97,4 % de la consommation d’électricité de l’Écosse assurée par des énergies renouvelables en 2020

A LA UNE

L’Écosse a manqué de peu l’objectif de produire l’équivalent de 100 % de sa demande d’électricité à partir de sources renouvelables en 2020. De nouveaux chiffres révèlent néanmoins que 97,4 % de la consommation d’électricité de l’Écosse est désormais assurée par des énergies renouvelables en 2020

Cet objectif de 100% avait été fixé en 2011, lorsque les technologies renouvelables ne généraient que 37 % de la demande nationale. Scottish Renewables a déclaré que la production avait triplé au cours des 10 dernières années, avec suffisamment d’énergie pour l’équivalent de sept millions de foyers. L’éolien terrestre fournit environ 70 % de la capacité, suivi par l’hydroélectricité et l’éolien en mer, qui sont les principales sources d’énergie renouvelable en Écosse.

Claire Mack, directrice générale, a déclaré : « Les objectifs de l’Écosse en matière de changement climatique ont énormément motivé l’industrie à accroître le déploiement des sources d’énergie renouvelables. Les projets d’énergie renouvelable annulent des dizaines de millions de tonnes de carbone chaque année, emploient l’équivalent de 17 700 personnes et apportent d’énormes avantages socio-économiques aux communautés.»

En 2019, l’Écosse a satisfait 90,1 % de sa consommation d’électricité grâce aux énergies renouvelables, selon les chiffres du gouvernement écossais. L’Écosse a des objectifs climatiques parmi les plus ambitieux au monde, son projet de loi sur le changement climatique fixant un objectif juridiquement contraignant pour atteindre des émissions nettes nulles d’ici 2045.

L’Écosse a tourné le dos aux combustibles fossiles, la dernière centrale électrique au charbon, Longannet, ayant fermé en 2016. La seule centrale au gaz encore en activité se trouve à Peterhead, dans l’Aberdeenshire.

D’ici 2030, les ministres souhaitent que la production d’énergie renouvelable représente 50 % de la demande totale d’énergie pour l’électricité, le chauffage et les transports. Car actuellement, ces 97,4% de consommation d’électricité assurée par des énergies renouvelables ne prennent pas en compte forcément tous les modes de chauffage des foyers, ou les modes d’énergie utilisés dans les transports.

Le WWF Scotland a salué ces nouveaux chiffres, mais a déclaré qu’il fallait faire davantage pour réduire les émissions provenant des transports et du chauffage. La responsable de la politique climatique et énergétique, Holly O’Donnell, a demandé une accélération du déploiement des véhicules électriques et des subventions pour le chauffage renouvelable en Écosse. Elle a déclaré : « Non seulement les énergies renouvelables réduisent l’impact de notre consommation d’électricité sur le climat, mais elles génèrent également des emplois et des revenus pour les communautés du pays. Afin de réduire les émissions climatiques des secteurs du transport et du chauffage, nous devrons continuer à augmenter notre utilisation d’énergies renouvelables propres et bon marché.»

Un document, intitulé A Brighter Future : Priorities for the next Scottish Government, présente des recommandations clés pour qu’après les élections à venir le prochain gouvernement s’en inspire pour renforcer l’économie, préserver l’environnement et mettre l’Écosse sur la voie de devenir un modèle mondial en matière d’énergie renouvelable.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Lorient. Un migrant tunisien s’échappe alors qu’il devait être expulsé…il ne sera pas expulsé !

Une nouvelle histoire qui témoigne de la capitulation de la République française sur la question de l'immigration - et...

Présidentielle 2022. Emmanuel Macron donné en tête devant Marine Le Pen et Valérie Pécresse

Dans un peu moins de 3 mois, si le gouvernement actuel ne fausse pas les règles du jeu, la...

2 Commentaires

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés