Nantes. Des saisies de drogue par la police dans toute l’agglomération

A LA UNE

Toussaint Louverture. Le héros noir était-il propriétaire d’esclaves ?

Interrogée sur ce point troublant par Stéphane Bern, Rokhaya Diallo dédramatise : avant la Révolution, c'est vrai, Louverture a...

Christophe Dolbeau : « Lorsque je parle de parias, je pense aux intouchables, aux lépreux, aux pestiférés de la politique » [Interview]

Christophe Dolbeau, écrivain et correspondant de presse (il a collaboré à des journaux croates de l'émigration comme Studia croatica...

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

La police poursuit son travail de longue haleine contre les lieux de deal dans l’agglomération nantaise – ce qui suppose de fréquentes opérations contre les lieux de deal, principalement dans les quartiers dits « sensibles ».

Ce mardi 16 mars vers 11h45, un homme de 27 ans déjà connu des forces de l’ordre a été interpellé rue Santos Dumont, dans les quartiers nord de Nantes, avec 355 € en liquide et 27 cocottes de cocaïne [1200 € à la revente au détail] Le même jour, un peu plus loin, route de la Chapelle sur Erdre, quatre dealers de 17 à 19 ans ont été arrêtés en plein trafic ; l’un d’eux avait 1100 € sur lui. Les autres avaient 73 sachets de résine de cannabis et 14 cocottes de cocaïne.

Toujours le 16 mars, mais aux Dervallières, la police a interpellé un dealer âgé de 26 ans en train de s’enfuir ; il avait 805  € en espèces et 12 cocottes de cocaïne.

Le 11 mars, lors d’un contrôle dans les halls d’immeuble du quartier de Plaisance (Orvault), de la résine de cannabis conditionnée dans des boîtes rondes avec des étiquettes inspirées de manga ont été découvertes ; les quantités étaient vendues 25 à 30 €.

Le 9 mars, ce sont deux dealers en pleine transaction rue du Honduras, encore dans les quartiers nord, qui ont été interpellés par la BAC avec 250€ en liquide sur eux. Toujours dans les quartiers nord, lors d’un contrôle rue Samuel de Champlain (Chêne des Anglais) le 5 mars avec un chien formé à la recherche des produits stupéfiants, 10 sachets de cannabis sont retrouvés dissimulés sous un banc de l’aire de jeux.

Louis Moulin

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Nantes : les brocantes reprennent après un nouveau mauvais coup du gouvernement

Et de trois confinements ! Considérées comme non essentielles, les activités de l’antiquité-brocante ont droit à chaque confinement… à...

Laxisme judiciaire. Suspecté de meurtre à Nantes, l’individu est placé… sous bracelet électronique

Le laxisme judiciaire et la gestion des mis en cause pour délits graves voire pour crimes, laissent parfois songeur....

Articles liés

Nantes. Arrestation d’un suspect du meurtre de janvier aux Dervallieres

Le 11 janvier dernier, au pied du Building, immeuble assiégé par le trafic de drogue aux Dervallieres - il s'y poursuit toujours au 16,...

Deal de drogue à Nantes : la nourrice était payée 30 euros par jour

L'arrestation le 7 mai d'un dealer interpellé à la Bottière rue Paul Sabatier chez la nourrice - la personne chez qui la drogue était...

PME de la drogue : un business juteux

La lutte contre le trafic de drogue tient une place majeure dans l'engrenage qui a mené à la mort du policier Eric Masson à...

France Police à Emmanuel Macron : « Il faut procéder au bouclage des 600 territoires perdus de la République, y compris avec le renfort...

Le Syndicat de police « France police », cinquième syndicat au sein de la Police nationale et qui affirme en être « La première...