Saint-Nazaire. Fracture ouverte pour un militant du RN tabassé par des antifas [MAJ]

A LA UNE

Algues vertes. Mise en lumière d’un « très mauvais usage de l’argent public » avant les élections régionales ?

Tandis que la Cour des Comptes doit publier un rapport sur l'efficacité des mesures prises contre les algues vertes...

Scandale en forêt de Lanouée. Le conseil d’Etat autorise la construction d’éoliennes

C'est un véritable scandale validé par le conseil d'Etat, et qui concerne la forêt de Lanouée, dans le Morbihan. Le...

Bernard Rio (Un dieu sauvage) : « Le monde occidental est désenchanté et même déprimant si on ne prend pas un peu de recul...

Bernard Rio mène une double carrière d’écrivain et de journaliste. Il est l’auteur d’une soixantaine de livres, et a...

Immigration 2019. Seuls 15% des immigrés sous le coup d’une Obligation de Quitter le Territoire (OQTF) sont expulsés

C'est un scandale important révélé par la Cour des Comptes dans son rapport intitulé L’entrée, le séjour et le...

Jacques Attali : « Il n y a pas de solution à la pandémie qui ne soit globale, de même qu’il n y a...

Jacques Attali s’est beaucoup exprimé, a beaucoup écrit, au sujet notamment de la pandémie de Covid-19 à travers le...

Chez Pascal Praud (Cnews) ce matin :

Courage physique et « antifas » ne sont pas synonymes. Une fois de plus, certains d’entre eux l’ont démontré dimanche matin, à Saint-Nazaire. Des militants politiques distribuaient des tracts sur ou à proximité du marché, dont des militants du RN, avec en vue la perspective des élections départementales et régionales (si elles sont maintenues).

Deux militants du RN qui distribuaient des tracts ont été alpagués par des individus en surnombre, qui leur ont demandé de quitter les lieux. Avant de les agresser physiquement, et que l’un d’entre eux ne soit lynché au sol. Un militant, âgé de 49 ans, a été évacué vers l’hôpital et souffre d’une fracture ouverte à la cheville.

Une plaine devait être déposée par la victime ce lundi, avec probablement l’ouverture d’une enquête pour violences en réunion.

A cette heure, aucun responsable politique ni élu de Saint-Nazaire, hormis ceux du RN, n’ont dénoncé cette violence politique.

Sur la violence des antifas, voir cet article

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Suppression de “monsieur”, “madame”, “nom de jeune fille” : La théorie du genre imposée aux notaires

Le site Fdesouche s'est procuré un document révélant la suppression de « Monsieur », « Madame », « Nom...

Islamisme en Belgique. Molenbeek, génération radicale ?

Devenu mondialement célèbre comme un berceau du djihadisme européen, Molenbeek est la deuxième commune la plus pauvre de Belgique,...

Commenter

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici