Allemagne. Des affrontements lors de manifestations contre les mesures de confinement [Vidéo]

A LA UNE

La tension est forte en Allemagne en raison des mesures de confinement imposées par le gouvernement. Le week-end dernier, une manifestation a donné lieu à des incidents avec la police dans la ville de Cassel.

Plus de 20 000 personnes mobilisées contre le confinement en Allemagne

À Cassel, dans le Land de Hesse, au centre du pays, plus de 20 000 personnes sont descendues dans les rues samedi 20 mars pour dénoncer les mesures de confinement jugées trop restrictives. Le rassemblement a donné lieu à des affrontements avec la police, qui a fait usage de canons à eau et de gaz au poivre afin de contenir la foule.

Image symbolique, les policiers en tenue anti-émeute face un contingent de manifestants scandant « Wir sind das Volk » [NDLR : « Nous sommes le peuple »], un slogan tiré des manifestations pacifiques qui ont conduit à la fin du régime communiste est-allemand en 1989.

À la marge de la manifestation, des affrontements entre des groupes de manifestants ont également été signalés. Par ailleurs, selon l’agence de presse allemande DPA, plusieurs journalistes travaillant pour des médias mainstream auraient été attaqués par certains manifestants.

La manifestation a été coorganisée par le mouvement « Querdenken 711 » (que l’on peut traduire par « penser différemment » tandis que le 711 est une référence à l’indice téléphonique de la ville allemande), lancé à Stuttgart au mois d’avril 2020. Un mouvement qui a depuis fait des émules dans tout le pays en attirant un public très hétéroclite sur le plan politique ayant pour dénominateur commun la lassitude des mesures restrictives prises pour lutter contre le Covid-19.

Des manifestations dans d’autres villes allemandes et ailleurs

Ce même samedi 20 mars, des rassemblement pour les mêmes motifs ont été organisés dans d’autres villes allemandes. Ce fut notamment le cas à Munich et à Berlin, où environ 500 manifestants ont été maîtrisés par 1 800 policiers devant la Porte de Brandebourg. Partout, la demande des manifestants est simple : la fin des mesures de confinement en Allemagne. À Cassel, la police a aussi procédé à des arrestations, sans en indiquer le nombre.

De leur côté, les autorités allemandes s’apprêtaient le 22 mars à serrer de nouveau la vis avec la possible annonce d’une prolongation des mesures de confinement lors d’une réunion entre la chancelière Angela Merkel et les régions allemandes au sujet de la stratégie à adopter face à la pandémie. Une telle décision renforcerait encore davantage la grogne d’une partie de l’opinion publique allemande.

Des manifestations contre les restrictions gouvernementales ont également été signalées dans plusieurs autres pays d’Europe, dont l’Autriche, la Grande-Bretagne, la Finlande, la Roumanie et la Suisse.

Sur le plan sanitaire, l’Allemagne déclarait 16 000 nouvelles infections au Covid-19 pour la journée de samedi dernier.

Crédit photo : Capture YouTube (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Covid-19 et tyrannie sanitaire. Lettre ouverte à Éric Zemmour, par Vincent Vauclin [L’Agora]

Vincent Vauclin, président du mouvement National-Démocrate, nous adresse une tribune adressée à Eric Zemmour, au sujet notamment de la...

Covid-19. « Les non vaccinés portent le mal dans les établissements de santé ». Lettre à la direction du CHRU Brest-Carhaix

Dans une interview donnée à Ouest-France le 3 décembre 2021, le professeur Eric Stindel, président de la commission médicale...

Articles liés