandémie qui ne soit globale, de même qu’il n y a...

Jacques Attali s’est beaucoup exprimé, a beaucoup écrit, au sujet notamment de la pandémie de Covid-19 à travers le...

Julien Langella, essayiste, co-fondateur de Génération identitaire et porte-parole d’Academia Christiana, vient de sortir un nouveau livre aux éditions La Nouvelle Librairie, intitulé « Refaire un peuple, pour un populisme radical ».

Un ouvrage que nous qualifierons d’important, car il constitue un manifeste salutaire pour la génération actuelle de coeurs rebelles et insoumis qui se refusent à la mort programmée de leur civilisation.

« Renforcer leur structure de pensée et les pousser à l’action, c’est l’objectif assumé de Julien Langella, qui signe un manifeste ambitieux et fédérateur. S’y livrant à une critique approfondie du capitalisme mondialisé, il renvoie dos à dos la tyrannie de l’étatisme et la sauvagerie libérale. Résolument populiste et identitaire, il appelle de ses vœux une révolution du local contre le global, prélude à la renaissance de nos patries charnelles. Plus encore qu’un programme, c’est une exhortation à la pratique radicale et à l’action concrète, sur tous les fronts. Refaire notre peuple commence dès maintenant. À chacun d’y œuvrer sans relâche » peut-on lire en présentation d’un ouvrage écrit avec les tripes.

Pour parler du fond de l’ouvrage, Julien Langella nous a accord un long entretien, sans langue de bois, que nous vous invitons vivement à écouter, ci-dessous.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Suppression de “monsieur”, “madame”, “nom de jeune fille” : La théorie du genre imposée aux notaires

Le site Fdesouche s'est procuré un document révélant la suppression de « Monsieur », « Madame », « Nom...

Islamisme en Belgique. Molenbeek, génération radicale ?

Devenu mondialement célèbre comme un berceau du djihadisme européen, Molenbeek est la deuxième commune la plus pauvre de Belgique,...

1 COMMENTAIRE

  1. vous ne connaissez pas la dernière méthode de censure de YOUTUBE? Si vous voulez mettre une vidéo qui ne leur plait pas en « favoris » pour l’écouter plus tard, il interdisent la manoeuvre au motif que « le contenu est destiné aux enfants ».
    Ils n’ont rien trouvé de plus crétin! d’abord parce que je ne vois pas pourquoi un contenu destiné aux enfants ne devrait pas être conservé et surtout en quoi « Refaire un peuple » serait un contenu puéril!

Il n'est plus possible de commenter cet article.