Auray (Morbihan). Quand les boulangeries font la promotion du breton

A LA UNE

Isabelle Le Callennec (Hissons haut la Bretagne) : « être la région du plein emploi durable, d’une transition écologique aboutie, d’une cohésion sociale à...

La campagne électorale pour les élections régionales bat son plein. Après avoir interrogé Daniel Cueff (« Bretagne ma vie...

Toussaint Louverture. Le héros noir était-il propriétaire d’esclaves ?

Interrogée sur ce point troublant par Stéphane Bern, Rokhaya Diallo dédramatise : avant la Révolution, c'est vrai, Louverture a...

Christophe Dolbeau : « Lorsque je parle de parias, je pense aux intouchables, aux lépreux, aux pestiférés de la politique » [Interview]

Christophe Dolbeau, écrivain et correspondant de presse (il a collaboré à des journaux croates de l'émigration comme Studia croatica...

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Dans le pays d’Auray, à l’occasion du « Mois du breton », les boulangeries vont contribuer à faire la promotion de la langue bretonne en proposant gratuitement à leur clientèle un recueil de nouvelles bilingues. Du côté d’Étel, une conférence sur Xavier de Langlais est prévue samedi 27 mars.

Auray : du breton dans les boulangeries

La version 2021 du « Mois du breton – Mizvezh ar brezhoneg » a dû, elle aussi, s’adapter aux contraintes sanitaires. Mais elle a cependant permis la mise en place de belles initiatives visant à promouvoir la langue bretonne durant ce mois de mars. C’est notamment le cas dans le Pays vannetais où Ti Douar Alre, la maison de langue et de la culture bretonnes en Pays d’Auray, a mis en place un partenariat avec la Fédération des boulangers du Morbihan.

Ainsi, les boulangeries du secteur mettent gratuitement à la disposition de leurs clients depuis cette semaine un livret bilingue contenant sept nouvelles distinguées par le jury du prix attribué en 2020. Des exemplaires sont aussi disponibles dans les commerces et les médiathèques du pays d’Auray.

Le coup d’envoi de l’opération a officiellement été donné dans une boulangerie de Brec’h vendredi 19 mars, où s’étaient réunis pour l’occasion plusieurs boulangers ainsi que président de la Fédération des boulangers du Morbihan. Des membres de Ti Douar Alre étaient eux aussi de la partie.

Sept nouvelles en breton dans le livret

Dans un contexte compliqué avec de nombreux lieux culturels toujours fermés, les boulangeries, commerces essentiels par excellence ayant maintenu leurs portes ouvertes tout au long des derniers mois, font partie de ces lieux stratégiques pour la transmission et la diffusion du breton. D’autant plus que toutes les générations les fréquentent.
Pour celles et ceux n’ayant pas l’occasion de se rendre dans l’une des boulangeries partenaires de l’opération, le recueil de nouvelles est proposé à la lecture sur le site de Ti Douar Alre. Certaines d’entre elles sont aussi disponibles au format audio.
Pour sa version 2021, le concours de nouvelles organisé par la maison de langue et de la culture bretonnes en Pays d’Auray est encore ouvert jusqu’au 10 avril prochain. Les participants ont jusqu’à cette date pour faire parvenir par mail à Ti Douar Alre ([email protected]) leurs textes ne devant pas dépasser les 4 000 caractères en s’inspirant de l’affiche « Sous le ciel de mars ». Le concours est divisé en deux catégories : jeunes de moins de 18 ans et adultes.
Enfin, seul événement proposé en « présentiel » par Ti Douar Alre, une conférence en breton sur Xavier de Langlais, ses écrits et travaux linguistiques, est prévue samedi 27 mars à 14 h 30 à l’église d’Etel. La conférence, gratuite, proposera une traduction simultanée pour les non-brittophones.
Xavier de Langlais Église Notre-Dame-des-Flots

Crédit photo : Facebook Ti Douar Alre (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Espagne. Près de 6 000 migrants arrivés en moins de 24 heures à Ceuta depuis le Maroc [Vidéo]

Suite à des tensions diplomatiques entre l'Espagne et le Maroc, l'enclave de Ceuta a vu près de 6 000...

Chine. Une réplique grandeur nature du Titanic en cours de construction pour un parc à thème

La Chine construit une réplique grandeur nature du Titanic dans le cadre d'une attraction touristique dans un parc à...

Articles liés

#BrezhonegOfisiel. Une manifestation pour la langue bretonne le 29 mai à Guingamp à l’arrivée de la Redadeg

Le 29 mai la Redadeg, course pour la langue bretonne, arrivera à Guingamp lors d’un événement habituellement festif. Mais cette année, les organisateurs ainsi que...

Fin ar Bed. La deuxième saison du thriller en Breton, à ne pas manquer !

La série Fin ar bed est de retour pour une deuxième saison. Nous avions déjà évoqué la première de cet excellent thriller en langue...

Carhaix (29). Une formation longue distance au Breton, de septembre 2021 à mars 2022

Pour ceux qui sont au chômage, ou qui disposent de temps devant eux (ou qui veulent se reconvertir), c'est le moment de se lancer...

Loi Molac : Jean-Michel Blanquer est un mauvais perdant

Il faut se méfier de ce que raconte Jean-Michel Blanquer. En paroles, il est favorable à la langue bretonne. En actes, il lui est...