Affaire Dupont de Ligonnès : son ami d’enfance Bruno de Stabenrath se confie dans un livre

A LA UNE

Le 21 avril 2011, les yeux de la France entière étaient rivés sur le 55 boulevard Schuman, à Nantes. C’est là en effet, que sont découverts les corps de la famille Dupont de Ligonnès, excepté celui de Xavier, disparu, et rapidement suspecté d’être l’auteur de cette tuerie familiale effroyable.

Depuis quelques semaines, un couple et leurs enfants âgés de 13 à 21 ans n’avaient en effet plus donné de signes de vie lorsque le parquet ouvre une enquête pour disparition inquiétante. Puis l’horreur apparaît sous les yeux des enquêteurs qui trouvent, enroulés dans des draps et recouverts de chaux, les corps de Benoît, Anne, Thomas, Arthur et Agnès, abattus avec chacun au moins deux balles tirées en pleine tête. Une exécution méthodique, selon les enquêteurs.

Dix ans après, Xavier Dupont de Ligonnès reste introuvable, bien que recherché dans le monde entier. Est-il encore en vie ? S’est-il suicidé ? Le mystère reste entier. C’est en tout cas dans le Var qu’il a été vu pour la dernière fois le 15 avril 2011, s’éloignant du Formule 1 de Roquebrune-sur-Argens à pied avec un sac sur le dos. Depuis, rien, si ce n’est une fake news énorme sur sa réapparition supposée en Ecosse.

Et cette affaire suscite un engouement, une fascination de la part du grand public, mais aussi des enquêteurs qui planchent sur le dossier. Le 19 avril prochain d’ailleurs, dans Ligne Rouge, BFMTV diffusera une nouvelle série documentaire Dupont de Ligonnès, et s’il était en vie ?. Une série en trois épisodes, produits par la rédaction de BFMTV, pour permettre aux téléspectateurs de se faire leur opinion sur l’une des deux pistes : Xavier Dupont de Lignonnès s’est-il suicidé ou est-il toujours en cavale ?

Mais Xavier Dupont de Ligonnès a également eu une vie avant ce 21 avril 2011, et des amis, fidèles.

L’un d’entre eux, Bruno de Stabenrath, dans son livre « L’Ami impossible », revient sur son amitié d’enfance avec Xavier Dupont de Ligonnès. Une enquête pour percer le mystère de l’homme suspecté d’avoir tué sa femme et ses quatre enfants à Nantes, il y a maintenant dix ans.

Présentation du livre par son éditeur, Gallimard : 

En 1977 à Versailles, Bruno, le narrateur, fait son entrée en Terminale au collège Saint-Thomas-d’Aquin. Lui et sa famille viennent d’emménager dans la ville suite à la nouvelle mutation du père, officier militaire. Le premier jour au lycée, le narrateur fait la connaissance de son voisin de table, Xavier de Ligonnès. Les deux adolescents habitent dans la même rue, partagent la même passion pour la musique et les voitures américaines : Beach Boys, Elvis Presley, Cadillac, Corvette, etc. Dans cette ville où les familles respectent des valeurs traditionnelles et fréquentent l’église assidûment, c’est une bouffée d’oxygène pour les deux garçons en quête de sensations. Xavier mène une vie insouciante, voyage aux États-Unis, le narrateur poursuit une carrière d’acteur au cinéma, mais les deux garçons demeurent complices.Au début des années 90, le narrateur découvre que son ami fréquente une secte religieuse, Philadelphie, dirigée par sa mère.

Malgré son aversion pour ce type de fanatisme religieux, Bruno conserve son amitié pour Xavier. C’est en juin 1995 que le délire mystique de la secte – et de la mère de Xavier – atteint son paroxysme.

Cette dernière a fait une prophétie : le 30 juin 1995, le chanoine Ridofli ressuscitera et il désignera Xavier comme « l’élu » pour régner sur le monde. Bien sûr, rien de tout cela n’arrive, le monde chimérique de Xavier et de sa mère s’écroule. Premier coup dur pour Xavier de Ligonnès, qui commence à manquer d’argent. En mars 1996, le narrateur a un terrible accident de voiture qui le laisse tétraplégique. Xavier se rend à son chevet et lui apporte du réconfort. Ensuite Bruno répare doucement son corps, tandis que la famille Ligonnès s’agrandit, sans qu’aucune des sociétés créées par Xavier ne fonctionnent. Au tournant des années 2000, les problèmes financiers s’accumulent…

Quand l’affaire éclate, Bruno de Stabenrath, en parallèle, mène sa propre enquête, en quête de vérité et de cet ami « présumé assassin » qu’il ne reconnaît plus mais qu’il croit toujours vivant.Ce texte profondément original restitue les nuances de la personnalité complexe de Xavier de Ligonnès et donne des clés inédites pour mieux comprendre les rouages de cette affaire criminelle hors norme.

« Je t’écris depuis longtemps et je continuerai à le faire car ces mots, mon ami, je les adresse à toi, rien qu’à toi. Ils portent en eux les fulgurances de notre rencontre, l’aventure de notre amitié, la vérité de notre histoire. »Bruno de Stabenrath connaît Xavier de Ligonnès depuis 1977. Née sur les bancs d’un lycée à Versailles, leur amitié est restée profonde et sincère. Jusqu’à ce que Xavier de Ligonnès devienne le fugitif le plus recherché de France. Voici un portrait intime qui restitue la jeunesse, puis la vie de famille de cet homme énigmatique. L’auteur mène sa propre enquête et suit les traces d’un ami qu’il ne reconnaît plus, avec la conviction qu’il est toujours vivant.

Tout le reste, pour l’instant, n’est que supposition, fantasme…avant qu’un jour il soit retrouvé ?

Lire sur le sujet l’interview que nous avait accordé Anne-Sophie Martin qui avait écrit « le disparu » aux éditions Ring.

Illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Journées du patrimoine. Les manoirs bretons. Ar manerioù e Breizh

(Br) Pinvidik-mor eo glad ar vro, hag e-mesk an teñzorioù legadet dimp ez eus milieroù a vanerioù. Un tamm...

Rugby. 4ème défaite pour le RC Vannes à Mont de Marsan

Le début de saison du RC Vannes en Pro D2 tourne au cauchemar. 4 matchs, 4 défaites, la dernière...

Articles liés