Informatique. Comment Bien Sauvegarder ses Données ?

A LA UNE

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions britanniques Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Yves Chauvel (La Bretagne en héritage) : « L’argent de la Région doit aller en priorité voire intégralement aux associations qui promeuvent la Bretagne...

Alors que Le Télégramme publiait récemment les résultats d'un sondage sur les élections régionales à venir, nous n'y avons...

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Les Bretonnes et Bretons furent probablement celles et ceux qui furent les plus migrants il y a...

Alors qu'un sondage Odoxa-Le Télégramme donne la liste Nous la Bretagne de Thierry Burlot, investit par LREM, en tête...

Renaud Camus : « Il n’y a d’issue sérieuse que la remigration, la décolonisation, le retour chez lui, contractuel ou forcé, de l’occupant »...

Notre quotidien occidental en est la preuve : Le Grand Remplacement n’est ni une théorie ni un complot. C’est...

Loi Molac : Jean-Michel Blanquer est un mauvais perdant

Il faut se méfier de ce que raconte Jean-Michel Blanquer. En paroles, il est favorable à la langue bretonne....

Qui n’a jamais perdu ou fais tomber son téléphone portable, ne serait-ce qu’une fois ? Si vous avez déjà vécu cette expérience, vous connaissez le triste sentiment d’avoir perdu toutes ses données, les souvenirs contenus dans ce téléphone mais aussi dans vos autres appareils. Dans ces moment-là, si vous aviez pensé à faire une sauvegarde au préalable, vous auriez pu dormir l’esprit tranquille. De quoi, peut-être, vous donner envie de commencer à en faire une aujourd’hui.

Pourquoi faire une sauvegarde ?

Si vous n’êtes pas convaincu d’avoir besoin de faire une sauvegarde, réfléchissez aux nombreuses raisons qui pourraient vous pousser à en faire une. Vous pourriez, dès demain, être la victime d’un piratage ou d’un virus qui supprimerait toutes vos données. Vous pourriez aussi faire une erreur de manipulation et être la cause de votre malheur. Des problèmes informatiques pourraient survenir à n’importe quel moment. Ou vos pertes de données pourraient aussi être dues à des causes naturelles. En effet, personne n’est à l’abri d’un incendie ou d’une inondation qui détruirait vos biens matériels et informatiques.

Vous voilà maintenant convaincu de faire une sauvegarde ? Vous vous donc demander légitimement, par où commencer ? Tout d’abord, vous devez définir la fréquence de sauvegarde. N’attendez pas tous les 31 mars pour le faire. Une fois par an, ce n’est pas suffisant !

Pensez aussi à faire des copies des fichiers que vous souhaitez sauvegarder avant même de les sauvegarder. Et enfin, utilisez plusieurs supports de sauvegarde différents, ne conservez pas tout sur votre ordinateur.

Quel support choisir ?

La première solution est de choisir une sauvegarde locale. Cela peut-être une clé USB, un CD ou DVD, un disque dur ou bien des NAS. Cependant, avant de choisir la sauvegarde locale, il faut prendre en compte les avantages et les inconvénients qui y sont associés. Du côté des avantages, vous avez le contrôle sur vos sauvegardes et savez exactement où ces dernières se trouvent. Cependant, les inconvénients sont que vous pouvez être victime d’un vol ou de pertes de vos sauvegardes. Par exemple, il est très facile de perdre une clé USB.

Si ces inconvénients vous font peur, vous aurez peut-être envie de vous tourner vers une sauvegarde en ligne. Bien qu’elle possède des inconvénients, vous n’avez que très peu de chances de vous faire voler ou de perdre vos données. Ses inconvénients comprennent le fait d’avoir besoin d’une connexion internet et de ne pas avoir de contrôle sur vos données. Dans la plupart des cas, vous ne savez pas où se trouvent vos données.

La meilleure solution serait donc de mélanger les sauvegardes locales et en ligne. Vous bénéficierez ainsi des avantages des deux solutions et vous vous assurerez que vos données soient bien sauvegardées pour éviter d’être la victime des blagues habituellement faites le 1er avril.

S’il y a une chose à retenir du World Backup Day, en ce 31 mars, c’est que sauvegarder ses données est important, mais le faire régulièrement, plus d’une fois par an, l’est d’autant plus.

Benoit Grunemwald

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Carhaix (29). Une formation longue distance au Breton, de septembre 2021 à mars 2022

Pour ceux qui sont au chômage, ou qui disposent de temps devant eux (ou qui veulent se reconvertir), c'est...

Les services secrets allemands accentuent leur pression sur les patriotes.

L’Allemagne est une République fédérale constituée de seize États. Chacun de ceux-ci dispose d’un Office de protection de la...

Articles liés

Les données de 500 millions de comptes LinkedIn mises en vente

Quelques jours après l’annonce d’une fuite de données qui a touché plus d’un demi-milliard d’utilisateurs de Facebook, un autre lot massif d’informations personnelles est mis...

Black Friday, ecommerce. Attention à bien protéger vos données !

Avec la politique sanitaire démentielle instaurée en France par les autorités, le ecommerce a le vent en poupe par rapport aux petits commerçants locaux,...

Informatique. 39 % des Français ne sauvegardent pas leurs données et fichiers

39 % des Français ne sauvegardent pas leurs données ou leurs fichiers, s’exposant ainsi à une perte en cas de destruction ou de suppression,...

Informatique. 77 % des entreprises françaises risquent de payer des amendes au titre du RGPD

Selon le rapport publié cette semaine par Newrix (cybersécurité), 77 % des entreprises françaises entravent le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD),...