Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

USA. Ces Irlandais qui combattirent en masse durant la guerre de Sécession

La guerre civile américaine, ou guerre de Sécession, est une guerre qui a opposé non seulement les Américains aux Américains mais aussi des Irlandais à d’autres Irlandais.

L’immigration due à la grande famine irlandaise (1845-1852) avait fourni plusieurs milliers d’hommes comme recrues potentielles. La participation des Irlandais des deux côtés de la guerre civile américaine a été l’un des moments déterminants de la création de l’identité irlando-américaine.

Entre 1861 et 1865, environ 200 000 Irlandais ont participé à la guerre civile américaine : 170 000 dans l’armée de l’Union et 30 000 dans l’armée confédérée. On estime que 20 %, soit 23 600 membres de la marine de l’Union, étaient nés en Irlande. Le nombre total d’Irlandais morts dans ce conflit a été estimé à 30 000. Bien que la majorité ait donc combattu avec l’Union, de nombreux Irlandais avaient une forte antipathie pour la culture du Nord qu’ils percevaient comme anti-catholique et dominée par les protestants.

Côté Union, le régiment irlandais le plus célèbre était le Fighting 69th, dirigé par Thomas Francis Meagher, qui partait souvent au combat avec un drapeau émeraude et criait un vieux cri de guerre irlandais “Fag an Bealagh” (Dégagez le chemin).

Au cours de la guerre, la brigade irlandaise s’est illustrée dans de nombreuses batailles, notamment à Marye’s Heights lors de la bataille de Fredericksburg. Pendant la guerre, ses chefs étaient le général Thomas Francis Meagher, le colonel Patrick Kelly (tué), le général Thomas A. Smyth (tué), le colonel Richard Byrnes (tué) et le général Robert Nugent.

Du côté confédéré, les Irlandais ont également eu un impact majeur. Patrick Cleburne, né à Cork, était le général irlandais le plus haut gradé pendant la guerre de Sécession et est reconnu comme l’un des meilleurs officiers à avoir servi durant cette terrible guerre civile.

Robert E. Lee parlait de lui comme d’un “météore brillant dans un ciel nuageux”. Il fut surnommé le “Stonewall de l’Ouest”. Les campagnes de Cleburne comprenaient les batailles de Shiloh, Richmond et Chickamauga.

Par la suite, nombre important de ces anciens combattants ont ensuite utilisé l’expérience militaire acquise pendant la guerre pour l’utiliser dans l’optique de la guerre pour une République irlandaise indépendante en tant que membres de l’Irish Republican Brotherhood, du Fenian Brotherhood ou de Clan na Gael

Pour les intéressés, un site regroupe énormément d’informations à ce sujet

Un livre, celui de Damian Shields intitulé The Irish in the American Civil War, développe également la question.

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Rugby, Sport

Affaire Jegou-Auradou. La presse française a-t-elle oublié l’affaire Jackson-Olding, accusés de viol, lynchés..puis acquittés en 2018 ?

Découvrir l'article

International

En Irlande, une grossesse sur 6 se termine par un avortement

Découvrir l'article

International

Irlande. Des candidats anti-immigration élus à Dublin lors d’élections locales : une première historique

Découvrir l'article

Histoire, Politique

À la découverte de l’Irlande : Héritage, Revendications et Avenir

Découvrir l'article

Tourisme

À la découverte des Cornouailles britanniques : 10 lieux incontournables à visiter en famille

Découvrir l'article

Immigration, International, Justice, Sociétal

Irlande. Les opposants à l’immigration ne peuvent compter ni sur la police, ni sur les médias… [Vidéo]

Découvrir l'article

Tourisme

À la découverte de l’Irlande : 10 lieux incontournables à visiter en famille

Découvrir l'article

International

Le gouvernement Irlandais réduit les dépenses d’argent public pour les réfugiés Ukrainiens

Découvrir l'article

Immigration

L’Irlande se réveille ! Des milliers de patriotes irlandais manifestent dans le centre de Dublin pour protester contre l’arrivée massive de migrants en Irlande.

Découvrir l'article

Immigration, International

Immigration clandestine. L’Irlande veut renvoyer des migrants au Royaume-Uni, Londres s’y oppose

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky