Nantes. Des saisies de drogue par la police dans toute l’agglomération

A LA UNE

La police poursuit son travail de longue haleine contre les lieux de deal dans l’agglomération nantaise – ce qui suppose de fréquentes opérations contre les lieux de deal, principalement dans les quartiers dits « sensibles ».

Ce mardi 16 mars vers 11h45, un homme de 27 ans déjà connu des forces de l’ordre a été interpellé rue Santos Dumont, dans les quartiers nord de Nantes, avec 355 € en liquide et 27 cocottes de cocaïne [1200 € à la revente au détail] Le même jour, un peu plus loin, route de la Chapelle sur Erdre, quatre dealers de 17 à 19 ans ont été arrêtés en plein trafic ; l’un d’eux avait 1100 € sur lui. Les autres avaient 73 sachets de résine de cannabis et 14 cocottes de cocaïne.

Toujours le 16 mars, mais aux Dervallières, la police a interpellé un dealer âgé de 26 ans en train de s’enfuir ; il avait 805  € en espèces et 12 cocottes de cocaïne.

Le 11 mars, lors d’un contrôle dans les halls d’immeuble du quartier de Plaisance (Orvault), de la résine de cannabis conditionnée dans des boîtes rondes avec des étiquettes inspirées de manga ont été découvertes ; les quantités étaient vendues 25 à 30 €.

Le 9 mars, ce sont deux dealers en pleine transaction rue du Honduras, encore dans les quartiers nord, qui ont été interpellés par la BAC avec 250€ en liquide sur eux. Toujours dans les quartiers nord, lors d’un contrôle rue Samuel de Champlain (Chêne des Anglais) le 5 mars avec un chien formé à la recherche des produits stupéfiants, 10 sachets de cannabis sont retrouvés dissimulés sous un banc de l’aire de jeux.

Louis Moulin

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

En un an, un plein de 40L de gazole en France vous coûte 13,20€ plus cher. La Bretagne en tête de l’augmentation

Depuis un an, le prix du carburant en France a augmenté de manière quasi continue. En octobre 2020, le...

Belgique. À Bruxelles, 76 % des jeunes musulmans s’identifient avant tout au « Monde islamique » mais s’estiment « chez eux »

Une étude menée à Bruxelles auprès d'un jeune public composé majoritairement de musulmans révèle que ces derniers s'identifient avant...

Articles liés