page contents
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Agriculteurs en colère : « La loi n’est pas assez contraignante vis à vis des distributeurs »

Des milliers d’agriculteurs et des centaines de tracteurs ont convergé sur Lyon et Clermont-Ferrand ce jeudi 25 mars, charriant avec eux des tonnes de pneus et de lisier déversés. Avec une revendication claire : des prix plus justes. Sur RT France, Romain Déléris, président des Jeunes agriculteurs de l’Aveyron, dénonce «un rapport de forces totalement défavorable» face à la grande distribution.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine 

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Agriculture, Social, Société

Dans le Cantal, les agriculteurs remettent ça !

Découvrir l'article

International

En Irlande, les agriculteurs luttent contre les réglementations “vertes”

Découvrir l'article

A La Une, Economie, Environnement

Le « modèle agricole breton » est en mauvaise santé

Découvrir l'article

Sociétal, Société

Agriculteurs : face à la colère, la com’ – Le Nouvel I-Média

Découvrir l'article

International

« Ce n’est pas l’Europe que nous voulons » : Les agriculteurs en colère à Bruxelles

Découvrir l'article

Social

Les agriculteurs en colère bloquent Paris. Leurs revendications au micro de Vincent Lapierre

Découvrir l'article

Tribune libre

Lettre à un ami paysan [L’Agora]

Découvrir l'article

Sélection de la rédaction

Au coeur du barrage des agriculteurs : plusieurs reportages

Découvrir l'article

Environnement, Social

Colère des agriculteurs: ils sèment un hectare sur la RN165

Découvrir l'article

A La Une

Radars, douanes, MSA : quand la colère agricole flambe

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky