Tyrannie sanitaire. Un prêtre et un ecclésiastique en garde à vue après la messe de Pâques

A LA UNE

Covid-19. Une évolution contrastée d’un continent à l’autre

La contamination planétaire poursuit sa hausse, toujours suivie, à quelques semaines d’intervalle, par une hausse de la mortalité. Cette...

Irlande du Nord. Quand les enfants perdus d’Ulster sombrent dans la violence

Nous vous proposons ci-dessous la traduction d'un article en langue anglaise signé JENNY MCCARTNEY au sujet des tensions et...

Loi sur les langues régionales : retour sur une journée historique

La défense de cette loi a l'assemblée en deuxième lecture avait visiblement été préparée minutieusement par Paul Molac. Fort...

Jamie Bryson : « Le processus a pour but d’éradiquer l’identité unioniste et de séparer progressivement l’Irlande du Nord du Royaume-Uni »

Jamie Bryson est un activiste loyaliste, qui vit en Irlande du Nord. Il dirige une entreprise de relations publiques...

Alain de Benoist : « Le meilleur moyen de faire accepter des restrictions des libertés est de les justifier par la nécessité de garantir...

Alain de Benoist a publié récemment « La puissance et la foi », aux éditions Pierre Guillaume de Roux....

Selon les informations de 20minutes.fr le prêtre officiant en l’église Saint-Eugène-Sainte-Cécile de Paris (9e arrondissement) ainsi qu’un de ses vicaires ont été placés en garde à vue, ce jeudi matin. Le « crime » que la République française leur reproche ? Avoir célébré la messe de Pâques dimanche dernier, sans masque et sans rappeler le catéchisme républicain sur les gestes barrières imposés au nom de la tyrannie sanitaire.

Ce sont des journalistes du journal Le Parisien alerté par des délateurs courageusement anonymes qui, tels des justiciers investis d’une mission, ont balancé les images de la cérémonie ce qui avait conduit le parquet de Paris à ouvrir une enquête pour « mise en danger de la vie d’autrui ».

Le diocèse de Paris, de son côté, oubliant son courage a abandonné ses prêtres :  « Nous nous désolidarisons totalement de ce type de comportement, qui n’est pas conforme aux règles données par le gouvernement ». En réaction, mercredi soir, l’archevêque de Paris, Michel Aupetit, a également annoncé l’ouverture d’une procédure canonique (droit de l’église) à l’encontre du curé de l’église Saint-Eugène-Sainte-Cécile.

N’est pas Cristeros qui veut…

Reste à savoir si désormais, les soldats de la République, aidés par des délateurs professionnels, vont traquer les réfractaires, dans toutes les Eglises de France. A moins que les fidèles finissent par ne plus accepter ces brimades, cette tyrannie sanitaire qui s’étend à toutes les strates de notre société.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

www
- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Irlande du Nord. Des espoirs grandissent sur de possibles changements apportés au Protocole

Les espoirs d'un accord entre le Royaume-Uni et l'UE qui pourrait contribuer à apaiser les tensions en Irlande du...

Suicide du Royaume-Uni. Les universités cesseront de pénaliser l’orthographe « pour réduire l’écart entre Blancs et Noirs »

Les étudiants universitaires ne seront plus pénalisés dans les notes pour leurs fautes d'orthographe, de grammaire et de ponctuation...

2 Commentaires

  1. Aupetit doit tirer sa Succession Apostolique d’un seul apôtre : Juda !
    Lui qui n’est pas foutu d’entrée en cathédrale sans se croire dans le hall d’une gare…vu la façon dont il marche.
    Pauvre athée fraternel que ce michou.
    Quand au recteur il relève plus du demi- mondain avec ses facéties au micron que du clerc conscient du Mystère qui se célèbre à l’autel. Mais, à chacun son truc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO